18 jours pour perdre... ou gagner!

Message
Auteur
Antonius
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1091
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:15 am

Re: 18 jours pour perdre... ou gagner!

#31 Message par Antonius » dim. août 12, 2018 11:24 am

II: La diversion

Objectif: l'Allemagne doit prendre Vinkt et forcer l'armée belge à la capitulation.
La France doit détruire le potentiel blindé enemie en préservant le sien.


1. Bataille d'Hannut-Merdorp (13 mai 1940)

Le 13 mai, Hannut-Merdorp. La 4ème division blindé, arrivant depuis Maastricht se heurte au Corp de Cavalerie du général Prioux. Si ce dernier fut rapidement renforcé par plusieurs GRDI, il se retrouva bientôt face à tout le 16ème corp d'armée du général Hoepner (dont la 3ème division blindé). Environs 1500 chars sont désormais positionné sur le champ de bataille: la première grande bataille de blindé de l'histoire est sur le point de commencer.

Nos jets de renforts nous octroient chacun de l'artillerie supplémentaire.
Les jets d'attritions par contre m'abime deux unité d'infanterie. Moi j'obtient deux grenade et je décide de faire subir l'attrition à deux unité de char ennemie pour faciliter leur destruction et remplir mon objectif.

Image
Je pioche deux carte importante: contre-attaque et embuscade. Un plan commence a se former dans mon esprit (ce plan ne sera complétement conçut qu'après le premier mouvement de mon adversaire).
"Cuius testiculous habes, habeas cardia et cerebellum"
Quand vous avez leur pleine attention , le coeur et l'esprit suivent.
--------------------------------------------------------------------------------
L'été n'est pas qu'une époque de l'année. L'été est un être animé qui aime descendre passer l'hiver dans le Sud.
(et c'est bien fait pour vous. :p)

Antonius
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1091
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:15 am

Re: 18 jours pour perdre... ou gagner!

#32 Message par Antonius » mer. août 15, 2018 9:28 pm

Alors que les blindés allemands manœuvrent dans Hannut, l'artillerie bombarde les français fortifiés dans Crehen. Les position sont durement touché mais les français tiennent bon.

Image
La je tiens un plan…

Le général Prioux fait avancer une unité de S35 en support pour Crehen. Ces derniers prennent pour cibles des Panzer III trop avancé et à découvert. Les canons français éventrent les chars, les ouvrant comme de vulgaire boite de sardine explosive.

Image
Je sacrifie volontairement les chars. Il y a trois objectif à la manœuvre: attirer le feu pour tenir à Crehen, attirer l'ennemie à découvert et pousser l'adversaire à lâcher une bonne carte. Et avec un peu de chance, les char tiendront un tour de plus. Ps:l'unité a déjà été rentabilisé en détruisant un char ennemie.

Voyant les chars S-35 montrer ainsi leur flanc, les allemands sortent en masse d'Hannut. Mais les S-35 sont prompt à réagir: ils bombardent les troupes allemandes avec férocités. Malheureusement, ils sont submergé sous les tirs des panzers, de l'artillerie et des explosifs de l'infanterie allemande. Tomber au champs d'honneur, leur sacrifice n'aura pas été vain: Crehen à tenu et une belle opportunité s'ouvre pour le Corp de Cavalerie.

Image
L'artillerie foire son coup, et l'infanterie, avec un dé, ne peut rien faire à Crehen… Même si les chars n'ont pas tenu (comme attendu de toute façon), les objectifs ont tous été atteint! Le piège à fonctionné jusque là, va-t-il aboutir?


En manœuvrant pour détruire les S-35, les Panzers III montrent leurs flancs et leurs arrières aux troupes stationné à Crehen. Grave erreur: elles possèdent des fusils anti-char Boys MK1 avec lesquels elles alignent les panzer comme à la foire! A Thisne, les français sortent de leur fortification et massacrent les allemands désormais à découvert. Une autre unité de S35 vient à leur rescousse, terminant les Panzer et détruisant une nouvelle unité allemande qui avait profité de l'affrontement précédent pour s'approcher. Les allemands se replient partout, des carcasses de blindés jonchent le champs de bataille, les soldats français sont remplie d'un sentiment de victoire même si la bataille leur à parut jusque là d'une grande confusion, les blindés alliés comme adverse tournant dans tout les sens et tirant dans toute les directions… (Apparemment les grandes batailles de char sont toujours des bordels innommables). Le résultat est si fracassant, que l'artillerie, pourtant sollicité, n'eut aucune utilité. (j'ai pas pu la faire tiré: j'ai tout one-shoté)

Image
https://www.youtube.com/watch?v=N_S0N-x_brM
4-1 resultat aux dés improbable, triomphe de la stratégie (et de la moule aux dés :o: )
Mon estimation (et l'objectif du plan) était la destruction de deux unités: celle de char et celle d'infanterie bien abimé. Pour cela je disposais de 10 dés (pour 5 pas de perte à faire, ce qui est faisable mais un peu couillu quand même).
"Cuius testiculous habes, habeas cardia et cerebellum"
Quand vous avez leur pleine attention , le coeur et l'esprit suivent.
--------------------------------------------------------------------------------
L'été n'est pas qu'une époque de l'année. L'été est un être animé qui aime descendre passer l'hiver dans le Sud.
(et c'est bien fait pour vous. :p)

Antonius
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1091
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:15 am

Re: 18 jours pour perdre... ou gagner!

#33 Message par Antonius » jeu. août 16, 2018 10:30 pm

Si ça intéresse quelqu'un de faire une campagne contre moi,, Normandie ou Barbarossa, je suis preneur.

Barbarossa pourrais aussi être une sorte de tournois à 6 joueur, chacun gérant un front ;)
"Cuius testiculous habes, habeas cardia et cerebellum"
Quand vous avez leur pleine attention , le coeur et l'esprit suivent.
--------------------------------------------------------------------------------
L'été n'est pas qu'une époque de l'année. L'été est un être animé qui aime descendre passer l'hiver dans le Sud.
(et c'est bien fait pour vous. :p)

Antonius
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1091
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:15 am

Re: 18 jours pour perdre... ou gagner!

#34 Message par Antonius » lun. oct. 15, 2018 10:22 pm

De nouveaux chars allemands entrent dans la danse, appuyés par quelques PAK-40. Plusieurs chars français sont endommagés par les armes anti-char, certains sont même devenu inutilisable et abandonné par leur équipage après sabotage. Bien sur nos armes ne sont pas en reste et plusieurs chars allemands succombent aussi. Mais finalement le reste du groupe blindé français recule tandis l'infanterie se positionne pour protéger leur retraite provisoire. A Crehen, les défenseurs français ont repoussé victorieusement les allemands qui se sont repliés après avoir perdu la moitie de leur potentiel de combat

Image

Image

Trois unités allemandes bien affaiblie me tendent les bras. Je vais, bien entendu, frapper en priorité les chars.

Inquiet de la tournure des évènements et voulant absolument remettre le 16ème corp d'armée en marche, Hoepner décide une manœuvre de débordement par les côtés afin d'encerclé les troupes de Prioux, ou tout du moins les forcés à reculé. Le général français entrevoit la manœuvre et prépare les dispositions pour la retraite. Après tout, reculer faisais partie du plan initial. Néanmoins, il décide de frapper un grand coup les allemands avant d'exécuter le plan Dyle.
Les blindés et l'infanterie font ainsi une offensive combiné sur le centre allemands, bousculant les allemands, détruisant leurs chars et arrivant devant leurs précieux canons.

Image

Image

Plus qu'une médaille et c'est plié. :clap:


La nouvelle tactique du général allemand porte ses fruits: le front est enfoncé à Crehen, où les défenseurs ont succombé sous le poids des attaquants et se sont rendus.
Au centre, l'infanterie française détruit les canons allemands (et notament les précieux PAK) puis retraite selon les ordres du Général Prioux, escortant leurs prisonniers vers l'arrière tandis que les blindés couvrent les flancs en arrétant les allemands du côté de Crehen. Les combats cesse alors devant le replis français, le 16ème corps d'armée ayant besoin d'être réorganisé, en particuliers les 2 divisions de panzers. En effet, avec la perte de 357 chars, les deux divisions avait perdu plus de la moitié de leur potentiel alors que les français n'avait perdu que 123 char, essentiellement face à l'aviation.
Spoiler : :
Bien qu'ayant en réalité été surclassé par le matériel français, le général allemand sera accusé d'incompétence après l'échec de Fall Gelb et démis de ses fonctions avec son supérieur Fédor von Bock.
Image

Image

Un très bon 6-2 our moi, avec pas moins de 3 unités de panzer détruite (contre une française). L'avenir se présente bien en Belgique.
"Cuius testiculous habes, habeas cardia et cerebellum"
Quand vous avez leur pleine attention , le coeur et l'esprit suivent.
--------------------------------------------------------------------------------
L'été n'est pas qu'une époque de l'année. L'été est un être animé qui aime descendre passer l'hiver dans le Sud.
(et c'est bien fait pour vous. :p)

Avatar du membre
Pierrus21
Humble Posteur
Humble Posteur
Messages : 24
Enregistré le : mer. nov. 14, 2012 4:42 pm
Localisation : France

Re: 18 jours pour perdre... ou gagner!

#35 Message par Pierrus21 » mar. oct. 16, 2018 2:28 pm

Bravo, je crois que les Allemands vont changer de stratégie.

Avatar du membre
griffon
Empereur Intergalactique
Messages : 33631
Enregistré le : mer. août 18, 2004 5:26 pm
Localisation : Brest

Re: 18 jours pour perdre... ou gagner!

#36 Message par griffon » mar. oct. 16, 2018 2:46 pm

J'avoue avoir un peu loupé ce fil a ses débuts ! :?

J'ai eu tort , en plus les batailles de Hannut Gembloux me fascinent ! :clap:
SOL INVICTVS

Au printemps, je vais quelquefois m'asseoir à la lisière d'un champ fleuri.
Lorsqu'une belle jeune fille m'apporte une coupe de vin , je ne pense guère à mon salut.
Si j'avais cette préoccupation, je vaudrais moins qu'un chien


Répondre

Retourner vers « AARs divers »