USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridomaros]

gladiatt
Vétéran du Vietnam
Vétéran du Vietnam
Messages : 4574
Enregistré le : jeu. nov. 03, 2011 7:07 pm

Re: USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridoma

Message par gladiatt »

Le premier Gif est tres bien (et l'on voit l'enchainement d'aller et retours :ok: ).
En revanche les 2 suivants sont un peu grands, on n'arrive pas à voir la totalité de la carte, dommage. As tu la possibilité de les réduire ? (d'un tiers probablement).
Un AAR Thirty Year War romancé :

viewtopic.php?f=77&t=14547

Une histoire de Britannia :

viewtopic.php?f=77&t=12282

Avatar du membre
Atollman
Empereur spammique
Empereur spammique
Messages : 2066
Enregistré le : lun. nov. 05, 2007 9:51 am

Re: USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridoma

Message par Atollman »

C'est vrai que sur mon 17' perso on voit pas tout... trop habitué au 19' du taf... Je modifie ca lundi, car j'ai laissé les fichiers au taf.

Avatar du membre
Atollman
Empereur spammique
Empereur spammique
Messages : 2066
Enregistré le : lun. nov. 05, 2007 9:51 am

Re: USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridoma

Message par Atollman »

Là, ca devrait être mieux.

ÉVOLUTION DU FRONT DU MANITOBA
Aout 1914 (T01) - Aout 1915 (T54)
Spoiler : :
Image


Aout 1915 (T54) - Octobre 1916 (T114)
Spoiler : :
Image
Octobre 1916 (T114) - Novembre 1917 (T174)
Spoiler : :
Image

Avatar du membre
Atollman
Empereur spammique
Empereur spammique
Messages : 2066
Enregistré le : lun. nov. 05, 2007 9:51 am

Re: USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridoma

Message par Atollman »

28 novembre 1917 (Tour 174)
Spoiler : T174: 28/11/1917 :
Cette semaine, pour une raison que l’on ignore, aucun journal n’est paru. Que ce soit du côté ennemi que du notre…
Image
Renforts

Cette semaine, seule la 108 DI est reformée, en plein désert du Nouveau Mexique…
Perdue dans les montagnes au sud d’Albuquerque, nous espérons néanmoins pouvoir la sauver, grâce à notre avancée sur le Front du Colorado-Kansas. Il lui faudra quand même parcourir plus de 500km dans une zone sous contrôle ennemi, avec peu de ravitaillement…
Image
Carte globale
Image
Front de l’Ontario – Québec

Dans les forêts près de Shawinigan, nos unités nous informent de mouvements importants.

L’ennemi doit se regrouper en nombre dans les denses forêts attendant son heure pour venir nous frapper dans le dos. Mais le Vème Corps veille.

Plus au sud, la retraite ennemie se poursuit, sans que nous ne puissions rien y faire.

Sur la route de Pembroke, une unité de génie vient combler la brèche que nous avions réalisée. Comme nous l’avions anticipé, l’ennemi n’a pas d’unité régulière dans le coin, et doit se contenter de troupes secondaires pour espérer nous arrêter.
Image
Mais le IIème de Réserve mets facilement en déroute le génie, et occupe la position. Cette fois ci, les 2 divisions du IIème de Réserve se sont intercalées dans la ligne.
Le XXIIème de Réserve quitte la zone de Montréal pour s’approcher du secteur de l’offensive ouest. Avec le renfort des 3 divisions de ce Corps, nous espérons occuper la route et ainsi isoler complètement Ottawa.

Dans le secteur de Montréal, des partisans sont découvert près de St Jérôme. Une unité est envoyée sur place pour traiter le problème.

Plus au nord, le Vème Corps avance dans les forêts à la poursuite des rebelles.
Image
Front du Manitoba

Devant Winnipeg, la position tant disputée change encore une fois de main.

Que ce soit l’ennemi ou nous, personne ne prend l’avantage dans ce secteur. Aussitôt prise, aussitôt perdue. L’Etat Major demande néanmoins de poursuivre afin de fixer des troupes dans ce secteur pour permettre à notre percée est de se développer.

Dans le secteur de Minot, la 2ème Division de Néo-zélandais vient à la rescousse des britanniques. Ensemble ils brisent l’encerclement…
Image
Nos forces recollent aux britanniques et les engagent. Une brigade de char expulse les fuyards, qui vont se réfugier dans la nasse. 7 unités sont désormais piégées !
Le Général de la 8ème Armée ordonne la réduction de cette poche.
Image
Les combats se déroulent en fin de semaine, et nos forces épuisées par des mois de combats ne peuvent concrétiser.
Néanmoins, l’ennemi perd 4 unités et la moitié de ses effectifs. Sur les 17 000 hommes, 9 000 se rendent.
Image
A l’issue de la semaine, le flanc ouest de l’Entente s’est totalement effondré. Les Néozélandais arrivés en renfort sont désormais en première ligne et seront engagé la semaine prochaine.

En revanche, sur la ligne principale, c’est le désastre…

Le VIIème Corps débarque à Morris, puis rejoint la ligne de front. Au signal, l’assaut est donné sur la route menant à Winnipeg.

Les 2 brigades de trains blindés mettent en échec notre assaut…

A 50km de là, la position tant disputée n’est pas récupérée malgré la mise en déroute de 2 unités…
Image
Front de Californie

Dans le Nevada, l’Etat Major se demande si l’ennemi a établi une ligne de défense sur les arrières des mexicains .

Voilà maintenant plusieurs semaines que la ligne est en place, et les cavaleries ennemies doivent commencer à manquer de tout. Notre ligne de défense du Nevada pourrait très bien avancer vers Keeler, et prendre les mexicains à revers.

L’Etat Major étudie la possibilité, mais demande des reconnaissances avant de lancer des mouvements.

Sur la côte les Marines ennemis détruisent systématiquement tous les ponts. La route, déjà dangereuse en raison des navires de l’Entente, est désormais impraticable.
Dans la vallée, les unités se replient sur Fresno.

Sur la ligne principale, les japonais reviennent au contact. Bien qu’expulsés chaque semaine avec de lourdes pertes, l’ennemi ne peut se résoudre à abandonner la position.
Image
La Californie nord est peu à peu libérée. Nos unités avancent au pas en raison des destructions.

Sur la ligne principale, les japonais sont de nouveau engagés.

Comme chaque semaine, nous faisons dérouter une unité ennemie.

Le Général de la 10ème Armée reçoit le XIXème Corps en renfort depuis Sacramento. Fort de 2 DI et demi, ce Corps va porter les effectifs de la ligne à 9 divisions.
De quoi enfin envisager un passage à l’offensive !
Image
Front du Colorado-Kansas

Dans la continuité de la semaine dernière, l’ensemble de la ligne sudiste se retire.

A l’ouest, les 2 points durs restants sont évacués avant d’être encerclés.

Les ponts et routes sur l’Arkansas sont sabotés pour ralentir notre avance.

Au nord de Garden City la ligne recule également.

Par ailleurs, de nombreuses unités adverses sont transférées vers le Mississippi. Nos informateurs nous parlent de 10 à 12 unités d’infanterie…
Image
Nous avançons sur toute la partie ouest de la ligne sans rencontrer de résistance. Les miliciens ennemis se débandent à notre approche, et nombre d’entre eux se rendent.

Garden City n’est plus qu’à 50km !

Devant nos progrès, l’Etat Major demande au XXXIIème Corps de rejoindre une gare en vue d’un transfert.
Image
Front de l’Arkansas – Mississippi

Avec les nombreux renforts arrivés dans le secteur, l’ennemi stoppe net sa retraite.

Désormais, il nous faudra batailler dur pour continuer à avancer.

Au nord de la Louisiane, l’ennemi investi la ville d’El Dorado. Il est probable qu’une ligne de défense soit en place sur l’Ouchita.

Autour de Vicksburg, l’ennemi a reçu des renforts. Une contre-attaque dans la zone est probable.

Dans le sud du Mississippi, la majorité des renforts arrivent à Hattiesburg.

Ceux arrivés la semaine passée montent au front et s’installent à Laurel.
Image
Malgré l’état de fatigue de nos forces, l’Etat Major ordonne la prise de Jackson, nœud ferroviaire indispensable pour la suite.

De part et d’autre de la ville, nos forces avancent. La route reliant Vicksburg à Jackson est occupée, mais nous échouons à prendre cette dernière.

Plus à l’est, nous nous approchons de Laurel, et commençons à nous retrancher. L’ennemi est en nombre, et nos forces sont épuisées. Le contre risque d'être violent.

Le long de la Tombigbee River, nous installons notre ligne en face de l’ennemi. Le génie ferroviaire peine à réparer les voies, et 250 km sont encore manquants pour ravitailler correctement Meridian.

Au nord, la ville de Tuscaloosa est de nouveau attaquée par le Xème de Réserve, sans succès.

Les 9ème (Front de l’Arkansas) et 1ère Armée (Front du Mississippi, Est de l’Alabama) demandent de nouveaux renforts pour poursuivre leurs offensives.
Image
Front de l’Alabama-Géorgie

L’assaut hebdomadaire sur Birmingham ne débouche sur rien de concret.

Plus au nord, sur le périmètre d’Atlanta, l’unité ennemie est sévèrement étrillée. Une ouverture pourrait se dessiner.

La ville de Spartanburg est occupée par les rebelles qui détruisent la voie ferrée.

Désormais, la Virginie est isolée de la Géorgie par plus de 100km de voies détruites.
Image
Front de Virginie -Caroline du Nord

L’encerclement des unités sudistes est brisé par un assaut en tenaille.

La supériorité numérique de l’ennemi aura eu raison de notre détermination. Nos pertes sont lourdes, mais leur sacrifice n’est pas vain.

Les combats ont duré plusieurs jours, et ce n’est qu’en fin de semaine que nous avons dû abandonner la position. L’ennemi n’a donc pas eu le loisir de l’occuper.

Les 4 unités ennemis sont sortis de leurs retranchements, fatigués, et surement à court de munition. Elles n’en seront que plus faciles à éliminer.
Image
Nous réoccupons la position permettant de refermer la poche. Le VIème Corps lance ensuite l’assaut sur les unités encerclées.
Image
Brisés l’ennemi n’offre qu’une résistance symbolique avant de déposer les armes. 4 unités sont dissoutes, et près de 12 000 hommes sont fait prisonniers.
Image
Grâce à l’action conjointe du XXXVIIIème Corps et du Vème de Réserve, la voie vers Salem nous est ouverte.

L’invasion de la Caroline du Nord va pouvoir commencer.

En Virginie, les Marines occupent les faubourgs de Lynchburg.

Plus au sud, une unité est en limite de Danville. La prise de cette ville est indispensable pour le ravitaillement de notre offensive en Caroline du Nord.
Image

Evolution des PV en 6 semaines


Malgré notre progression dans le Mississippi, peu de villes stratégiques ont été capturées ou libérées.
Image

Mais les pertes subis cette semaine (21 000 hommes capturés) vont surement impacter durablement le moral de l’Entente (+9 de pénalité pour l’Entente contre +5 pour les USA).
Sur les 9 dernières semaines, le moral de l’Entente est en chute libre (+22 de pénalité, contre +6 pour les USA).
Image

Avatar du membre
Atollman
Empereur spammique
Empereur spammique
Messages : 2066
Enregistré le : lun. nov. 05, 2007 9:51 am

Re: USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridoma

Message par Atollman »

5 décembre 1917 (Tour 175)
Spoiler : T175: 5/12/1917 :
Mis à part quelques articles relatant les batailles de Birmingham et de Tuscaloosa, les nouvelles sont rares.
Image
Renforts

Cette semaine, aucun renfort n’est disponible.

Carte globale
Image
Front de l’Ontario – Québec

Dans les forêts près de Shawinigan, les unités de l’Entente commencent à refluer vers l’ouest, en espérant surement y trouver leur salut.

Au nord d’Ottawa, la fuite ennemie s’accélère. Notre offensive en direction de Pembroke doit inquiéter l’Etat Major canadien. Il y a de quoi.
Prendre Pembroke et sa route clouerait le cercueil d’Ottawa.
Image
La 22ème DI de Réserve du IIème de Réserve prend position dans les bois au nord de notre percée pour sécuriser la route menant à Pembroke.

Derrière elle, le XXIIème Corps arrive et s’occupera de foncer vers la ville pour s’en emparer.

Autour de Saint Jérôme, un des deux partisans est éliminé pendant que l’autre est mis en fuite dans les bois.

Une fois cette unité éliminée, nos forces vont se redéployer.

Plus au nord, le Vème Corps colle aux basques des britanniques en fuite dans les bois. Une unité de la garde nationale rejoint Shawinigan en vue d’un futur transfert.
Image
Front du Manitoba

Au sud de Portage la prairie, les forces de l’Entente attaquent une de nos positions.

Les combats sont intenses, et plusieurs de nos unités doivent lâcher du terrain. Au terme de la semaine nous restons maitres de la position, mais nos forces sont fortement affaiblies. L’ennemi aussi a subi de lourdes pertes.

Dans le secteur de Minot, les néo-zélandais ne peuvent rien faire face à notre déploiement de force.

C’est surement à contre cœur que ces derniers fuient en abandonnant les 8 000 hommes encerclés.
Image
La chose est rapidement réglée. Aux premiers coups de feu, les 8 000 britanniques et australiens déposent les armes.

Puis le XIIème de Réserve bifurque au sud de la position ennemi, pendant que le XLVIIème Corps fonce vers le nord.

L’absence de génie ferroviaire pour réparer les voies ferrées, mobilisés sur d’autres offensives, ne nous permet pas de progresser vers le nord.

Après l’élimination prochaine de l’unité britannique retardataire, l’Etat Major demande au XIIème Corps de se placer en position défensive autour de Minot, pendant que le XLVIIème Corps sera transféré.

Sur la ligne principale, nous repassons à l’offensive.

A l’ouest, le XVIIème de Réserve engage l’ennemi affaibli. De nombreuses unités adverses fuient. Au terme d’une nouvelle semaine sanglante, nous ne parvenons pas à avancer alors que la position n’est plus défendue que par une brigade de génie très affaiblie…

Plus à l’est, le long de la voie ferrée, l’assaut combiné des XIIIème et VIIème Corps subit le même résultat. L’ennemi fuit en masse, perdant nombre d’hommes, mais au terme de la semaine, la position reste à l’ennemi qui s’y maintient grâce à ses trains blindés.

Le Général de la 8ème Armée pousse ses hommes pour progresser : Winnipeg n’est plus qu’à 50km de nos forces.
Image
Front de Californie

Sur la côte ouest, l’ennemi continue sa retraite et détruit de nouveaux ponts au sud de Fresno.

Sur la ligne principale, les japonais reviennent au contact comme chaque semaine.

En revanche, nos informateurs nous signalent une impressionnante réserve au nord de San Bernardino : 5 DI mexicaines et 1 DI japonaise sont surement en train de se ravitailler. Cela risque de nous compliquer la tâche de la reconquête…

Plus au nord, des mouvements sont signalés. Une division d’infanterie progresse en seconde ligne, surement pour relever une unité secondaire.
Image
Sur la côte, nos forces avancent tranquillement, au rythme des réparations. Rien de sert de courir, l’ennemi nous attends surement au sud de Bakersfield. Alors autant y arriver frais et ravitaillés que fatigué et à court de vivres.

Dans le même temps, toute la ligne du Nevada sort de ses tranchées et avance plein sud. L’Objectif est d’arriver sur les arrières ennemis et de l’empêcher de reculer.

Nous disposons que te troupes secondaires, pas au mieux de leurs formes. Espérons que les mois passé dans le désert ont bien affaibli les mexicains.

Sur la ligne principale, et après de copieux bombardements, les sifflets retentissent sur plus de 50km.

Ce sont 6 divisions, appartenant aux XIXème, XXème, XXIème et XXXème Corps, qui se ruent sur les positions japonaises.

Cette fois ci, point d’assaut limité pour user l’adversaire. Cette fois, c’est la véritable offensive !

Les japonais craquent facilement. 2 des 3 divisions explosent et les régiments fuient en désordre, au prix de lourdes pertes. La dernière division abandonne sa position et se replie vers le sud-ouest.

3 de nos 6 divisions avancent de 25km, découvrant 75km de ligne fortifiée… Les japonais ont établi une seconde ligne, où 3 divisions sont en faction…
Et avec les 6 divisions en réserve à 150km de là, la progression vers le sud sera rude…
Image
Front du Colorado-Kansas

Le front ouest sudiste poursuit sa retraite désordonnée.

3 unités de milices sont abandonnées dans le sud du Colorado.

Dans le Kansas, au nord de Garden City, les réguliers sudistes laissent leurs places à des régiments de miliciens, et évacuent vers le sud.

Nos partisans ont réussi l’exploit de saboter les voies au sud d’Amarillo. Les transferts sudistes vers les autres fronts sont temporairement suspendus.

De même, le ravitaillement, au lieu d’arriver directement à Dodge City, doit maintenant passer par Sequoyah City, où les voies ferrées sont détruites sur 100km.

L’efficacité en est donc fortement réduite.
Image
A l’ouest, le XXXIème Corps occupe l’espace et encercle les miliciens. Quelques coups de canons suffisent à leur faire rendre les armes. 3 000 hommes sont capturés.
Ce Corps a désormais la voie dégagée pour prendre Dodge City à revers.

Près de Garden City, le VIIIème Corps écrase des miliciens, qui se battent jusqu’à la mort. Une unité traverse l’Arkansas. Le Corps bifurquera au sud est pour presser Garden City.

Sur la ligne principale, le XXXIIème Corps est transféré, et le XIème de Réserve prend sa place dans la gare. Il sera transféré la semaine prochaine.
Image
Front de l’Arkansas – Mississippi

Dans l’Arkansas, les unités sudistes affaiblies se repli, mais les unités principales restent en place.

Dans le Mississippi, les renforts ennemis renversent la tendance…

6 divisions fraiches montent au front avec la hargne de défendre leur sol (avec des stats impressionnantes : 12-27, 13-33 ; 18-21)… Nos unités de pointes sont violemment prise à partie et doivent se replier avec de très lourdes pertes…

Au sud ouest de Meridian, nous perdant 50km. Au sud est, une division s’intercale entre nos lignes.

Clairement, l’initiative n’est plus de notre côté… L’Etat Major demande à la 1ère Armée de tenir la ligne le temps que les renforts arrivent.
Image
Profitant de l’absence de renforts sur le flanc ouest du Mississippi, la 1ère Armée dégage les environs de Jackson.

Autour de Meridian, en revanche, la défense s’organise. Derrière le XXXIIème Corps arrive en renfort.

Au sud est de la ville, nos forces organisent un contre local sur la division intercalée entre nos lignes. Bien que celle-ci reste en position, elle subit de très lourdes pertes.

Plus au nord, un assaut est lancé sur Tuscaloosa, et c’est un sanglant échec…

Dans l’Arkansas, nous profitons de notre supériorité pour agrandir la tête de pont. Mais nous n’irons pas plus loin sans renforts.
Image
Front de l’Alabama-Géorgie

Comme de coutume, l’assaut hebdomadaire sur Birmingham ne débouche sur rien de concret.

Sur le périmètre d’Atlanta, l’unité ennemie bien affaiblie la semaine passée, est une nouvelle fois attaquée.

La semaine prochaine, un assaut général sera donné sur elle.
Image
Front de Virginie -Caroline du Nord

Après la perte de 12 000 hommes, les unités sudistes encore présentent dans les bois près de Salem fuient vers l’est.

Dans leur fuite, elles font sauter les ponts pour nous ralentir.
Image
Qu’importe, la Caroline du Nord est à notre portée et nous y entrons !

Sur la route de Salem, le Vème de Réserve avance malgré les ponts détruits.

Plus au nord, le XXXVIIIème Corps fixe les sudistes dans les bois.

A l’est, le VIème Corps marche plein sud pour prendre à revers la défense dans les montagnes autour d’Asheville.

Concernant cette ville, les rebelles, habilement soutenu par une de nos divisions, capture la ville.

Pour exploiter cette prise des renforts seraient nécessaire… mais ceux-ci font cruellement défaut, car tous les fronts en quémande…

Dans le nord, les Marines attaquent dans les environs de Lynchburg. C’est un carnage…
Image

Et voilà, désormais, je suis en pause estivale, bien méritée. :yho: :yho:

La suite à la rentrée! :siffle:

On trinquera ensemble aux 2ans de l'ARR! :biere: :fete:

Avatar du membre
Leaz
Empereur intergalactique
Messages : 8261
Enregistré le : mer. août 18, 2004 11:51 am
Meilleur jeu 2008 : EUIII
Meilleur jeu 2009 : Company of Heroes 1
Meilleur jeu 2010 : Dawn of war 2
Meilleur jeu 2011 : Civilization V
Localisation : Tu veux pas une puce GPS pour me suivre non plus ?

Re: USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridoma

Message par Leaz »

Bravo ! :clap:

La percée en Virginie est des plus inquiétante pour les confédérés..
La Vérité sur les crimes de Staline..

"La table est l'autel des Français. L'élément sacré de Noël en France, c'est la gastronomie et pas la religion. "

Greyhunter
Vétéran du Vietnam
Vétéran du Vietnam
Messages : 4416
Enregistré le : lun. déc. 07, 2009 4:06 pm
Meilleur jeu 2008 : Combat Mission Shock Force et ses modules

Re: USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridoma

Message par Greyhunter »

Quel cliffangher au Mississippi!

Passe de bonnes vacances! :signal:
I am Welcomed in the Home of Ravens and Other Scavengers in the Wake of Warriors, I am Friend to Carrion Crows and Wolves. I am Carry Me and Kill with Me, and Die with Me Where the Road Ends. I am not the Honeyed Promise of Length of Life in Years to Come, I am the Iron Promise of Never Being a Slave.

Avatar du membre
Leaz
Empereur intergalactique
Messages : 8261
Enregistré le : mer. août 18, 2004 11:51 am
Meilleur jeu 2008 : EUIII
Meilleur jeu 2009 : Company of Heroes 1
Meilleur jeu 2010 : Dawn of war 2
Meilleur jeu 2011 : Civilization V
Localisation : Tu veux pas une puce GPS pour me suivre non plus ?

Re: USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridoma

Message par Leaz »

Bon, voilà, c'est la rentrée déjà, non ? :mrgreen:

:drugaddict:
La Vérité sur les crimes de Staline..

"La table est l'autel des Français. L'élément sacré de Noël en France, c'est la gastronomie et pas la religion. "

Avatar du membre
Atollman
Empereur spammique
Empereur spammique
Messages : 2066
Enregistré le : lun. nov. 05, 2007 9:51 am

Re: USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridoma

Message par Atollman »

T177 envoyé hier, et j'ai commencé la rédaction du T176. :notice:

Je devrais pouvoir la publier demain ou vendredi.

Avatar du membre
Atollman
Empereur spammique
Empereur spammique
Messages : 2066
Enregistré le : lun. nov. 05, 2007 9:51 am

Re: USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridoma

Message par Atollman »

12 décembre 1917 (Tour 176)

Spoiler : T176: 12/12/17 :
Comme la semaine dernière, les journaux de l’Entente se focalisent sur les batailles de Birmingham et de Tuscaloosa, alors que nos journaux soulignent la prise d’Asheville, dans les montagnes de Caroline du Nord.

Par ailleurs, l’hiver s’est installé sur l’ensemble du nord du pays, rendant les combats dans le Manitoba et l’Ontario plus difficiles.
Image
Renforts

Cette semaine, peu de renforts disponibles :
- un escadron de bombardiers,
- un régiment de la Garde Nationale reformé à Albuquerque (Nouveau Mexique). Tout comme la 108ème DI perdue dans le Nouveau Mexique, cette unité va essayer de rejoindre le Colorado, talonnée par des miliciens mexicains.
- un régiment de cavalerie dans le Dakota, qui va harceler les derniers éléments ennemis présent dans les plaines du nord.
Image
Carte globale
Image
Front de l’Ontario – Québec

Alors que les forces de l’Entente poursuivent leur retraite dans les forêts au nord d’Ottawa, nous infiltrons toujours plus de forces en direction de Pembroke. Ce sont désormais 4 DI qui ont percées la ligne, appuyées par 5 brigades d’artillerie dont 2 lourdes.

C’est une véritable course à la voie ferrée qui s’opère. Plus nous progressons versle nord, plus nous enfermerons d’unités dans les bois sans ravitaillement.

L’Etat Major demande de nouveaux renforts pour conclure.
Image
Front du Manitoba

Sur la ligne principale, l’Entente relève les unités affaiblies et renforce la première ligne.

Une division canadienne occupe la position tant convoitée, pendant que les trains blindés sont renforcé par de l’infanterie fraiche.

Tout à l’ouest, les néo-zélandais fuient vers le nord, abandonnant les britanniques à leur sort.
Image
Ces derniers sont rapidement encerclés, et aux premiers coups de feu déposent les armes. 4 000 hommes se rendent au XIIème de Réserve, ce qui porte à 21 000, le nombre de prisonniers fait en 3 semaines dans le secteur.

Le XLVIIème Corps entame son regroupement, non loin du terminus ferroviaire. 3 brigades d’artillerie lourde et une brigade de chars suivent le mouvement.
Il leur faudra surement 2 semaines pour se regrouper, puis ils seront transférés. Il est probable que le XIIème de Réserve (qui vient de capturer les derniers britanniques) les suive avec une ou 2 semaines de décalage.

La défense de Minot sera assurée par la Garde Nationale, appuyée par des brigades de Génie.

Sur la ligne principale, nous repassons à l’assaut. Cette fois ci, l’ennemi doit fuir.

Si à l’est nous occupons la position, à l’ouest, un no-mans land apparait entre nos lignes.

Qu’importe, nous allons poursuivre l’offensive ! Tôt ou tard, nous allons finir par user l’ennemi et progresser vers Winnipeg.
Image
Front de Californie

Sur la côte ouest, l’ennemi continue sa retraite et détruit les derniers ponts à Bakersfield et au nord de Santa Barbara.

Sur la ligne principale, les japonais font tourner leurs forces en reculant les unités affaiblies et en ramenant des unités plus ou moins fraiches.

Dans le nord, les cavaliers mexicains ont eu vent de notre tentative dans leur dos et ont entamé un recul général.
Image
Nos forces sortent de leurs retranchements et reviennent au contact.

Derrières les lignes ennemies du Nevada, nos forces progressent plein sud. 200km les séparent des montagnes de Keeler, synonyme d’encerclement des mexicains.
Sur la côte, nos forces progressent également mais plus tranquillement. Le terminus ferroviaire commence à s’éloigner… Il va falloir attendre avant d’arriver au contact de l’ennemi.

Sur la ligne principale, nous engageons les japonais sur les 75km de front découvert la semaine passée. La ligne, montée à la hâte, ne peut résiter.
Si aux extrémités nous parvenons à avancer, le centre ennemi résiste tout en subissant de lourdes pertes.

L’offensive est en bonne voie mais l’Etat Major est quand même inquiet des concentrations ennemies en arrière…
Image
Front du Colorado-Kansas

Alors que le flanc ouest ennemi s’est effondré, l’Etat Major sudiste sacrifie une nouvelle fois ses miliciens pour préserver la fuite des réguliers.

Lorsque les familles sudistes apprendront la lâcheté de l’Etat Major, nul doute qu’ils se rangeront de notre côté.

Les réguliers, en fuite, rejoignent Dodge City pour attendre leurs trains.
Image
Les pauvres miliciens se débandent à la vue de nos forces ! Garden City est libérée sans un coup de feu. L’ensemble de la ligne à l’ouest de Dodge City progresse sans rencontrer de résistance.

Au nord est de la ville, nous engageons l’ennemi et atteignons les faubourgs.

Alors que le Colorado est entièrement libéré après notre entrée dans la ville de Trinidad, la libération du Kansas est en bonne voie.

Plus à l’est, au nord de Wichita, notre attaque anéantie une unité de miliciens. La multiplication des points chauds doit donner des sueurs froides à l’ennemi.
Dans le Nouveau Mexique, la 108ème DI remonte en direction de Trinidad. Une unité de cavalerie est arrivée à Pueblo pour établir le contact avec celle-ci.

A quelques kilomètres de là, le XXXIème Corps s’est regroupé et est prêt au transfert.
Image
Front de l’Arkansas – Mississippi

Dans l’ouest, l’ennemi achemine une nouvelle unité en renfort en seconde ligne.

Dans le Mississippi, la ligne est calme, sauf autour de Meridian, où se situe l’axe principal de l’Entente.

Sur les 6 divisions ennemies, 4 poursuivent leur progression à l’ouest de la ville. Ces dernières bousculent notre première ligne et se lancent à l’assaut de la seconde.
Les combats sont d’une rare violence… et l’artillerie ennemie d’une rare efficacité…

Au terme d’une semaine d’enfer, de nombreuses unités ont dû se replier, et les pertes sont terribles…

Plus à l’est sur la Tombigbee River, l’ennemie nous sort également 2 nouvelles divisions… Ces dernières engagent notre unité non retranchée… Heureusement en cette période hivernale, les cours d’eau sont hauts, facilitant la défense. Notre unité subit néanmoins de très lourdes pertes…
Image
A Colombus, le XXXIIème Corps débarque et avance à marche forcée vers Meridian. Pendant ce temps les trains acheminent le XIème de Réserve.

Le XXXIIème Corps, une fois arrivé dans le secteur de Meridian, se lance immédiatement à l’assaut des confédérés.

A l’ouest de la ville, la division ennemi explose en 3 éléments dans les combats et doit se replier en subissant de lourdes pertes.

A l’est de la ville, la DI ennemie déjà attaquée la semaine passée est engagée par plus de 12 000 hommes en provenance de 3 directions différentes. Assaillie de toute part, l’unité ennemie n’a pas le temps de fuir et est totalement exterminée.

Alors qu’au sol, c’est l’hallali, dans les airs, c’est le scénario inverse… plus de 800 avions ennemis interceptent nos 60 bombardiers … Aucun ne rentrera… Les bleues du 17ème Groupe Aérien n'auront passé leur baptême du feu...
Image

Image
La contre attaque ennemie s'enlise.
Sur les 8 DI engagées, l'ennemie vient d'en perdre 1, une autre est dans un sale état, et 2 viennent de subir de lourdes pertes dans leur assaut. Nous avons certes reculé de 75km, mais Meridian est encore entre nos mains.

Par ailleurs, avec 5 DI en renfort (3 du XXXIIème Corps et 2 du XIème de Réserve), nous sommes en mesure de tenir la ligne.

La majorité de nos forces, au repos, seront prêtes à repartir à l'assaut dans quelques semaines. Et cette fois ci, nous ne nous arrêterons pas avant d'atteindre le Golfe du Mexique!

Front de l’Alabama-Géorgie

L’artillerie lourde faisant le siège de Birmingham fait remonter à l’Etat Major un manque de munition. L’assaut sur la ville est ajourné.

En revanche, autour d’Atlanta, nous engageons le périmètre. L’unité ennemie fuit, mais nous ne pouvons pas occuper le terrain.

Pendant ce temps-là, une DI ennemie avance entre nos lignes.
Image
Front de Virginie -Caroline du Nord

Au nord des renforts arrivent pour tenir la ligne face à nos Marines.

Dans les bois de Caroline du Nord, l’ennemi poursuit sa retraite vers Salem.
Image
Nous les poursuivons, en engageant les retardataires.

A l’est, le VIème Corps déborde la ligne ennemie. Combiné à la prise d’Asheville la semaine dernière, il y a une réelle possibilité d’encercler 2 voire 3 unités ennemie dans les montagnes.

Sur le front de Virginie, malheureusement, après l’hécatombe de la semaine dernière et sans renforts, les Marines ne pourront pas progresser vers Richmond. Nous sommes contraint de passer sur la défensive...

Le Général de la 4ème Armée renouvelle sa demande de renforts.
Image

Avatar du membre
Leaz
Empereur intergalactique
Messages : 8261
Enregistré le : mer. août 18, 2004 11:51 am
Meilleur jeu 2008 : EUIII
Meilleur jeu 2009 : Company of Heroes 1
Meilleur jeu 2010 : Dawn of war 2
Meilleur jeu 2011 : Civilization V
Localisation : Tu veux pas une puce GPS pour me suivre non plus ?

Re: USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridoma

Message par Leaz »

Impressionnant le recul dans le nord du Texas ! Ta pression sur le centre de la confédaration a finie par largement payer car il dois a présent abandonner ses flancs..

Par contre je vois mal ton assaut sur Winnipeg aboutir sur quelque chose de concret avec l'hiver qui va ne faire que se renforcer.. A contrario le front de Virginie a une besoin urgent de renfort car il semble mal défendu : tu pourrais réaliser là une percée fatale en direction de Richmond !
La Vérité sur les crimes de Staline..

"La table est l'autel des Français. L'élément sacré de Noël en France, c'est la gastronomie et pas la religion. "

Avatar du membre
Atollman
Empereur spammique
Empereur spammique
Messages : 2066
Enregistré le : lun. nov. 05, 2007 9:51 am

Re: USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridoma

Message par Atollman »

En effet, la pression constante sur le centre l'a forcé à replier l'ensemble de ses forces du Kansas. Il lâche l'espace qu'il a conquis voilà 2 ans pour défendre son coeur.

Pour le Manitoba, si je relâche la pression, il va transférer des renforts dans l'ontario pour sauver Ottawa. Donc même si l'hiver me penalise, il faut que je le presse pour l'emporter dans l'ontario.

En Virginie, c'est en projet. :ok:

Avatar du membre
Atollman
Empereur spammique
Empereur spammique
Messages : 2066
Enregistré le : lun. nov. 05, 2007 9:51 am

Re: USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridoma

Message par Atollman »

Rentrée chargée... J'essaie de faire l'épisode 177 dans la semaine, sans garantie...

En attendant un petit rappel.

C'était il y a 2 ans, jour pour jour. :fete:

viewtopic.php?f=77&t=14312#p429634

Que de chemin parcouru!

(surtout graphiquement... :siffle: )

DrussDharan
Rhetor
Rhetor
Messages : 827
Enregistré le : mer. sept. 23, 2009 9:35 pm
Meilleur jeu 2008 : EU3 In Nomine

Re: USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridoma

Message par DrussDharan »

Cotillons ! :annif: :fete: :fete: :fete: :fete: :fete: :fete:

Avatar du membre
Atollman
Empereur spammique
Empereur spammique
Messages : 2066
Enregistré le : lun. nov. 05, 2007 9:51 am

Re: USA - La Grande Guerre en Amérique! [Interdit à Viridoma

Message par Atollman »

19 décembre 1917 (Tour 177)

Spoiler : T177: 19/12/1917 :
Cette semaine, l’ensemble des éditions du monde se focalise sur les préparatifs de Noel. Le 3ème depuis le début de la guerre…
Image
Renforts

Cette semaine encore, seules des reconstitutions d’unités sont opérationnelles :
- un régiment du 11ème de Cavalerie du IIIème Corps de Cavalerie est reformée dans les plaines du Dakota. L’unité va rejoindre les autres éléments de sa formation dans la chasse aux trainards dans le Dakota.
- la moitié de la 27ème DI du XIVème Corps (Front du Kansas) est disponible à Chicago. L’unité embarque immédiatement pour rejoindre son Corps sur le Front,
- la moitié de la 88ème DI du XXXème Corps (Front de Californie) est reformée à Albuquerque. L’unité va remonter vers le Nord pour rejoindre les lignes amies alors que les Mexicains la pourchassent.
Image
Carte globale
Image
Front de l’Ontario – Québec

Sur les berges du lac Huron, 3 brigades de réparation ferrée arrivent par train. Ce mouvement nous laisse dubitatif… Alors que 90% des voies sont détruites dans l’ouest canadien, l’ennemi concentre ses efforts sur une portion du front stable depuis des mois… Dans quel but ? Une offensive ? Peu probable car l’Entente subit sur tous les fronts du Canada. Une évacuation des 5 unités ? Possible, mais peu probable, car cela me libèrerait un Corps de 3 DI. Dans le doute, nous le laissons faire, de toute manière, nous ne pouvons pas faire grand-chose. Au passage, notre escadre bombarde les unités, sans grand résultat.

Plus au nord, nos forces avancent vers Pembroke. Le premier assaut échoue de peu… Dommage.

Au nord de la ville, nos forces progressent en lisière de la forêt, bloquant la retraite ennemie.

Les unités brito-canadiennes poursuivent leurs mouvements dans les forêts. Espérons que le gel, la neige, et le froid les forcent à déposer les armes.
Non loin de Montréal, le Ier Corps de Réserve se regroupe dans une gare, avec 2 brigades d’artillerie lourde. La semaine prochaine il sera transféré.
Image
Front du Manitoba

Dans l’ouest, notre unité de raideurs atteint la ville de Moose Jaw. Les ponts sont immédiatement détruits et la ville mise à sac.

Dans le Montana, nos unités de cavalerie chassent les retardataires. Un régiment de chars britannique est repéré. Le harcèlement commence.

Le long de la voie ferrée menant à Minot, le XLVIIème Corps est presque au complet. Seule une demie DI encore désorganisée manque à l’appel.

A côté, le XIIème de Réserve est au complet. Mais les unités sont fatiguées. Quelques semaines de repos vont être nécessaires pour ce Corps.

Il y a également 3 brigades d’artillerie lourde qui sont prête au transfert. La semaine prochaine, elles seront envoyées sur un autre front.

Sur la ligne principale, la position nettoyée la semaine passée est encore une fois occupée par l’ennemi.

Nous l’engageons et cette fois ci nous occupons le terrain.

En parallèle, nous testons les défenses sur la position tenue par les Australiens. Ces derniers sont solidement retranchés… La position va être difficile à prendre.

A l’est, 2 unités de génie arrivent depuis l’Ontario. Surement les premières unités qui ont réussies à sortir des forêts.
Image
Front de Californie

Sur la côte ouest, l’ennemi semble se fortifier entre Bakersfield et Santa Barbara. Raison de plus pour y arriver frais et dispo.

Sur la ligne principale, nos 2 positions sont assaillies par les japonais. Nos forces cèdent le terrain, tout en infligeant de lourdes pertes.

Dans le saillant du désert du Nevada, contre toute attente, les mexicains semble revenir au contact, tant à l’est, qu’au nord… Quelle mouche les pique ? Sans ravitaillement depuis des mois, en plein désert, ils reviennent au contact ?? Serait-ce une ruse ? Un piège ? L’Etat Major hésite…
Image
Nous avançons nos éclaireurs de 50km le long de la route traversant le désert. Ces derniers révèlent la présence d’une ligne d’infanterie mexicaine 100km plus haut imaginée… Cela ressemble à un piège et nous nous y sommes engouffrés dedans…

Aussitôt, la ligne stoppe, et commence à s’enterrer. Des renforts sont également demandé.

Plus au sud, le long de cette même route, notre attaque limitée échoue. L’ennemi semble faiblir sur ce point. Il nous faut insister pour couper la ligne en 2.

Tout au sud, nous attaquons les japonais sur les mêmes positions que précédemment.

Si à l’est nous parvenons à faire exploser la division et à occuper le terrain, à l’ouest, l’unité ennemie fuit poursuivi par nos chars.

Il nous faut encore insister pour percer !
Image
Front du Kansas

Dans le Nouveau Mexique, nos unités reformées progressent vers le nord en direction du territoire ami. Derrières elles, des régiments mexicains sont à leur poursuite.
Notre unité de cavalerie s’avance à leur contact. 300km les séparent encore…

Près de Pueblo, le XXXIème Corps est transféré.

Sur la ligne principale, les derniers réguliers sudistes sont évacués. Le Front du Kansas est tenu désormais que par des miliciens. Autant à l’Est la ligne est bien fortifiée et semble de taille à résister à nos faibles unités, autant à l’ouest, c’est l’hallali.

Garden City, libérée la semaine passée se retrouve maintenant à 50km du front. Dodge City, encore hors d’atteinte il y a 3 semaines, et maintenant encerclée, laissant peu d’espoir aux 2 unités de miliciens encore dans le secteur.

Plus globalement, une fois Dodge City libérée, nos forces vont bifurquer à l’est en direction de Ponca City. Par ce mouvement, l’ennemi sera obligé de faire décrocher sa ligne sous peine de la voir encercler.
Image

Front de l’Arkansas – Mississippi


Dans l’Arkansas, les unités affaiblies disparaissent de notre ligne de vue. Elles ont surement reculé vers Texarkana pour se reposer.

Dans le Mississippi, entre Jackson et Meridian, le no man’s land entre nos lignes est occupé par du génie et de la cavalerie, qui s’enterrent.

En revanche sur la Tombigbee River, les 2 nouvelles divisions ennemies passent à l’offensive. Nos lignes sont bousculées et nous devons abandonner 50km de front. Nos 2 unités sont sévèrement amochées : une est désorganisée, l’autre se fractionne en régiments.
Image
Le XIème de Réserve descend de ses trains à Colombus, puis marche 75km avant de rejoindre la ligne de front. Aussitôt en place, il se lance sur la division ennemie. C’est un cuisant échec…

Autour de Meridian, le XXXIIème Corps poursuit son contre sur les pointes adversaires en limites de la ville. Dans les 2 cas, l’ennemi fuit avec de très lourdes pertes ! L’arrivée de ce Corps a été décisive ! Il a permis de stopper l’offensive ennemie, de mettre 2 DI hors d’état de nuire la semaine passée, et d’en mettre 2 de plus cette semaine.

Nous occupons le terrain en nous révélant une seconde ligne composée uniquement d’artillerie. Plus de 8 brigades sont recensées, soit l’une des plus grandes concentrations d’artillerie depuis le début de la guerre… Il nous faut les mettre en fuite.

Plus à l’est, nous réorganisons la ligne autour de Jackson pour dégager des forces et attaquer la ville. Là encore c’est un échec. Le génie sudiste a érigé des fortifications solides dans la ville, et il va nous falloir plusieurs semaines de bombardement et d’assaut pour la nettoyer. Ce nœud ferroviaire est indispensable pour progresser, tant à l’ouest (et sécuriser Meridian), qu’au sud en direction de Bâton Rouge, qu’à l’est.

Dans l’Arkansas, le XXXIème Corps arrive par train. Ce dernier, va appuyer le XVIIIème Corps pour avance plein est, dans le Texas.

Concernant ce dernier, une redisposition de nos forces nous permet d’attaquer la division noire depuis 3 côtés en même temps. Cette dernière, déjà éprouvée par les combats de la semaine passée explose en régiment et fuit en abandonnant plus de 50% de ses effectifs.
Image
Front de l’Alabama-Géorgie

La période de Noel approchant, le Général de la 2ème Armée saisi ce prétexte pour ajourner tous les assauts. L’artillerie de Birmingham pourra ainsi faire le plein de munitions.

La véritable raison de la passivité sur ce front est le no man’s land devant Atlanta. C’est une tentation !

Mais de part et d’autre de ces 50km de front, des divisions ennemies sont repérées en attente… Le Général estime également qu’Atlanta doit être suffisamment défendu. Avancer c’est surement tomber dans un piège…
Image
Front de Virginie -Caroline du Nord

Le Général de la 3ème Armée a du mal en croire ses yeux. Pourtant les rapports ne mentent pas. La ligne ennemie au nord d’Asheville n’a pas bougée… 3 unités risquent pourtant de se faire encercler.

D’ailleurs, sur l’ensemble de ce front, les mouvements ennemis sont rares et parmi eux seuls ceux devant Salem, pour reculer vers Greensboro sont pertinents.

Les forces sudistes semblent en pleine désorganisation. Il nous faut en profiter !
Image
A Asheville le XVème de Réserve se découvre un peu pour libérer une division qui avance sur la route sud est.

A 50km de là, dans les forêts, le VIème Corps avance sans opposition. Désormais, seuls 25km séparent nos 2 pinces pour enfermer 3 unités ennemies.

Autour de Salem, le Vème de Réserve échoue à couper la retraite de l’ennemi. Ce n’est que partie remise. La semaine prochaine, l’assaut sur Salem sera donné.

En Virginie, la division de Marines affaiblie en pointe, recule. Elle va se ravitailler, puis elle descendra quelques kilomètres au sud pour appuyer à la prise de Danville. Ce nœud ferroviaire est indispensable à la conquête de la Caroline du Nord. C’est notre seul point de passage (avec Asheville au sud) pour nous permettre de faire passer des trains.
Image

Répondre

Retourner vers « AARs divers »