[IL2GB]Hürtgenwald

Avatar du membre
gris
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1506
Enregistré le : ven. mars 13, 2009 12:38 pm
Localisation : Dawg pound

[IL2GB]Hürtgenwald

Message par gris »

Je vais commencé une nouvelle campagne sur IL2 qui se nomme :
Battle of the Hurtgen Forest - historical scripted campaign
Elle est vraiment très bien faite et cela va me faire des heures de vols sur P47 que je ne connais pas très bien
il y a aussi très longtemps que je n'est pas fait du jabo.

Je vous ferais des petites vidéo comme a chaque fois. Enfin si la motivation reste la :mrgreen:

traduction deepl du concepteur :

Bataille de l'Hürtgenwald
Automne 1944. Les armées alliées ont traversé la France en quelques semaines, mettant en déroute une grande partie de l'armée allemande. Mais elles sont maintenant arrivées à la frontière allemande, et le haut commandement de la Wehrmacht est déterminé à ne pas les laisser aller plus loin. Couverts par l'épais feuillage de la forêt de Hurtgen (Hürtgenwald), les Allemands font une résistance déterminée contre l'armée américaine. Bien que les forces alliées aient une suprématie totale en matière de forces aériennes et blindées, ces dernières sont peu utiles au milieu des arbres. En proie à une incapacité à identifier les cibles stratégiques, à une résistance allemande déterminée avec des zones de mitrailleuses et d'artillerie pré-établies et à une stratégie globale défaillante, les États-Unis sont sur le point de s'engager dans ce qui deviendra l'une de leurs plus grandes défaites militaires en Europe.


10 missions pour la plupart historiques

certaines missions sont entièrement historiques (mais légèrement adaptées pour les faire fonctionner dans IL2), tandis que d'autres sont complètement inventées, mais toujours avec un type de mission tel qu'il a été volé ce jour-là (voir aussi la justification historique par mission ci-dessous). La météo est recréée aussi bien que les données limitées que j'ai pu trouver le permettent. Un ajustement non historique est l'aérodrome ; c'est Asch (Y-29) pour toutes les missions, alors qu'en réalité le 366th FG n'était basé à Asch qu'à partir du 19 novembre (bien que j'aie également trouvé une seule source, le site web du 366th, qui affirme qu'ils y étaient déjà installés le 9 octobre).

Cela a été fait en grande partie pour des raisons de jouabilité ; l'aérodrome de Laon, où l'escadron réel était basé jusqu'alors, est si loin qu'il ne figure même pas sur la carte de la Rhénanie.

Un champ de bataille de Hürtgen fidèlement recréé (pas besoin de Mods On)
La plupart des villes, villages et hameaux, ainsi qu'un grand nombre de routes et de cours d'eau du triangle Monschau-Düren-Eschweiler ont été recréés,
avec des textures de sol qui se fondent dans le paysage, pour aboutir à l'un des paysages les plus détaillés de la série IL2. Les villes et les zones qui jouent un rôle important dans (certaines) missions, comme Vossenack, Hürtgen, Schmidt, Schevenhütte et la vallée de la Roer près de Nideggen, ont été recréées aussi fidèlement que possible en termes de localisation et de disposition. Le terrain supplémentaire autour de l'aérodrome d'Asch a été créé par @Hamaha15 - en partie d'après des photographies aériennes historiques.

Appels radio personnalisés
Bien qu'ils soient loin d'être aussi nombreux que les appels radio de la campagne officielle "Hell Hawks over the Bulge", les messages radio personnalisés des contrôleurs au sol donnent des informations pertinentes pour votre mission et répondent à vos actions, en fonction de leurs résultats.

Des cibles bien camouflées
En 1944, les Allemands sont passés maîtres dans l'art du camouflage. Vous verrez rarement des cibles à l'air libre, mais plutôt fondues dans le terrain : entre les arbres, sur un terrain boueux, entre les maisons et même à l'intérieur des bâtiments. Il y a souvent un ou deux meurtres faciles pour la jouabilité, mais si vous voulez des scores élevés, vous devrez vraiment chercher vos cibles, tout comme ces braves pilotes de 1944 !

La Flak meurtrière (mais pas trop)
La DCA était une menace bien réelle : pendant la campagne, le 366e a perdu 19 pilotes (17 morts au combat, 2 prisonniers de guerre), dont 7 pendant une période de trois jours à la mi-novembre. La Flak est certainement dangereuse aussi dans le jeu, mais j'ai pris soin de la rendre survivable en ajustant leur niveau de compétence et leur calibre. Il est possible de survivre à toutes les missions, mais il faut absolument faire attention à l'endroit où l'on vole, sinon on se fait tirer dessus. Les avions allemands ne sont pas un gros problème, mais il peut y avoir quelques surprises ici et là ;)

Optimisé pour la RV

Une utilisation minutieuse des ressources permet de s'assurer que les missions se déroulent sans problème, même en VR et avec la compression du temps (la première mission est un peu lourde, mais j'ai pensé que l'effet cinématique le justifiait. Toutes les autres missions sont nettement plus légères).


Lien vers le 366th
https://www.366thgunfighters.org/

Un recit de 44 pages que j'ai commencer a lire avec l'aide de deepl :siffle: très intéressant :

Major General Cota and the Battle of the Huertgen Forest: A Failure of Battle Command? ∗
Mr. Thomas G. Bradbeer
https://usacac.army.mil/sites/default/f ... MGCota.pdf

et puis un dernier lien ou on trouve vraiment une foule d'information sur cette période et cette bataille:
http://home.scarlet.be/~sh446368/home.html

Image
Image
la race humaine n'est qu'un incident trivial dans l'histoire de la création : l'humanité est peut être une erreur, une excroissance anormale, une maladie du système de la Nature.(HPL)
sval06
Empereur spammique
Empereur spammique
Messages : 2312
Enregistré le : jeu. oct. 09, 2008 12:55 pm

Re: [IL2GB]Hürtgenwald

Message par sval06 »

Vivement que ça débute
Les gardiens de la paix, au lieu de nous la garder, ils feraient mieux de nous la foutre.

Coluche
Avatar du membre
gris
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1506
Enregistré le : ven. mars 13, 2009 12:38 pm
Localisation : Dawg pound

Re: [IL2GB]Hürtgenwald

Message par gris »

Je suis en train de peaufiner les réglages et le mappage des éléments sur le joy.
y'a les 3 axes de trim
les rpm et le pitch
la richesse
le boost
le supercharger
l'inter cooler
le outlet cooler
le radiateur d'huile
tout les éclairages
canopy etc
les guns
largage de bombe
rocket
roulette de queue
distributeur de cafe
etc

les boost et radiateur etc sont super important pour avoir une bonne vitesse en palier, car il ne faut pas que je traine
surtout que je dois leader, mal régler si un g6 late ou autre nous tombe dessus on est mal.

Faut que je prenne mes repères avec les boutons en Vr, car du coup une fois le casque sur la tête
je n’est plus la peine de toucher le clavier, sauf pour le recentrage VR au début de mission et la pause du jeu.

Quelques vols de test en bombardement ... pas très réussis pour l’instant :mrgreen:
Sinon c'est un bel oiseau asse facile a piloter mais trim obligatoire.
la race humaine n'est qu'un incident trivial dans l'histoire de la création : l'humanité est peut être une erreur, une excroissance anormale, une maladie du système de la Nature.(HPL)
sval06
Empereur spammique
Empereur spammique
Messages : 2312
Enregistré le : jeu. oct. 09, 2008 12:55 pm

Re: [IL2GB]Hürtgenwald

Message par sval06 »

Le problème du Thunderbolt se trouve au sol…
… ils ont modélisé les mécanos sur l’aile pour te guider?
Les gardiens de la paix, au lieu de nous la garder, ils feraient mieux de nous la foutre.

Coluche
Avatar du membre
gris
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1506
Enregistré le : ven. mars 13, 2009 12:38 pm
Localisation : Dawg pound

Re: [IL2GB]Hürtgenwald

Message par gris »

Pour le roulage ça va a peu prés, mais il est vrai qu'on ne voit rien et même en sortant la tête.


On le voit dans ce film de D Costelle :wink:



la race humaine n'est qu'un incident trivial dans l'histoire de la création : l'humanité est peut être une erreur, une excroissance anormale, une maladie du système de la Nature.(HPL)
Avatar du membre
gris
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1506
Enregistré le : ven. mars 13, 2009 12:38 pm
Localisation : Dawg pound

Re: [IL2GB]Hürtgenwald

Message par gris »

fiche technique IL2GB dy P47D-28

Vitesse de décrochage indiquée en configuration de vol : 178..222 km/h (111..138 mph)
Vitesse de décrochage indiquée en configuration de décollage/atterrissage : 139..171 km/h (86..106 mph)


Vitesse limite de plongée : 805 km/h (500 mph)
Facteur de charge maximal : 11,0 G
Angle d'attaque de décrochage en configuration de vol : 17.1 °
Angle d'attaque de décrochage en configuration d'atterrissage : 15.3 °


Vitesse air réelle maximale au niveau de la mer, mode moteur - WEP : 557 km/h (346 mph)
Vitesse air réelle maximale à 7000 m (22960 pieds), mode moteur - WEP : 700 km/h (435 mph)


Vitesse air réelle maximale au niveau de la mer, mode moteur - Combat : 502 km/h (312 mph)
Vitesse air maximale réelle à 9000 m (29530 pieds), mode moteur - Combat : 656 km/h (407 mph)


Vitesse air maximale réelle au niveau de la mer, mode moteur - Croisière : 467 km/h (290 mph)
Vitesse air maximale réelle à 10000 m (32800 pieds), mode moteur - Croisière : 619 km/h (388 mph)


Plafond de service : 11580 m (38000 pieds)


Montée en mode moteur - WEP
Taux de montée au niveau de la mer : 18,1 m/s (3567 pieds/min)
Taux de montée à 3000 m (9843 pieds) : 17,6 m/s (3455 pieds/min)
Taux de montée à 6000 m (19685 feet) : 16.4 m/s (3226 feet/min)


Taux de montée en mode moteur - Combat
Taux de montée au niveau de la mer : 12.1 m/s (2378 pieds/min)
Taux de montée à 3000 m (9843 feet) : 11.5 m/s (2256 feet/min)
Taux de montée à 6000 m (19685 pieds) : 10,3 m/s (2031 pieds/min)


Virage de performance maximale au niveau de la mer : 27,5 s, à 322 km/h (200 mph) IAS.
Performance maximale de virage à 3000 m (9843 pieds) : 31,0 s, à 330 km/h (205 mph) IAS.


Endurance de vol à 3000 m (9843 feet) : 2.4 h, à 350 km/h (217 mph) IAS.


Vitesse de décollage : 185...200 km/h (115...125 mph)
Vitesse en descente : 185..210 km/h (115..130 mph)
Vitesse d'atterrissage : 175..195 km/h (110..120 mph)
Angle d'atterrissage : 11.9 °


Note 1 : les données fournies sont pour l'atmosphère standard internationale (ISA).
Note 2 : les plages de performances de vol sont données pour des plages de masse d'avion possibles.
Note 3 : les vitesses maximales, les taux de montée et les temps de virage sont donnés pour une masse standard de l'avion et 50% de carburant.
Note 4 : les temps de virage sont donnés pour la puissance WEP.


Moteur :
Modèle : R-2800-59
Puissance maximale en mode WEP au niveau de la mer : 2600 HP
Puissance maximale en mode Combat au niveau de la mer : 1950 HP
Puissance maximale en mode croisière au niveau de la mer : 1620 HP


Puissance maximale en mode WEP à 7000 m (22970 pieds) : 2600 HP
Puissance maximale en mode Combat à 9000 m (29530 pieds) : 1900 HP
Puissance maximale en mode Croisière à 10500 m (34450 pieds) : 1600 HP


Modes de fonctionnement du moteur :
Croisière (temps illimité) : 2550 RPM, 42.0 inch Hg
Puissance de combat (jusqu'à 15 minutes) : 2700 RPM, 52 pouces Hg
WEP (jusqu'à 5 minutes) : 2700 RPM, 64.0 inch Hg


Régime maximum du turbocompresseur en continu : 20000
Régime maximal du turbocompresseur jusqu'à 15 minutes : 22000


Température nominale de l'huile dans l'admission du moteur : 60..95 °C
Température maximale de l'huile dans l'admission du moteur : 100 °C


Altitude du changement de vitesse du turbocompresseur : simple vitesse


Poids à vide : 4755 kg (10483 lb)
Poids minimum (sans munitions, 10% de carburant, 4 MG retirées) : 5163.9 kg (11385 lb)
Poids standard : 6503 kg (14337 lb)
Masse maximale au décollage : 8163,1 kg (17996 lb)
Charge de carburant : 1006 kg (3095 lb) / 1404 l (370 gal)
Charge utile : 3408,1 kg (7514 lb)


Armement à l'avant :
8 mitrailleuses de 12,7 mm "M2.50", 267 cartouches, 850 cartouches par minute, montées sur l'aile.
Il est possible de retirer 2 ou 4 mitrailleuses et/ou d'augmenter la charge de munitions à 425 cartouches par canon.


Bombes :
Jusqu'à trois bombes à usage général de 500 lb "M64".
Jusqu'à deux bombes à usage général de 1000 lb "M65".


Fusées :
6 x roquettes non guidées "M8" dans deux lanceurs "M10" pouvant être largués.


Longueur : 11,00 m (36,09 pieds)
Envergure des ailes : 12,43 m (40,78 pieds)
Surface des ailes : 27,87 m^2 (300 pieds^2)

Les configurations d'armement :


Suppression de 2 mitrailleuses externes montées sur les ailes pour réduire la masse totale.
Masse retirée : 140,3 kg (309,3 lbs)
Masse des munitions retirées : 75,3 kg (166.0 lbs)
Masse des canons retirés : 65 kg (143.3 lbs)
Gain de vitesse estimé : 3 km/h (1,8 mph)


Suppression de 4 mitrailleuses externes montées sur l'aile pour réduire la masse totale
Masse retirée : 280,6 kg (618,7 lbs)
Masse des munitions retirées : 150,6 kg (332,1 lbs)
Masse des canons retirés : 130 kg (286.6 lbs)
Gain de vitesse estimé : 6 km/h (3,7 mph)


Munitions supplémentaires pour les mitrailleuses : 425 pour chaque canon.
8 mitrailleuses :
Masse supplémentaire : 178,2 kg (393 lbs)
Perte de vitesse estimée : 1 km/h
6 mitrailleuses :
Masse supplémentaire : 133,6 kg (294.8 lbs)
Perte de vitesse estimée : 0 km/h
4 mitrailleuses :
Masse supplémentaire : 89,1 kg (196.5 lbs)
Perte de vitesse estimée : 0 km/h


Râteliers sous l'aile et sous le ventre pour bombes et roquettes
Racks uniquement :
Masse des racks : 30 kg (66.2 lbs)
Perte de vitesse estimée : 7 km/h (4,4 mph)
3*Bombe à usage général M64 de 500 lb :
Masse supplémentaire : 792 kg (1746.4 lbs)
Masse des munitions : 762 kg (1680.2 lbs)
Masse du rack : 30 kg (66.2 lbs)
Perte de vitesse estimée avant le largage : 35 km/h (21.8 mph)
Perte de vitesse estimée après le largage : 12 km/h (7,5 mph)
2*Bombe à usage général M65 de 1000 lb :
Masse supplémentaire : 1054 kg (2324.1 lbs)
Masse des munitions : 1024 kg (2257.9 lbs)
Masse du rack : 30 kg (66.2 lbs)
Perte de vitesse estimée avant le largage : 47 km/h (29.2 mph)
Perte de vitesse estimée après le largage : 10 km/h (6,2 mph)
6*Fusées M8 dans des lanceurs largables M10 :
Masse supplémentaire : 179,9 kg (396,7 lbs)
Masse des munitions : 115,9 kg (255,6 lbs)
Masse des supports : 64 kg (141.1 lbs)
Perte de vitesse estimée avant le lancement : 27 km/h (16.8 mph)
Perte de vitesse estimée après le lancement : 21 km/h (13.1 mph)
Perte de vitesse estimée après le largage : 8 km/h (5.0 mph)


Canon à gyroscope K-14A

Masse supplémentaire : 5,2 kg (11,5 lbs)
Perte de vitesse estimée : 0 km/h


Bendix MN-28Y radio-compas à boucle fixe pour la navigation avec balises radio
Masse supplémentaire : 17,5 kg (38.6 lbs)
Perte de vitesse estimée : 1 km/h


Rétroviseur

Masse supplémentaire : 1 kg (2.2 lbs)
Perte de vitesse estimée : 3 km/h (1,8 mph)


Caractéristiques de fonctionnement :
- En plus du surcompresseur automatique à un étage, le moteur est équipé d'un turbocompresseur que le pilote peut contrôler.

- Le turbocompresseur est alimenté par la contre-pression des gaz d'échappement du moteur qui peut être réglée par un levier dans le cockpit et maintenue automatiquement à l'aide des obturateurs de gaz sur les tuyaux d'échappement.

- L'air comprimé dans le turbocompresseur va vers le refroidisseur intermédiaire où il est refroidi par le flux d'air entrant. L'air comprimé et refroidi va vers le carburateur et le mélange air-carburant qui en résulte va vers le compresseur de suralimentation.

- La température de l'air après le refroidisseur intermédiaire est indiquée par une jauge séparée. Le pilote peut contrôler les volets du refroidisseur intermédiaire à l'aide de l'interrupteur à bascule et observer leur position à l'aide de l'indicateur situé à gauche. Leur position par défaut est neutre (50%).

- Le régime du turbocompresseur est contrôlé par le levier dans le cockpit (touches "T" et "+"/"-" par défaut). En position arrière du levier, les papillons sont complètement ouverts et les gaz d'échappement sont tous évacués dans l'atmosphère, ce qui entraîne un régime minimal du turbocompresseur. En position avant du levier, la contre-pression des gaz d'échappement et le régime du turbocompresseur qui en résulte sont maximaux. Il convient de noter que le régime varie en fonction de l'altitude, même si le levier est maintenu dans la même position. Le régime du turbocompresseur est indiqué par une jauge spéciale ; en outre, le témoin lumineux s'allume si la limite maximale du régime est dépassée.

- La puissance totale du moteur doit être contrôlée en utilisant la méthode commune lorsque les trois leviers - levier de régime, levier d'accélérateur et levier de turbocompresseur - sont déplacés ensemble. Cependant, dans certains cas (par exemple, lorsque l'on dépasse l'altitude critique), le levier du turbocompresseur doit être réglé séparément.

- Il convient de noter que le régime du turbocompresseur change relativement lentement et pas immédiatement après le réglage du levier de commande.

- L'avion est équipé d'un système d'injection d'eau qui augmente la puissance en mode d'urgence. Lorsque ce système est activé, la contre-pression des gaz d'échappement et le régime du turbocompresseur augmentent automatiquement tandis que le mélange devient plus pauvre. L'alimentation en eau est bonne pour environ 15 minutes à la puissance de secours.

- Le moteur est équipé d'une commande automatique de mélange de carburant qui maintient un mélange optimal si le levier de mélange est réglé sur la position Auto Rich (85 %). Pour utiliser le mélange automatique afin de réduire la consommation de carburant pendant le vol, il est nécessaire de régler la manette de mélange sur la position Auto Lean (60%). En cas de dysfonctionnement du contrôle automatique du mélange, le levier de mélange doit être réglé sur la position Full Rich (100%). Pour arrêter le moteur, le levier de mélange doit être réglé sur la position Cut Off (0%).

- Le régime du moteur est doté d'un régulateur automatique et il est maintenu au régime requis correspondant à la position du levier de commande du régulateur. Le régulateur contrôle automatiquement le pas de l'hélice pour maintenir le régime requis. Il est également possible de désactiver le régulateur et de contrôler manuellement le pas de l'hélice.
- Les volets des radiateurs à huile sont actionnés manuellement.

- L'avion est équipé de trimmers pour toutes les commandes de vol : tangage, roulis et lacet.
- Les volets d'atterrissage sont équipés d'un actionneur hydraulique et peuvent être sortis à n'importe quel angle jusqu'à 40°.
- Il est interdit d'ouvrir les volets de capot à des vitesses supérieures à 225 mph, d'effectuer des manœuvres brusques avec les volets de capot ouverts et de plonger avec les volets d'intercooler ouverts.

- L'avion dispose d'une commande manuelle pour le verrouillage de la roulette de queue. La roue de queue doit être verrouillée lorsque l'avion roule en ligne droite sur une longue distance et avant le décollage et l'atterrissage.

- L'avion est équipé de commandes indépendantes de freinage hydraulique des roues gauche et droite. Pour actionner l'un ou l'autre de ces freins, il faut appuyer sur la partie supérieure de la pédale de direction.

- L'avion est équipé d'un système de frein de stationnement.
- Le témoin lumineux s'allume lorsque le train d'atterrissage est rentré et que la manette des gaz est en position arrière ou lorsque le train d'atterrissage est sorti, mais que la manette des gaz est en position avant.

- Il convient de noter que l'avion nécessite une longue course au décollage - environ 650 mètres à la charge standard et 1500 mètres à la masse maximale au décollage. Il est possible d'abaisser les volets à 10-20 degrés pour raccourcir la course au décollage.

- L'avion est équipé d'une seule jauge de carburant, mais de deux aiguilles indicatrices pour les réservoirs de carburant avant et arrière.
- Le moteur consomme beaucoup de carburant en mode de puissance de combat - environ 4,5 gallons par minute.
- La verrière est équipée d'un système de largage d'urgence pour le sauvetage.
- L'avion est équipé d'un système de largage manuel des bombes pour chacun des trois porte-bombes.
- Les roquettes non guidées sont lancées à l'aide d'un contrôleur électrique qui permet de lancer une, deux, trois ou une salve (toutes les roquettes à 0,1 seconde d'intervalle).
- Il existe un viseur mécanique de secours qui peut être utilisé si le viseur principal est endommagé.

- Le viseur gyroscopique calcule automatiquement la déviation angulaire requise lors du tir sur une cible. Il dispose de 3 modes : réticule fixe, réticule fixe et gyroscopique, réticule gyroscopique. La déviation angulaire ne sera calculée correctement que si la distance de la cible est correctement réglée. Pour régler la portée, réglez d'abord la base de la cible à l'aide de commandes séparées, puis réglez la portée en ajustant la taille du réticule télémétrique pour qu'elle soit identique à celle de la cible.
la race humaine n'est qu'un incident trivial dans l'histoire de la création : l'humanité est peut être une erreur, une excroissance anormale, une maladie du système de la Nature.(HPL)
Avatar du membre
gris
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1506
Enregistré le : ven. mars 13, 2009 12:38 pm
Localisation : Dawg pound

Re: [IL2GB]Hürtgenwald

Message par gris »

Image


Source : https://europeremembers.com/fr/story/la ... e-hurtgen/

À l’automne-hiver 1944/45, la forêt de Hürtgen est le théâtre de la plus longue bataille de la Seconde Guerre mondiale sur le sol allemand. Avec cette bataille, la guerre déclenchée par le régime nazi se déplace en Allemagne. Les pertes humaines sont nombreuses dans les deux camps. Pour les soldats américains, le nom même de la forêt devient synonyme de blessures et de morts, la première syllabe, « Hürt », évoquant les heurts du combat.

En juin 1944, le débarquement allié en Normandie ouvre contre l’Allemagne un second front longtemps réclamé par le leader soviétique Joseph Staline. Essuyant de lourdes pertes, les troupes allemandes se retirent progressivement de France et de Belgique, pour se replier derrière les fortifications du Reich : le Westwall, que les Alliés surnomment la ligne Siegfried, en référence à la structure construite pendant la Première Guerre mondiale. Le 12 septembre 1944, les premiers soldats américains franchissent la frontière allemande près du village de Roetgen, non loin d’Aix-la-Chapelle. Néanmoins, ces troupes connaissent des problèmes d’approvisionnement. Par ailleurs, après l’échec de l’opération Market Garden, offensive aéroportée aux Pays-Bas, l’avancée alliée vers le Rhin est stoppée.

Initialement freinées par la confusion qui règne pendant leur repli, les forces allemandes finissent par retrouver leurs esprits. Prise dans les combats, la population allemande est mobilisée et militarisée, parfois dans la répression et la terreur.

La forêt de Hürtgen se caractérise par des bois épais, des collines dégagées et des gorges profondes. À l’automne et à l’hiver, les fortes pluies et la neige, ainsi que l’absence de routes, rendent la progression très difficile, aussi bien pour les soldats à pied que pour les troupes motorisées. Les Alliés s’efforcent néanmoins de pénétrer ce terrain accidenté et méconnu pour se rapprocher du Rhin. La bataille dure de la mi-septembre 1944 à la mi-février 1945. Elle se solde par une victoire alliée, mais les pertes humaines sont nombreuses dans les deux camps. Pour les soldats américains, le nom même de la forêt devient synonyme de blessures et de morts, la première syllabe, « Hürt », évoquant les heurts du combat. Aujourd’hui encore, des centaines de soldats sont portés disparus dans les deux camps et des corps continuent d’être découverts.
Image


6 Octobre mission 1


Image

Image

Situation:


Image


Maastricht

Image

AAchen

Image



Heisstern et Laufenburg


Image


Image


Image

1 er mission on se retrouve en Bluebird avec une couverture haute
nous sommes donc 12 équipés de bombes et si ces planqués d’artilleurs font le job, on aura plus qu'a viser des fumigènes...
la race humaine n'est qu'un incident trivial dans l'histoire de la création : l'humanité est peut être une erreur, une excroissance anormale, une maladie du système de la Nature.(HPL)
Avatar du membre
gris
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1506
Enregistré le : ven. mars 13, 2009 12:38 pm
Localisation : Dawg pound

Re: [IL2GB]Hürtgenwald

Message par gris »

Pour patienter 2 films sur le p47, pour tout ceux qui veulent piloter le monstre
ces vidéos sont encore meilleures que celles de requiem ! pour il2

Faudra patienter un peu, j'ai fait la première mission mais j’ai oublier de lancer le track
je vais donc la refaire... :mrgreen:



la race humaine n'est qu'un incident trivial dans l'histoire de la création : l'humanité est peut être une erreur, une excroissance anormale, une maladie du système de la Nature.(HPL)
sval06
Empereur spammique
Empereur spammique
Messages : 2312
Enregistré le : jeu. oct. 09, 2008 12:55 pm

Re: [IL2GB]Hürtgenwald

Message par sval06 »

Ben alors, tu as fait disparaître le film de la mise en formation... :o: :o: :lolmdr: :lolmdr:

Oui je suis :fume2:
Les gardiens de la paix, au lieu de nous la garder, ils feraient mieux de nous la foutre.

Coluche
Avatar du membre
gris
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1506
Enregistré le : ven. mars 13, 2009 12:38 pm
Localisation : Dawg pound

Re: [IL2GB]Hürtgenwald

Message par gris »

:lolmdr:
sval06 a écrit : dim. mai 15, 2022 7:43 am Ben alors, tu as fait disparaître le film de la mise en formation... :o: :o: :lolmdr: :lolmdr:

Oui je suis :fume2:
oui je vais la refaire, je viens de reformater le pc :wink: du coup ça fais 3 fois que je refais la mission ...
c'est pas pour cela que je suis plus précis avec mes bombes ... heureusement je me rattrape avec les mitrailleuses.
J'ai aussi fait un test de combat aérien vs des ME, k4 , et FW d9 ... il y a grand danger, j'ai de grande chance d'y passer
si je suis pas sur mes gardes ...
la race humaine n'est qu'un incident trivial dans l'histoire de la création : l'humanité est peut être une erreur, une excroissance anormale, une maladie du système de la Nature.(HPL)
Répondre

Retourner vers « AARs divers »