IL-2 GREAT BATTLES SERIES

De tous genres
Répondre
Avatar du membre
gris
Terreur du Forum
Terreur du Forum
Messages : 684
Enregistré le : ven. mars 13, 2009 12:38 pm
Localisation : L'isle Adam

Re: IL-2 GREAT BATTLES SERIES

Message par gris » sam. août 17, 2019 11:51 am

Post edit rajout traduction de Pips

Encore de bonne nouvelles

Journal 228

Bonjour chers amis!



Comme vous le savez, pour bien travailler, il faut bien se reposer. Pendant que la saison estivale se poursuit et que nos collègues partent en vacances, je vais vous dire à quel point il est important pour un pilote militaire de pouvoir économiser et dépenser correctement ses forces au combat.
Vous vous êtes probablement déjà rendu compte que, dans l'agenda d'aujourd'hui, je souhaite parler de notre nouvelle modélisation de la physiologie des pilotes, que nous préparons pour la publication dans la prochaine mise à jour. Nos testeurs bêta recevront ce modèle pour des tests aujourd'hui.

À propos de la physiologie des pilotes:

Le nouveau modèle de physiologie met avant tout l'accent sur une imitation plus réaliste de la tolérance d'une personne à une charge G élevée. Bien que ce ne soit pas le seul changement dans la physiologie du pilote, vous le remarquerez probablement en premier, alors parlons-en plus en détail.

Comme vous le savez, nous sommes tous différents et chacun de nous a une endurance, une force physique et une capacité à résister aux facteurs environnementaux négatifs. Par conséquent, la capacité d’un pilote donné à supporter une charge G élevée est, bien entendu, purement individuelle et dépend de nombreux facteurs: âge, état de santé, forme physique, si un pilote a bien dormi la nuit précédente, s'il a mangé, depuis combien de temps et même quel est son état émotionnel. Bien entendu, nous ne pouvons pas collecter toutes ces informations sur vous et prendre en compte tous ces facteurs de manière aussi détaillée. un tel modèle serait excessivement complexe, même s’il permettrait probablement une meilleure immersion du joueur dans la réalité virtuelle. Néanmoins, nous avons constaté que l’approche la plus raisonnable serait de choisir un certain modèle moyen d’une physiologie moyenne des pilotes. Par «pilote moyen», nous entendons un pilote qualifié en bonne condition physique, qui effectue souvent des acrobaties aériennes. Un grand nombre d'études médicales différentes avec les statistiques collectées des expériences avec des pilotes et des volontaires nous viennent en aide. Sur cette base, il est possible d’établir un «moyen terme» de la tolérance humaine typique à une charge G élevée.

La première chose à laquelle tous les chercheurs prêtent attention est le fait que la quantité de G, à la fois positive (lorsqu'un pilote est "pressé" sur son siège) et négative (lorsqu'un pilote est "tiré" de son siège et "pend les harnais ») dépend principalement de la durée de la charge G et du taux d'application de la charge G. Par exemple, à + 6 G positif, le pilote «moyen» perd conscience au cours des 5 à 8 premières secondes, mais le même pilote maintient avec succès + 5G pendant environ 40 secondes, si le taux d’application de G-charge était inférieur à 1 G / seconde. Cependant, si vous créez le même + 5G en seulement 1 à 2 secondes, une perte de conscience surviendra en 5 à 7 secondes. En médecine aéronautique, ce phénomène s’explique par «l’hémodynamique» du système cardiovasculaire. Le corps a besoin de temps pour se mobiliser et commencer à lutter efficacement contre la surcharge. Ceci est illustré dans le tableau de l'article écrit par Anne M. Stoll, "La tolérance humaine au G positif, tel que déterminé par les paramètres physiologiques" publiée dans The Journal of Aviation Medicine en 1956:

Image
Comme vous pouvez le constater, les pilotes tolèrent beaucoup mieux les charges positives que les charges négatives.

De plus, nous prenons maintenant en compte le facteur de fatigue du pilote, sur la base des données susmentionnées. Cela signifie que chaque manœuvre de pilote exécutée avec une charge volumineuse importante n’est plus vaine et que plus un pilote est actif, plus son équipage et lui-même subiront une charge supplémentaire. Si le pilote est déjà fatigué par les combats, sachez qu'un nouvel adversaire engagé dans la bataille aura un avantage considérable et que vous devriez peut-être vous échapper du combat et reprendre votre souffle. Cela peut vous prendre quelques minutes.

Une autre partie importante de ce travail est la reconfiguration des effets visuels de la déficience visuelle. Nous l'avons parfaitement respecté dans l'ordre décrit dans la littérature scientifique. Premièrement, sous l'influence de la charge en g positif, un pilote commence à perdre la perception des couleurs (ce que l'on appelle un "gris visuel"). Ensuite, son champ de vision périphérique (ou «vision tunnel») se rétrécit, jusqu'à ce qu'il devienne complètement noir dans les yeux (un «black-out»). La déficience visuelle est également accompagnée d'une perte auditive. Sur une charge négative, l'effet de «vision tunnel» et de perte de perception des couleurs ne se produit pas car, contrairement à une surcharge positive, le nerf optique ne manque pas d'oxygène. Par contre, le pilote ressent une pointe de sang sur la tête, qui se manifeste par l’apparence d’une teinte rouge perceptible de la vision (ce que l’on appelle une «panne»), et la netteté de la vision se détériore également.

J'ai déjà évoqué plusieurs fois une «perte de conscience». Oui, nous simulons maintenant cet état aussi. Un pilote peut perdre conscience à des charges g positives ou négatives importantes si le seuil de sa tolérance physiologique est dépassé (en tenant compte de la durée des charges g, du rythme de leur création et de la fatigue accumulée). Une perte de conscience à la charge positive est une panne de courant, bien que même après avoir complètement perdu la vue, le pilote est toujours capable de contrôler son avion pendant un certain temps. Au niveau négatif, la perte de conscience survient de manière plus inattendue, et le seul moyen de la déterminer à terme est une forte détérioration de l’acuité visuelle. Des études ont montré que, selon un certain nombre de facteurs, la durée habituelle d'un verrou G-lock peut aller de 10 à 15 secondes et que, pendant cette période, l'aéronef restera incontrôlable. Gardez à l'esprit que chaque perte de conscience ultérieure vous coûtera encore plus de temps et d'énergie. Les pilotes de chasse de la Seconde Guerre mondiale étaient très humains, pas Superman, et ils subissaient des charges G très élevées, même dans les avions à piston.

Une autre caractéristique de ce modèle est une combinaison anti-g pour le pilote. En moyenne, selon diverses études, la combinaison anti-g augmente de 1,5 à 2 G le seuil de tolérance physiologique à la charge positive, de sorte que les pilotes portant la combinaison anti-g bénéficieront certainement d'un avantage significatif en combat aérien. La combinaison anti-g n'affecte pas la tolérance à une charge négative.

En conclusion, je voudrais mentionner que nous avons également limité la capacité du pilote à survoler à une vitesse supérieure à 400 km / h ou sous l’influence d’une charge positive supérieure à + 3G (qui est la limite physiologique en vol). termes de la capacité d’une personne à sortir de son siège). Ces chiffres font référence à un pilote en bonne santé; En cas de blessure, sortir de la cabine de pilotage sera encore plus difficile pour un équipage.
L'effet du modèle d'hypoxie sur le modèle de tolérance à la charge g a également été affiné et tiendra mieux compte de la pression atmosphérique.

En préparant la sortie d'un nouveau modèle de physiologie, nous comprenons que pour certains joueurs, cela est incompréhensible et pas évident au début. Par conséquent, nous vous avons laissé la possibilité de choisir un modèle de physiologie simplifié dans les paramètres de réalisme, qui fonctionnera de manière assez similaire au modèle actuel et ne tiendra pas compte de la fatigue du pilote, de l'hémodynamique de son système cardiovasculaire ni de la limite d'endurance du pilote. en fonction de la durée des charges g ou du rythme de leur création. De plus, dans un modèle simplifié, votre équipage ne pourra pas perdre conscience. Dans le même temps, ce modèle simple utilisera les nouveaux effets reconfigurés des troubles de la vue et de l'audition et la magnitude de la charge g à laquelle ces troubles se produisent sera adaptée aux données actualisées du nouveau modèle.

Nous espérons vraiment que le nouveau modèle de physiologie du pilote rendra le jeu plus intéressant et modifiera de manière significative la tactique du combat aérien. Les joueurs devront donc s’occuper de la condition physique du pilote et faire plus attention aux manœuvres actives, ce qui nous rapprochera un peu plus de la réalité du combat aérien.
Image






Nouvelles de Jason


Bodenplatte progresse bien!


Nous continuons à travailler sur la carte BOBP et sa vaste liste d’aérodromes et de zones urbaines, ce qui est plutôt nouveau pour nous. Cette carte a été un défi comme jamais auparavant et elle fonctionne en version bêta, mais il reste encore un petit chemin à parcourir. Cependant, nos trois derniers avions alliés avancent bien. Découvrez cette belle formation de puissance aérienne américaine vintage et un tir bonus de la Tempest en vol. La Tempest continue d’être peaufinée et améliorée après le premier cycle de tests bêta et le P-38 est également en version bêta avec de petites modifications nécessaires. Le P-51D arrivera bientôt en version bêta. Les trois avions sont assez complexes. Les différentes philosophies de conception de chaque pays sont devenues évidentes à mesure que nous fabriquons de plus en plus d’avions.

Nous devons rappeler à tous que ces avions sont toujours des travaux en cours, de sorte que certains détails de ces images peuvent changer.
ImageImageImage

En selle Cowboy!


Notre «Poney» P-51D-15 approche de la phase de bêta alors que nous finissons le modèle de cockpit et externe. Voici les premières photos du cockpit du P-51D. Notre équipe de modèles a fait un autre travail formidable!
Image


Images personnelles dans les cockpits


Une autre demande populaire concerne la possibilité de placer une image personnelle dans le cockpit de votre avion. Nous avons maintenant ajouté cette possibilité.


Image
ouvelle distance de vue pour les avions

Oui, à la demande générale, nous avons accru la visibilité des avions lointains. Cela a été un défi technique difficile, mais nous pensons que les pilotes de Sturmovik apprécieront cette nouvelle réalité. Pouvez-vous repérer les avions lointains? Nous sommes toujours en train d’améliorer la fonctionnalité, mais elle est en cours de test.


Prochains avions collecteurs en pré-annonce


Enfin, nous avons entamé les travaux préliminaires sur quelques beaux avions "collectors". Nous ne les annonçons pas encore, mais ils seront disponibles en pré-commande plus tard cette année, puis dans votre hangar l’année prochaine. Désolé, pas encore d'indices!
la race humaine n'est qu'un incident trivial dans l'histoire de la création : l'humanité est peut être une erreur, une excroissance anormale, une maladie du système de la Nature.(HPL)

Avatar du membre
gris
Terreur du Forum
Terreur du Forum
Messages : 684
Enregistré le : ven. mars 13, 2009 12:38 pm
Localisation : L'isle Adam

Re: IL-2 GREAT BATTLES SERIES

Message par gris » lun. sept. 02, 2019 7:56 pm

whaou ! :ko:
la race humaine n'est qu'un incident trivial dans l'histoire de la création : l'humanité est peut être une erreur, une excroissance anormale, une maladie du système de la Nature.(HPL)

Avatar du membre
gris
Terreur du Forum
Terreur du Forum
Messages : 684
Enregistré le : ven. mars 13, 2009 12:38 pm
Localisation : L'isle Adam

Re: IL-2 GREAT BATTLES SERIES

Message par gris » sam. sept. 21, 2019 3:22 pm

argh la prochaine maj ne devrais pas tarder ca commence a sentir bon

Image

Image

Image
la race humaine n'est qu'un incident trivial dans l'histoire de la création : l'humanité est peut être une erreur, une excroissance anormale, une maladie du système de la Nature.(HPL)

Répondre

Retourner vers « Simulations »