[HOI IV] L'ItaliAAR se la joue solo

Avatar du membre
Antonius
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1617
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:15 am

Re: [HOI IV] L'ItaliAAR se la joue solo

Message par Antonius »

Une alliance avec l'Espagne aurait sans doute été plus profitable
"Cuius testiculous habes, habeas cardia et cerebellum"
Quand vous avez leur pleine attention , le coeur et l'esprit suivent.
--------------------------------------------------------------------------------
L'été n'est pas qu'une époque de l'année. L'été est un être animé qui aime descendre passer l'hiver dans le Sud.
(et c'est bien fait pour vous. :p)
Avatar du membre
Maréchal Joukov
Domestique des Scholes
Messages : 2847
Enregistré le : dim. mai 13, 2007 11:37 pm
Meilleur jeu 2008 : The Witcher Enhanced Edition
Meilleur jeu 2009 : Dragon Age Origins
Meilleur jeu 2010 : Mass effect 2
Meilleur jeu 2011 : The Elder Scrolls V: Skyrim
Localisation : Aux archives
Contact :

Re: [HOI IV] L'ItaliAAR se la joue solo

Message par Maréchal Joukov »

Je ne pouvais la tenter avant 1944 à cause des restrictions liées aux conséquences de la guerre civile. Mais tout viendra en temps et en heure :signal: pour les relations italo-espagnoles.
Avatar du membre
Maréchal Joukov
Domestique des Scholes
Messages : 2847
Enregistré le : dim. mai 13, 2007 11:37 pm
Meilleur jeu 2008 : The Witcher Enhanced Edition
Meilleur jeu 2009 : Dragon Age Origins
Meilleur jeu 2010 : Mass effect 2
Meilleur jeu 2011 : The Elder Scrolls V: Skyrim
Localisation : Aux archives
Contact :

Re: [HOI IV] L'ItaliAAR se la joue solo

Message par Maréchal Joukov »

la déclaration de guerre à l'Allemagne fut jetée sur la table en avril 1942. Au vu des précédents conflits, l'Italie n'espérait pas une victoire fulgurante et d'immenses avancées. L'idée était de vaincre la Hongrie rapidement, de rendre à la Roumanie ses terres perdues et de s'agrandir dans le Tyrol voire en Autriche. Cent quatre divisions italiennes étaient jetées dans la balance, certes de qualité inégale. Rome s'attendait toutefois à une meilleure participation de ses alliés et à une progression correcte dans les zones convoitées. La Marine devait aussi être déployée dans l'Atlantique et aux abords de la Baltique pour bloquer tous convois et navires militaires, depuis les ports français. Paris avait accueilli cette demande favorablement, trop heureux d'un renfort de cette importance.


Les premiers combats furent à l'avantage du Nouvel Empire Romain, qui visait d'abord la réduction du saillant de Transylvanie et l'encerclement de forces dans le sud de l'Allemagne. Au bout de deux semaines d'affrontements, le succès était en partie au rendez-vous. La progression était sensible en Hongrie, complètement dépassée par la longueur du front à défendre et par l'effet de surprise. L'idée de frapper en premier le plus faible ennemi s'était avérée payante. En revanche, les troupes avançaient plus lentement vers le Tyrol, où elles rencontraient une forte résistance de la part de troupes plus aguerries.

Image
Image
Image
Image
Image
Avatar du membre
Maréchal Joukov
Domestique des Scholes
Messages : 2847
Enregistré le : dim. mai 13, 2007 11:37 pm
Meilleur jeu 2008 : The Witcher Enhanced Edition
Meilleur jeu 2009 : Dragon Age Origins
Meilleur jeu 2010 : Mass effect 2
Meilleur jeu 2011 : The Elder Scrolls V: Skyrim
Localisation : Aux archives
Contact :

Re: [HOI IV] L'ItaliAAR se la joue solo

Message par Maréchal Joukov »

En avril 1942, la capitulation de la Hongrie fut obtenue. Bucarest se frotta particulièrement les mains, ayant repris pied en Transylvanie. La chute de cet allié de l'Allemagne offrit de nouvelles possibilités, obligeant notamment les Allemands à se disperser pour couvrir la Slovaquie fantoche. Cela permit de réaliser un bel encerclement en Autriche, alors que les troupes italiennes approchaient de Vienne. Dix divisions prises au piège furent détruites, dont deux blindées, alors que Munich, Salzbourg et Bratislava étaient en vue.

Paradoxalement, ces belles victoires conduisirent Berlin à renforcer cet immense front courant de l'URSS à la frontière suisse, contribuant ainsi à le figer pour partie. L'avancée des débuts connut une halte, alors que la vraie percée provenait des troupes américaines depuis les Ardennes et surtout les Pays-Bas. Berlin se faisait proche de la ligne de front et Rome voulut accentuer les efforts pour s'emparer du maximum de territoires avant la conférence de paix.

Image
Image
Image
Image
Avatar du membre
Maréchal Joukov
Domestique des Scholes
Messages : 2847
Enregistré le : dim. mai 13, 2007 11:37 pm
Meilleur jeu 2008 : The Witcher Enhanced Edition
Meilleur jeu 2009 : Dragon Age Origins
Meilleur jeu 2010 : Mass effect 2
Meilleur jeu 2011 : The Elder Scrolls V: Skyrim
Localisation : Aux archives
Contact :

Re: [HOI IV] L'ItaliAAR se la joue solo

Message par Maréchal Joukov »

Le mois de juillet 1942 vit la progression être ralentie sur le front principal, mais une très belle victoire dans une poche à la frontière avec l'Union Soviétique permit de détruire de nombreuses divisions allemandes. L'Italie avait réussi plusieurs encerclements depuis le début de la guerre, à son plus grand avantage. Ses forces se déplaçaient et combattaient bien mieux qu'en 1936, même si le matériel continuait à manquer, notamment dans les divisions blindées. Cela augurait du meilleur pour la suite.

En effet, la libération de l'intégralité du territoire roumain permettait de ramener de nombreuses forces sur le front central et laissait espérer à une percée décisive sous peu. Ces soldats allaient permettre d'enfoncer les lignes slovaques en quelques semaines. C'est du moins ce qu'on croyait à Rome, quand un événement auquel on s'attendait depuis longtemps survint: l'Union Soviétique venait d'attaquer ce qui restait du Reich allemand. La nouvelle fut accueillie avec une grande froideur, car on s'attendait à une conclusion du conflit trop rapide pour être vraiment à l'avantage de l'Italie. Dire que quelques semaines de plus auraient suffi...
Image
Image
Image
Image
Image
Avatar du membre
Maréchal Joukov
Domestique des Scholes
Messages : 2847
Enregistré le : dim. mai 13, 2007 11:37 pm
Meilleur jeu 2008 : The Witcher Enhanced Edition
Meilleur jeu 2009 : Dragon Age Origins
Meilleur jeu 2010 : Mass effect 2
Meilleur jeu 2011 : The Elder Scrolls V: Skyrim
Localisation : Aux archives
Contact :

Re: [HOI IV] L'ItaliAAR se la joue solo

Message par Maréchal Joukov »

Sur ces entrefaites, l'Allemagne capitula. L'Italie, malgré sa progression réelle en Hongrie et Slovaquie, malgré l'occupation d'une partie de la Bavière et de l'Autriche, était arrivée somme toute trop tard dans la guerre. On lui fit bien comprendre à la table des négociations qu'elle n'avait que peu de prétentions à faire valoir. Impossible de récriminer face aux puissants Alliés et à l'URSS dont les prétentions envers la Pologne étaient claires.

Peu désireuse d'annexer des terres sans continuité territoriale directe avec les siennes, l'Italie demanda et obtint la création de deux gouvernements fantoches en Hongrie et en Slovaquie, qui rejoignaient ainsi le Nouvel Empire Romain. La moisson était certes maigre, mais pas totalement nulle et ces deux États étaient frontaliers avec les autres puissances de la faction. Après des débuts proprement méditerranéens, elle avait su s'étendre vers le Caucase et en Europe centrale. Peut-être fallait-il y voir le signe d'une évolution future ?
Image
Image
Avatar du membre
Maréchal Joukov
Domestique des Scholes
Messages : 2847
Enregistré le : dim. mai 13, 2007 11:37 pm
Meilleur jeu 2008 : The Witcher Enhanced Edition
Meilleur jeu 2009 : Dragon Age Origins
Meilleur jeu 2010 : Mass effect 2
Meilleur jeu 2011 : The Elder Scrolls V: Skyrim
Localisation : Aux archives
Contact :

Re: [HOI IV] L'ItaliAAR se la joue solo

Message par Maréchal Joukov »

Chapitre n°5: une courte trève
Une fois la victoire contre l'Allemagne obtenue, les troupes italiennes et alliées se repositionnèrent le long des frontières orientales de l'alliance, craignant désormais d'être la proie de l'URSS. Toutefois, la menace paraissait ne pas devoir survenir tout de suite. Après s'être agrandi tranquillement en Europe orientale et centrale, Staline avait donné le coup de grâce à l'Allemagne et en avait profité pour réorganiser la Pologne à son avantage. Il semblait désormais tourner ses efforts vers l'extrême-orient où le Japon venait enfin de vaincre la Chine après une terrible guerre commencée en 1937.

Paradoxe suprême: au moment de sa victoire tant attendue, il voyait à présent tout le monde se tourner contre lui ! Cela rejoignait en effet les efforts des Alliés, dont le Germany first n'avait plus de raison d'être: Berlin ayant été vaincue, leurs troupes fonçaient vers l'archipel nippon à marche forcée et progressaient depuis l'Inde. Selon une habitude éprouvée depuis 1936, l'Italie compta les coups et n'agit pas plus pour le moment. Ces longs mois (hiver 1942-été 1943) furent mis à profit pour renforcer le Nouvel Empire Romain en complétant notamment les effectifs et le matériel. De plus, remise de la guerre civile, l'Espagne accepta enfin de se mouiller plus avant et d'intégrer l'alliance menée par l'Italie. Nul doute que ses troupes aguerries par la guerre civile seraient d'un grand secours pour les actions futures.
Image
Image
Image
Avatar du membre
Maréchal Joukov
Domestique des Scholes
Messages : 2847
Enregistré le : dim. mai 13, 2007 11:37 pm
Meilleur jeu 2008 : The Witcher Enhanced Edition
Meilleur jeu 2009 : Dragon Age Origins
Meilleur jeu 2010 : Mass effect 2
Meilleur jeu 2011 : The Elder Scrolls V: Skyrim
Localisation : Aux archives
Contact :

Re: [HOI IV] L'ItaliAAR se la joue solo

Message par Maréchal Joukov »

A la fin de l'été 1943, les troupes du Nouvel Empire étaient sagement alignées le long des frontières avec l'URSS et des offensives souterraines pour collecter du renseignement se déroulaient comme prévu. On ne savait trop que faire. D'un côté, la position soviétique semblait assez claire, et dénuée de toute subtilité: Staline se montrait de plus en plus belliqueux. L'Union soviétique déclara ainsi successivement la guerre à l'Afghanistan et au Japon les 8 et 24 septembre 1943. De l'autre, la stratégie à long terme de Moscou était mal appréhendée: était-ce en vue de se constituer un glacis protecteur ou la vision était-elle plus large ?

L'Italie serait-elle attaquée ? Devait-elle frapper en premier ? À Rome, cette extension soviétique était crainte, bien qu'on y vit aussi la possibilité d'agir quand les divisions soviétiques se seraient éloignées de la frontière occidentale du vaste pays. Toutefois, les Alliés avaient été plus rapides que le Komintern: le Japon capitula en octobre 1943, mettant fin à la possibilité d'une guerre longue en Asie Orientale. Alors que la Roumanie prenait peur et se lançait dans de vastes entreprises de constructions à la limite entre ses territoires et la Bessarabie, il fallait agir vite: sous peine de voir toute possibilité de surprise s'échapper et qu'une guerre d'usure s'installe en cas d'attaque communiste.
Image
Image
Image
Image
Image
Avatar du membre
Maréchal Joukov
Domestique des Scholes
Messages : 2847
Enregistré le : dim. mai 13, 2007 11:37 pm
Meilleur jeu 2008 : The Witcher Enhanced Edition
Meilleur jeu 2009 : Dragon Age Origins
Meilleur jeu 2010 : Mass effect 2
Meilleur jeu 2011 : The Elder Scrolls V: Skyrim
Localisation : Aux archives
Contact :

Re: [HOI IV] L'ItaliAAR se la joue solo

Message par Maréchal Joukov »

Janvier 1944. Rome décide de jouer le tout pour le tout avant d'être attaquée par l'URSS. Alors que l'Union soviétique a envoyé ses troupes en Extrême-Orient face au Japon et se disperse dans des conflits périphériques en Asie centrale, le moment est venu de l'attaquer et de mettre fin à la menace communiste. Officiellement, le but est de rendre la Bessarabie à son allié roumain, spolié en 1940. Les plans retenus sont simples: un front principal dans cette région, et deux fronts périphériques face à la Pologne et dans le Caucase. Les mois précédents ont permis d'améliorer les infrastructures de départ, de compléter les effectifs et de renforcer le matériel des 153 divisions italiennes. A leurs côtés, les Alliés de l'Italie alignent des forces en nombre impressionnant et peu entamées par les campagnes précédentes. L'espérance d'une victoire est mesurée, mais bien présente.

Ainsi, le 23 février 1944, l'ambassadeur d'Italie en URSS présentait en bonne et due forme la déclaration de guerre. Difficile de connaître le réel potentiel de l'adversaire. Les estimations allaient de la supériorité à l'infériorité numérique. Autant dire qu'il ne fallait pas s'y fier. Néanmoins, le long de la ligne de front, l'avantage allait clairement aux troupes du Nouvel Empire. Que donneraient les premiers combats ?

Image
Image
Image
Image
Avatar du membre
Maréchal Joukov
Domestique des Scholes
Messages : 2847
Enregistré le : dim. mai 13, 2007 11:37 pm
Meilleur jeu 2008 : The Witcher Enhanced Edition
Meilleur jeu 2009 : Dragon Age Origins
Meilleur jeu 2010 : Mass effect 2
Meilleur jeu 2011 : The Elder Scrolls V: Skyrim
Localisation : Aux archives
Contact :

Re: [HOI IV] L'ItaliAAR se la joue solo

Message par Maréchal Joukov »

Chapitre 6: en marche vers l'est
Alors que de toutes les radios italiennes surgissait Lili Marlene , les bruits de pas de millions de soldats résonnaient sur les pistes poussiéreuses de la steppe. Les moteurs ronronnaient, couverts par le bruit des canons et de l'aviation italiens. La grande marche vers l'est débutait, l'affrontement ultime. Alors que l'armée rouge était occupée à se battre en Asie Centrale et en Extrême-Orient, l'effet de surprise battait son plein. Dans le Caucase, la progression était rapide: le mince rideau de troupes ne pouvait s'opposer aux Alpini transalpins emmenés par le général Messe. La Regia Marina surclassait aussi de loin la flotte soviétique, laissant bientôt la Mer Noire vide de tout navire ennemi.

La plus grande inquiétude venait toutefois du front central, depuis la Roumanie. Là les troupes ennemies étaient plus nombreuses et combattives, même si le sort des armes semblait pour le moment pencher en faveur des forces du Nouvel Empire Romain. On espérait une chute rapide de la Pologne et une jonction avec les forces progressant depuis la Turquie, ainsi qu'un concours des alliés du régime.

Image
Image
Image
Image
Avatar du membre
Maréchal Joukov
Domestique des Scholes
Messages : 2847
Enregistré le : dim. mai 13, 2007 11:37 pm
Meilleur jeu 2008 : The Witcher Enhanced Edition
Meilleur jeu 2009 : Dragon Age Origins
Meilleur jeu 2010 : Mass effect 2
Meilleur jeu 2011 : The Elder Scrolls V: Skyrim
Localisation : Aux archives
Contact :

Re: [HOI IV] L'ItaliAAR se la joue solo

Message par Maréchal Joukov »

En Extrême-Orient, le Japon avait finalement été vaincu et la carte venait d'être redessinée. La nouvelle était très mauvaise car signifiait le retour de troupes soviétiques en Europe d'ici quelques semaines. Pour le moment, les nouvelles du front n'étaient pourtant pas mauvaises. De timides contre-attaques étaient repoussées dans le Caucase où la mer Caspienne était peu à peu atteinte. Remonter vers le Nord pour raccourcir le front quelque peu parut la principale priorité, alors que l'évolution était moins rapide sur le théâtre principal, en Roumanie. L'avancée piétinait là un peu plus, mais l'Espagne avait réussi un audacieux coup de force en débarquant une quinzaine de divisions en Crimée, vide de troupes. Une tête de pont grecque similaire, autour de Rostov, semblait promise à un moins bel avenir, mais Rome se félicitait de l'audace de ses alliés. La chute de Sébastopol était sans conteste une très belle victoire et on espérait pouvoir donner la main à ces troupes depuis le Caucase et/ou la Roumanie.
Image
Image
Image
Image
Image
Avatar du membre
Antonius
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1617
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:15 am

Re: [HOI IV] L'ItaliAAR se la joue solo

Message par Antonius »

T'as de sérieux soucis de matériels. Tu as pas mal d'unité sous-équipé (les blindés en particulier)
"Cuius testiculous habes, habeas cardia et cerebellum"
Quand vous avez leur pleine attention , le coeur et l'esprit suivent.
--------------------------------------------------------------------------------
L'été n'est pas qu'une époque de l'année. L'été est un être animé qui aime descendre passer l'hiver dans le Sud.
(et c'est bien fait pour vous. :p)
Avatar du membre
Maréchal Joukov
Domestique des Scholes
Messages : 2847
Enregistré le : dim. mai 13, 2007 11:37 pm
Meilleur jeu 2008 : The Witcher Enhanced Edition
Meilleur jeu 2009 : Dragon Age Origins
Meilleur jeu 2010 : Mass effect 2
Meilleur jeu 2011 : The Elder Scrolls V: Skyrim
Localisation : Aux archives
Contact :

Re: [HOI IV] L'ItaliAAR se la joue solo

Message par Maréchal Joukov »

Oui, je n'en produis pas assez... Comme historiquement d'ailleurs, pas assez d'usines ni de ressources. L'Italie a toujours été incapable de motoriser et équiper une bonne partie de son armée.

J'aurai pu attendre quelques années en plus, au risque de voir l'URSS se renforcer plus vite que moi (et de bien m'ennuyer). En termes de jeu, l'ennemi n'est pas si bien équipé que cela non plus...

Truc assez drôle, des troupes alliées se baladent sur mes fronts :mrgreen: .
Répondre

Retourner vers « AARs Hearts of Iron »