Test de Twilight Struggle

Vieilles croûtes ou Europa VIII, on prend tout !
Message
Auteur
Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 15455
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Test de Twilight Struggle

#1 Message par von Aasen » mar. mai 17, 2016 6:54 am

Test de Twilight Struggle
Publié sur wargamer.fr
Image
Twilight Struggle vous plonge dans la guerre froide, secouée de retournements imprévus, toujours prête à sombrer dans ce que les stratèges appellent la destruction mutuelle assurée, et ce que le commun des mortels craint sous le nom de guerre nucléaire.
Image
Defcon 2 ! La moindre tentative de coup d’état peut dégénérer en guerre nucléaire !
Il s’agit ici d’une adaptation sur PC du jeu de plateau édité par GMT depuis maintenant 11 ans. Ne vous y trompez pas, le jeu n’a pas pris une ride. Les joueurs américains et soviétiques s’affrontent sur un planisphère, tâchant de gagner de l’influence dans les différentes régions de ce monde. Les actions s’effectuent avec des cartes, qui ont une valeur absolue permettant de jouer un nombre équivalent de points d’opérations, mais qui peuvent également être utilisées pour activer un évènement. Le hic, c’est que si l’on joue une carte contenant un évènement adverse, celui-ci s’active automatiquement. Êtes-vous sûr de vouloir tenter un coup d’état pro-américain en Iran, s’il vous faut pour cela déclencher la formation du pacte de Varsovie, qui mettra l’Europe de l’Est à la merci du joueur soviétique ?
Image
La carte CIA permet un rare aperçu de la main adverse
Image
Un petit coup d’état en Égypte : un pays à 2 points de stabilité, cible réaliste pour une carte à 3 de puissance. Le dé décidera du succès définitif de ces efforts, en l’état il aura un modificateur de -1
Les surprises sont nombreuses dans Twilight Struggle, on est rarement assuré d’avoir atteint quelque chose. Connaître les cartes est bien sur essentiel, aucun joueur américain sain d’esprit ne tentera de prendre pied à Cuba alors qu’il sait que la carte « Fidel » va lui balayer son influence dès qu’elle sera activée. Et pourtant, le joueur parfaitement instruit sur les cartes ne pourra jamais qu’estimer approximativement la main de son adversaire. Les coups bas sont de mise pour garder une avance en points de victoire. Les bons joueurs tentent de se débarrasser à peu de frais des évènements ennemis les plus inquiétants, et encourent pour cela des risques qui peuvent tout aussi bien retourner la partie.
Image
Décompte en Europe, les Américains engrangent une belle poignée de points de victoire
Image
Les grosses cartes pleuvent ce tour-ci !
Il y a plusieurs possibilités de victoire : gagner aux points en cours de partie ou au décompte en fin de partie, forcer son adversaire à déclencher une guerre nucléaire, ou contrôler l’intégralité des pays « battleground » (champs de bataille) en Europe lors d’un décompte. En effet, chaque région du monde est divisée en pays normaux et en battlegrounds, des pays d’importance stratégique. La plupart des points de victoire s’amassent en contrôlant plus de battlegrounds et de pays en général que son adversaire dans une région particulière. Une carte déclenche un décompte, et c’est là que le rapport de force est important. Plus la domination est claire, plus de points de victoire sont attribués à un joueur. Les détails sont importants, et un évènement puissant comme « gouvernements socialistes », qui réduit l’influence américaine en Europe de l’Ouest, peut avoir un effet dévastateur si un décompte a lieu rapidement – ou tout simplement embêter un peu l’autre joueur, s’il a le temps de regagner le terrain perdu avant un décompte.
Image
La course à l’espace permet de dépenser une carte adverse sans activer son évènement, et selon le résultat du dé d’obtenir des avantages divers.
Image
Il faut faire preuve d’un peu d’agressivité pour ne pas perdre de points de victoire en fin de tour, une petite guerre ou un coup d’état feront l’affaire
Le portage PC ne présente pas de défauts majeurs. Les cartes optionnelles sont présentes, il est aussi possible de jouer des scénarios alternatifs (grande campagne avec option guerre civile chinoise, campagne de fin de guerre). L’automatisation des phases de jeu est pratique car rapide et impitoyable sur l’application des règles. L’interface pèche un peu par son manque de clarté lorsque des cartes sont jouées, les animations sont trop rapides et l’on est forcé d’aller voir un clic plus loin le résumé du tour adverse pour bien se rendre compte de ses actions.
Image
Les animations trop rapides forcent à consulter le résumé de la phase adverse
Avantage majeur de la version PC, les joueurs se trouvent facilement. L’IA est correcte et permet d’assimiler les règles, le vrai défi réside cependant dans l’affrontement en multijoueur. Une fois l’interface un peu bancale du multijoueur comprise, la recherche d’adversaires s’opère avec une grande facilité. On voit clairement la partie proposée (camp aléatoire ou défini, options activées ou non, durée maximale du jeu) et l’on rejoint rapidement la partie que l’on veut. La communauté est très active, des parties se trouvent également en semaine et à des heures improbables, même si bien sur l’offre est plus grande le week-end. Si l’on considère l’énorme popularité du jeu de plateau depuis une décennie, on peut espérer que l’enthousiasme ne sera pas de courte durée et offrira également à terme une bonne palette d’adversaires.
Image
Trois joueurs attendent d’être défiés …
Image
Victoire !
En résumé, un jeu qui offre un défi solide et varié. Relativement facile d’accès pour son genre, dur à maîtriser ! Le prix de 14,99€ est tout à fait correct pour ce portage, et même les détenteurs du jeu de plateau trouveront dans le mode multijoueur une bonne raison de se plonger dans la version digitale.
Image
La carte « blocus de Berlin » est risquée, car le joueur américain peut en profiter pour se débarrasser d’une carte soviétique qu’il a en main. S’il n’a pas de carte assez puissante par contre, c’est le désastre : l’Allemagne de l’Ouest est un bastion américain de premier rang.
Image
L’interface n’a pas de gros défauts
Les points positifs

- Bonne rejouabilité
- Facilité de trouver des adversaires en multijoueur

Les points négatifs

- Interface parfois peu pratique
- Une IA offrant un défi limité
- Pas de version française

Multimédia : 70%
Graphismes du jeu de plateau, bande-son correcte, quelques faiblesses dans le déroulement des tours
Interface : 65%
Des aides de jeu permettent de mieux comprendre les règles, cependant le tutoriel ou la lecture des règles illustrées d'exemples, plutôt bien présentés tous deux, est obligatoire !
Gameplay : 90%
Un excellent jeu qui donne du fer à retordre aux joueurs les plus expérimentés

Note : 75%

Date de sortie : 13 avril 2016
Studio – Éditeur : Playdek Inc. / GMT
Site officiel : fiche sur Steam
Prix : 14,99 €
Disponible sur Mac et PC

Avatar du membre
Boudi
Cosmocrator
Messages : 28548
Enregistré le : sam. août 28, 2004 12:47 pm
Localisation : St-Etienne, FRANCE.

Re: Test de Twilight Struggle

#2 Message par Boudi » mer. mai 18, 2016 10:13 am

Merci pour le test qui montre bien tous les aspects et valorise à juste titre le jeu. Un bon test.

Je te trouve cependant très sévère avec l'IA, comparativement à d'autres jeux je trouve qu'elle se défend très bien et permet de bien jouer en solo.
« Et c’est parti ! (Поехали! [Poïekhali!]) »
http://english.pobediteli.ru/

efelle
Boucher tcharbé
Messages : 4756
Enregistré le : jeu. janv. 17, 2008 10:50 am
Contact :

Re: Test de Twilight Struggle

#3 Message par efelle » mer. mai 18, 2016 6:17 pm

Ouaip, je n'ai réussi à gagner contre elle que deux fois pour le moment... :oops:

Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 15455
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: Test de Twilight Struggle

#4 Message par von Aasen » sam. mai 21, 2016 11:00 am

Oui j'ai été assez sévère pour l'IA, car vu le niveau rencontré en multi, je pense que la plupart des joueurs sur ce jeu sont des vétérans de longue date du jeu de plateau, jouant à très haut niveau. L'IA se débrouille assez mal avec les events, ne fait pas de combos, essaye souvent de forcer le passage vers le contrôle d'un pays par la pure force brute, ce qui est un gâchis sans nom de points d'influence.

Bref, elle n'a aucune chance contre un vétéran sauf poisse épique au tirage de cartes, et du coup je trouve qu'elle offre plus une possibilité de rentrer dans le jeu qu'un défi à long terme. Après en effet, j'ai peut-être sous-estimé la portée du long terme. Quand je pense à HoI, il a fallu des dizaines d'heures pour tout maîtriser aussi, alors que l'IA elle aussi y est limitée!

Avatar du membre
Blutch
Terreur du Forum
Terreur du Forum
Messages : 677
Enregistré le : lun. août 06, 2007 12:50 pm
Localisation : Brest

Re: Test de Twilight Struggle

#5 Message par Blutch » sam. mai 21, 2016 1:27 pm

Boudi a écrit :Merci pour le test qui montre bien tous les aspects et valorise à juste titre le jeu. Un bon test.

Je te trouve cependant très sévère avec l'IA, comparativement à d'autres jeux je trouve qu'elle se défend très bien et permet de bien jouer en solo.
+1 Je gagne jamais !!!

Répondre

Retourner vers « Vos tests.... »