Diplomatie dans Rome Total War

Répondre
crimson
Aspirant spammeur
Aspirant spammeur
Messages : 329
Enregistré le : dim. avr. 10, 2011 3:50 pm

Diplomatie dans Rome Total War

Message par crimson »

Que vois-je ?
Riri a écrit :C'est amusant les deux écoles de TW, ceux qui soutiennent que la diplomatie est tellement complexe que voila. D'autres, qu'elle est juste... inexistante. :lolmdr: (Je pencherai pour la seconde, personnellement. :mrgreen: )
cité de l'aar de VonAasen.

Et les exemples sont nombreux d'autres joueurs qui pensent juste qu'un Total War , c'est seulement TOTAL WAR !! Je vais essayer de vous démontrer le contraire.

Avant toute chose, je dois bien avouer que la guerre et même "être hai de tous" n'est pas dramatique contrairement à Europa Universalis dés lors que vous avez un territoire homogène et des frontières bien gardées (ou des armées qui agrandissent ces frontières). En clair, vous pouvez très bien être un excellent joueur sans vous soucier de la diplomatie.

Au début : Vous serez tenté d'échanger les cartes avec d'autres factions, ce n'est pas une mauvaise idée au contraire mais ici, c'est votre puissance brut qui rentre en compte : L'Égypte en début de partie ne cédera pas ses cartes contre des informations géographiques des Grecs ou des Numides. (sauf si vous jouez dans un niveau facile/moyen bien sûr)

Ensuite : Vous serez attaqué (la encore selon le niveau de difficulté), profitez-en! A partir de maintenant respectez deux adages "Les ennemis de vos ennemis sont vos amis" (si vous êtes une proie romaine former une alliance avec tout les ennemis du sénat, idéalement, une coalition gaule-carthage-macédoine-cités grecques pourra vous permettre de dégarnir quelques une de vos frontières pour vous consacrer uniquement à la destrution de Rome).
L'autre adage : "garde toi de faire tout le mal possible à tes ennemis car ils peuvent un jour devenir tes amis" (citation approximative que vous pouvez retrouver texto dans MIITW) En effet, n'exterminez pas les citoyens des villes prises si vous ne souhaitez pas passer aux yeux du reste du monde comme un Atilla ou un Genghis Khan.

Autre chose, respectez la neutralité des pays. Ne mettez pas de troupes dans un pays neutre, même allié s'il n'y a pas de droit de passage. C'est logique, et tant pis si c'est plus court.

[Dans Medieval II Total War, les prisonniers que vous avez capturés peuvent être tués, rançonnés ou bien libérés. Si vous les tués, en plus d'avoir un personnage plus cruel vous aurez une mauvaise réputation. Si vous les libérez c'est tout le contraire, et la faction contre laquelle vous êtes en guerre sera même plus disponible pour accepter la paix. Si vous les rançonnés (je ne suis pas à 100% sir ici) cela ne semble apporter ni malus ni bonus diplomatique.]

Malgré tout: L'IA est parfois une vilaine fille. Là cela dépend de la réputation belliciste historique d'un pays (une alliance romano-germanique ne dure pas dès que vous avez une frontière commune et pas d'ennemis communs). Les Julii veulent la Gaule, si en tant que Germains vous prenez Massilia et Lugdunum et ainsi vous les coupez du reste de la Gaule. Après qu'ils ont pris Mediolanum, ne vous étonnez pas :).

Cela dépend aussi de vos faiblesses. Si vous dégarnissez trop la frontière, l'IA ne résistera pas au cadeau que vous lui tendez même allié. Mon conseil : mettez un espion à proximité de la ville la plus proche (pas dedans) et tâchez d'avoir un nombre équivalent à la garnison voisine.

Les ports : Ah, je crois que Medieval est le spécialiste: le débarquement français en angleterre se passe bien, vous avez même mis une garnison assez importante à Marseille et à Dijon et là une galère minable des milanais tente de faire un blocus dans un de vos ports de Méditerranée.
Je vous entends d'ici : "Quoi !? Mais je vais pas créer une flotte qui me sers à rien juste pour éviter une guerre avec Milan !!!" ..Et bien si! Vous jouez une faction, donc une puissance. Cette puissance peut-elle le demeurer si vous ne préservez pas vos intérêts en méditerranée sous prétexte que vous êtes occupés à occire de l'anglois? Mettez juste 2 ou 3 navires dans le port, cela dissuadera les pirates et les italiens.

N'hésitez pas à mettre des tours de guets à vos frontières, voire des forts si vous êtes financièrement à l'aise pour surveillez les mouvements potentiellement ennemis. Si une armée neutre s'avance vers vous, aucun doute elle s'apprête à vous assiéger, fortifiez vous et si vous voulez à tout prix éviter cette guerre : utilisez la corruption ou bien...priez :)

Les factions pour lesquelles il est essentiel d'être diplomate :

-Gaule : Les germains et les Britons s'entretuent souvent : surveillez ce conflit et allié vous avec les germains si le front romain vous le permet. Proposez même "d'attaquer les Britons" aux germains : avec une bonne flotte, vous paralyserez les Britons sans avoir à débarquer forcèment. Attaquez les Julii avant qu'ils ne vous attaquent, faite vite plus les romains se renforcent plus cela devient compliqué. En 10 tours j'ai pris Rome personnellement (beaucoup de pertes de mon côté néanmoins). Les espagnols enfin sont souvent tenté de prendre le petit morceau que vous avez en Ibérie. En me concentrant sur les romains, je n'ai personnellement jamais réussi à éviter une guerre contre eux. Alliez vous avec Carthage ceci dit mais bon...

-Seleucides : Diplomatie obligatoire !! Sans cela vous êtes attaqués de tout côtés ! Quoiqu'il arrive les Egyptiens vous attaqueront. Essayez juste de ralentir cette échéance. Les arméniens eux ne sont pas dangereux, les parthes sont mauvais quand vient le moment d'assiéger vos murailles (si les cataphractes ne passent pas la porte vous êtes sauvés!) et le Pont se fera d'abord la main sur l'Asie Mineure.

-Cités Grecques : Alliance avec Carthage dès que les Scipii bougent un sourcil. Alliance avec Macédoine si vous le souhaitez pour contrer la menace Brutii. Sachez néanmoins abandonner une cité (Thermon ou Syracuse), si vous n'avez pas d'aide extérieure contre les romains.

-Carthage : Vous pouvez éliminer les romains de Sicile facilement, (avec les grecs) mais essayez de garder de bonnes relations avec les espagnols et les Numides.

-Macédoine : Les brutii à l'est, les Grecs au Sud et les Thraces au nord...Vous comprendrez vite que s'allier avec un des 3 (qui sait les romains pourront être de temporaires alliés vous laissant le temps de prendre Athènes et Sparte tandis qu'ils prennent Thermon) est vital en Difficile ou Très Difficile.

Voilà, j'ai certainement oublié pas mal de choses, j'espère juste que cela vous a été un peu utile. Si vous voulez rajoutez quelquechose, allez-y !
Mes aar :
L'Internationale Rebelle (Rome Total War)
The Second Schleswig War (Age of Rifles)
Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 17139
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: Diplomatie dans Rome Total War

Message par von Aasen »

Je crois que tu as relevé toi-même le gros problème: l'IA te poignarde à la première occasion et il faut maintenir des troupes équivalentes aux siennes à tes frontières pour éviter d'être attaqué.

À ce moment-là, la diplomatie ne te permet pas d'éviter un nouveau front (même s'il n'y a pas de guerre, il faut les recruter et les entretenir, ces troupes). Du coup, pourquoi ne pas utiliser ces troupes oisives à leur péter les reins? Surtout que si tu te reposes sur tes acquis et ne t'étend pas rapidement, tu es vite cuit aux Total War.

Donc si diplomatie plausible il y a, elle a tout au plus une utilité anecdotique au sein du jeu :help
crimson
Aspirant spammeur
Aspirant spammeur
Messages : 329
Enregistré le : dim. avr. 10, 2011 3:50 pm

Re: Diplomatie dans Rome Total War

Message par crimson »

:lolmdr: Je vais me taper la tête sur les murs. Du calme, des miliciens n'ont jamais couté bien cher, et c'est juste en très difficile. Sinon, vous pouvez très bien avoir des alliés fidèles tout le long de la partie. J'ai tenté une partie sans aucune guerre avec l'Espagne. J'ai juste eu une ou deux tentatives Julii vite repoussées, mais il y'a eu une guerre civile romaine qui m'a permis de signer la paix pour quelques deniers rapidement.

La diplomatie est très utile, évitez juste de laisser des villes avec 2 unités de paysans alors qu'en face il y'a une armée imposante. Voyez l'IA comme un chien dont vous n'êtes pas le maitre (si si), fidélité possible si vous le traitez bien mais ne lui tendez pas un bout de viande à portée du museau :D Voilà, métaphore un peu idiote mais parlante.
Mes aar :
L'Internationale Rebelle (Rome Total War)
The Second Schleswig War (Age of Rifles)
Maurice Morisson

Re: Diplomatie dans Rome Total War

Message par Maurice Morisson »

Mouai, je ne suis pas du tout convaincu. :| Les solutions que tu préconises font quand même un peu pansement sur une jambe de bois. :?

Personnellement je ne me pose plus de question, un voisin IA, à moins qu'il ne soit entièrement absorbé par une autre guerre te déclarera toujours la guerre, et ce indépendamment de toute considération de rapports de force, traités signés, situation géo-stratégique... En dépit du bon sens.
Modifié en dernier par Maurice Morisson le mar. avr. 19, 2011 5:28 pm, modifié 2 fois.
necroproject
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1686
Enregistré le : mar. sept. 25, 2007 11:28 am

Re: Diplomatie dans Rome Total War

Message par necroproject »

Amusant mais avec les seleucides, testé et approuvé en très difficile/très difficile, le truc est de n'avoir aucune diplo et taper sur tous les voisins (pont, arménie, parthes, egypte, grecs) et laisser les neutres en paix :)

De plus et surtout, je me demande d'où tu sors toutes ces infos, surtout celle dite de la "reputation".

Enfin, je trouve la remarque de VA pertinente : si, au final, la diplo n'offre qu'un avantage infinitesimal, pourquoi s'en soucier ?
crimson
Aspirant spammeur
Aspirant spammeur
Messages : 329
Enregistré le : dim. avr. 10, 2011 3:50 pm

Re: Diplomatie dans Rome Total War

Message par crimson »

je l'ai dit : on peut jouer sans diplomatie. Mais cela apporte plus de fun.

La réputation existe : Dans MTW, il y'a votre réputation qui s'affiche si vous laissez la souris sur le blason de votre faction dans l'ecran Factions. Dans RTW je me rappelle plus la si elle s'affiche ou non mais elle rentre énormément en compte.

Les Seleucides : Alors bien joué car en D/D : je me suis fait attaqué de tout les côtés au 2eme tour. Exactement au 4eme tour je n'avais que Damas (par miracle certainement) qui n'était pas assiégée.

La diplo peut donner des alliés fidèles, je vous le promet.
Mes aar :
L'Internationale Rebelle (Rome Total War)
The Second Schleswig War (Age of Rifles)
necroproject
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1686
Enregistré le : mar. sept. 25, 2007 11:28 am

Re: Diplomatie dans Rome Total War

Message par necroproject »

Pour les Séleucides :

0. Laisser les neutres tranquilles.
1. Offensive contre le Pont et l'Egypte.
2. Défensive contre l'Arménie et la Parthie
3. Si Pont liquidé, selon opportunité, attaquer en Anatolie (grecs) ou en Arménie (ar!éniens)
4. Une fois Egypte H.S., poutrer la Parthie.
5. Commencer à bouffer les neutres.

Astuce tactique majeure : lors de l'attaque/siège de villes, foncer sur la porte avec de la cavalerie afin d'empêcher la sortie des défenseurs et pendant ce temps, positionner un groupe de phalangistes de part et d'autre de celle-ci. Puis retirer la cavalerie et laisser les défenseurs s'empaler sur vos pieux.

Proposition de base : ne PAS laisser un seul tour de répis à l'Egypte et au Pont. Le reste est moins urgent (impossible d'attaquer à la fois les Parthes et l'Egypte donc autant détruire le plus dangereux).
necroproject
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1686
Enregistré le : mar. sept. 25, 2007 11:28 am

Re: Diplomatie dans Rome Total War

Message par necroproject »

K'ai essayé tes conseils, Crimson, dans une partie Very Hard / Very Hard avec l'empire Seleucide. Une diplo active ainsi que le non pillage des villes conquises ont effectivement retardé l'entrée en guerre contre de nombreux pays.

Passé un certain seuil d'expansion, cependant, on déclenche de véritables Bad Boy Wars.

J'ai donc pu effectuer une partie plus fine que prévu, quoique pas ma meilleure dans l'absolu.

Principales difficultés durant les batailles en very hard :
- les chars égyptiens qui font paniquer nos armées (toutes les phalanges de niveau milice), une horreur.
- les cavaliers archer parthes car les seleucides sont depourvus d'archers au debut de la campagne et le bonus du Very Hard les rend absolument devastateurs.
Avatar du membre
Leaz
Empereur intergalactique
Messages : 8266
Enregistré le : mer. août 18, 2004 11:51 am
Meilleur jeu 2008 : EUIII
Meilleur jeu 2009 : Company of Heroes 1
Meilleur jeu 2010 : Dawn of war 2
Meilleur jeu 2011 : Civilization V
Localisation : Tu veux pas une puce GPS pour me suivre non plus ?

Re: Diplomatie dans Rome Total War

Message par Leaz »

En tout cas je plussoie cette analyse fine de la diplomatie, pour l'avoir déjà plus ou moins tâté ou plutôt tatillonné lors de mes parties.
La Vérité sur les crimes de Staline..

"La table est l'autel des Français. L'élément sacré de Noël en France, c'est la gastronomie et pas la religion. "
crimson
Aspirant spammeur
Aspirant spammeur
Messages : 329
Enregistré le : dim. avr. 10, 2011 3:50 pm

Re: Diplomatie dans Rome Total War

Message par crimson »

Merci d'avoir testé :)

Personnellement j'ai fait une conquête du monde avec les scythes (inutile de vous dire que la diplomatie était quasi-inexistante car le but était de détruire les romains avant la reforme de marius et la formation en tortue ) et je confirme , les archers à cheval sont dévastateurs contre toute formation serrés d'infanterie. Néanmoins le temps que tu gagnes aurait du te permettre de faire autre chose que des miliciens, justement le Seleucide a le gros défaut d'avoir un bon potentiel mais un départ peu heureux. En revanche, ayant aussi joué l'Egypte, je n'ai pas trouver les chars si efficace que cela, car dans les rues ils sont vraiment nuls. (Ceci dit je suis moins bon que toi et je joue la plupart du temps seulement en Difficile/Difficile quand j'allais en VH/VH je ne m'amusais pas (trop sur la defensive et je n'arrivais pas a faire une conquête du monde :cry: )

Pour éviter les "badboy wars". (avec les grecs) une alliance avec carthage et tu "offres" l'autorisation d'éliminer tout les romains. une autre avec la thrace pour éliminer la macedoine et pas de mauvaise reputation de fait. (tu aides juste un allié, encore mieux si on t'attaque toi)

Ceci dit je n'ai pas eu de badboy wars passé la destruction des voisins orientaux avec le Seleucide :euh: (les scythes, macedoine et carthage sont restés en paix). Juste eu a repousser des vilains romains, et j'ai fini les grecs. Après bien sur je suis passé en mode conquérant direction l'afrique 8-) )

Si jamais tu retentes : évite aussi d'aller sur des terres qui sont neutres (mais avec les Seleucides il n'y a pas ce problème vu leur situation géographique)
Et propose une alliance avec l'Egypte, ils acceptent souvent ce qui donne pour resultat : retard de leur attaque pour 10 voire 20 tours. (l'Egypte est cependant prévue pour attaquer les Seleucides, pas d'alternative à cela ;) ) Je pense que sur le long terme les egyptiens ont une moins bonne armée que les Seleucides, même s'ils sont très puissants. En clair : retarder leur attaque est bénéfique pour toi. C'est pas le cas pour les parthes qui sont, la encore c'est un avis personnel, très dur à battre s'ils sont bien développés.

Leaz : merci, l'analyse n'etait ceci dit pas si fine que cela, je ferais ptet un aar à l'occasion très diplomatique ;) si cela vous intéresse.
Mes aar :
L'Internationale Rebelle (Rome Total War)
The Second Schleswig War (Age of Rifles)
Répondre

Retourner vers « Série Total War »