Children of the Nile

Répondre
Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 15580
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Children of the Nile

Message par von Aasen » lun. oct. 10, 2016 9:27 am

Ce jeu a déjà quelques années, je m'y suis mis récemment et je crois que peu de gens le connaissent vraiment. Il est régulièrement soldé à moins de 5€, c'est donc un petit investissement, et c'est un très bon jeu.

Une courte présentation:

Il s'agit de diriger une ville égyptienne, le style est un peu celui d'un city builder type Caesar III. Les différences sont toutefois notables, car l'on est très dépendant des crues du Nil. Une mauvaise crue, et c'est la catastrophe si l'on a pas mis de la nourriture de côté. Une bonne crue, et l'on croule sous la nourriture, qui est aussi le moyen de paiement principal.

En effet, il n'y a pas de monnaie dans ce jeu. Il faut tirer un maximum de l'agriculture pour entretenir une classe de nobles et les très nombreux agréments qu'ils demandant. Les classes inférieures travaillent sans trop broncher, tant qu'ils ont de quoi manger, des temples où prier, ainsi que quelques médecins et commercants dans les parages.
Image
Les paysans résident près de leur lieu de travail, les nobles s'installent un peu plus loin
Ce qui reste en surplus sert à la gloire du pharaon, que vous incarnez. On finance des expéditions vers des villes exotiques pour importer de nouvelles ressources, des opérations militaires ou, bien sur, des monuments à faire pâlir d'envie l'humanité. Les pyramides sont extrêmement difficiles à construire, et sont pourtant une nécessité. Un pharaon sans tombe décente fera chuter le prestige, nécessaire à attirer les prêtres, scribes, et gouverneurs dont a besoin toute cité digne de ce nom.
Image
Cette carte est riche en ressources, ce qui est rare, inutile donc d'importer du calcaire à prix d'or
Le jeu a un rythme très lent en vitesse normale, et recèle un caractère contemplatif rare de nos jours. L'interface est un chef d'oeuvre d'efficacité, les informations importantes coulent de source et aucun détail ne se trouve à plus de deux clics.
Image
En bas à gauche, juste à côté de la minicarte, on voit que les barres vertes indiquent que toutes les classes d'habitants de la ville sont satisfaites. En-dessous, le nombre actuel et maximal de personnes éduquées est évoqué, plus bas encore on voit le nombre de briques et la quantité de nourriture disponibles
En somme, ce fut une découverte très agréable, à conseiller à tout fan de jeux de gestion :ok:
Image
Et pour finir, la vue diplomatique qui indique toutes les cités avec lesquelles j'entretiens des relations où qu'il reste à découvrir

Avatar du membre
basch
Aspirant spammeur
Aspirant spammeur
Messages : 271
Enregistré le : mer. mars 21, 2012 11:32 am
Localisation : le Nord

Re: Children of the Nile

Message par basch » lun. oct. 10, 2016 5:32 pm

Intéressant, je ne le connais pas celui là.

Par rapport à Pharaon par exemple, tu le considère comme plus "technique" ? ou c'est une approche différente?

Avatar du membre
Leaz
Empereur intergalactique
Messages : 8238
Enregistré le : mer. août 18, 2004 11:51 am
Meilleur jeu 2008 : EUIII
Meilleur jeu 2009 : Company of Heroes 1
Meilleur jeu 2010 : Dawn of war 2
Meilleur jeu 2011 : Civilization V
Localisation : Tu veux pas une puce GPS pour me suivre non plus ?

Re: Children of the Nile

Message par Leaz » lun. oct. 10, 2016 5:52 pm

Les graphismes sont sympa et si l'interface est de qualité, ma foi ça motvie a essayer ça ! :ok:

Et niveau "interêt" de jeu, il y a de quoi faire ?
La Vérité sur les crimes de Staline..

"La table est l'autel des Français. L'élément sacré de Noël en France, c'est la gastronomie et pas la religion. "

Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 15580
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: Children of the Nile

Message par von Aasen » lun. oct. 10, 2016 6:39 pm

basch a écrit :Intéressant, je ne le connais pas celui là.

Par rapport à Pharaon par exemple, tu le considère comme plus "technique" ? ou c'est une approche différente?
Je n'ai pas joué à Pharaon, mais un peu essayé Zeus, qui est plus ou moins un clone si je ne m'abuse? En comparaison il y a moins de déterminisme. Par exemple, quand un paysan veut aller prier, il aura tendance à aller dans le temple du dieu qui correspond le plus à son humeur du moment. Un parent est mort, il voudra aller un temple dédié à Anubis, la récolte est mauvaise, il voudra plutôt un temple dédié à Hapi, c'est la fête d'Osiris, il ira plutôt ... bref, il n'y a pas de zone déterminée où il lui FAUT un temple. Il se tape la moitié de la carte s'il le faut, ce qui n'est même pas trop grave tant qu'il est de retour pour les récoltes.

Pareil pour d'autres domaines. Il n'y a pas de pain? Il ira cueillir des grenades. Il n'en meurt pas, mais il va prendre un temps fou pour compenser le manque et aura de plus grandes chances de tomber malade pendant cette saison. Plein de choses qui font que si ta cité est mal gérée, elle ne s'agrandira pas ou rétrécira lentement.

Dans les jeux de style Pharaon, je crois que tu te prends nettement plus dans la gueule dès que tu manques quelque chose d'important, mais inversement tout roule quand tu as pensé à tout. Les facteurs sont plus mous dans les deux sens pour ce jeu-ci.
Leaz a écrit :Les graphismes sont sympa et si l'interface est de qualité, ma foi ça motvie a essayer ça ! :ok:

Et niveau "interêt" de jeu, il y a de quoi faire ?
Perso c'est les graphismes dont j'avais longtemps peur, je n'aime pas la mauvaise 3d ... les screens sont toutefois trompeurs, le jeu a du charme et un style très propret. Il y a aussi tous les agréments des jeux modernes, comme un zoom fortement paramétrable et contrôlé par la molette de la souris.

Pour l'intérêt, tu as d'une l'historicité plus prononcée que dans les jeux plus "arcade" comme Zeus ou Pharaon, c'est rafraichissant. J'adore par exemple ériger des stèles (très complexe à organiser d'ailleurs ça, les blocs de basalte ne poussent pas sur les arbres et les stèles non plus ...) pour commémorer mes exploits, comme le commerce avec des villes somaliennes, ce qui apporte un max de prestige. Ensuite, la gestion de ville a ses travers, et parfois tout bascule à un stade avancé, où l'on se sentait sûr, à cause de mauvaises récoltes à un moment délicat. Les greniers ne sont jamais tellement remplis qu'on peut se payer des mauvaises saisons sans saigner, la nourriture pourrit au bout d'un moment. Pour un fanatique comme toi, il n'y aura rien d'insurmontable, mais je t'assure que tu vas prendre un moment avant de poser la plus grande pyramide du jeu, qui a des prérequis complètement délirants :lol:

efelle
Boucher tcharbé
Messages : 4762
Enregistré le : jeu. janv. 17, 2008 10:50 am
Contact :

Re: Children of the Nile

Message par efelle » mer. oct. 12, 2016 5:45 pm

Je ne sais plus pourquoi je lui avais tourné le dos à sa sortie, sans doute parce que trop similaire à Pharaon. Faudra que je lui donne sa chance un de ces jours...

Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 15580
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: Children of the Nile

Message par von Aasen » mer. oct. 12, 2016 8:25 pm

Lafrite en avait parlé il y a quelques années, les graphismes ne me disaient pas trop et je n'ai jamais tenté le saut ... jusqu'à il y a peu :)

Répondre

Retourner vers « Jeux de Gestion »