84-88 De Canala à Gossanah

Répondre

Un résumé explicatifs des évènements ca vous interesse?

Le sondage s’est terminé le mar. avr. 10, 2018 8:22 am

Oui, mais simple et court au possible.
4
44%
Oui, mais détaillés avec des liens, des vidéos et si possible des témoignages.
2
22%
Non, je m'en fout
2
22%
Non, j'ai ma propre idée de ce qui s'est passé et si je veux une vidéo je regarderai l'excellent film "L'ordre et la morale" :o:
1
11%
 
Nombre total de votes : 9

Message
Auteur
Antonius
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1095
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:15 am

84-88 De Canala à Gossanah

#1 Message par Antonius » dim. avr. 08, 2018 8:22 am

En raison de l'approche de la Question, prévu en fin d'année, j'aimerai parler un peu des "évènements".
D'abord une petite mise au point.
1. Etant un habitant, je vais m'efforcé d'être impartial... mais il est clair que cela restera SUBJECTIF. C'est un sujet qui me touche trop de trop près pour rester véritablement neutre. De plus il me manquera un certain nombre de source plus ou moins inaccessible (on y reviendra).
2. C'est un sujet compliqué, délicat, et polémique à abordé. Pour tout dire, en Nouvelle Calédonie on en parle JAMAIS. C'est un pan de notre histoire voué aux gémonies, caldoches comme canaques.
3. De fait , il y a une omerta dessus. Si parfois on obtient des réponses c'est par hasard au détour d'une conversation. C'est comme ca que gamin pris connaissance du boom du nickel des années 70 et de ses conséquences néfastes. D'autrefois c'est plus direct mais le discours est si partisans et passionné que... :sad:
4. Est-ce que sa vous intéresse? Non, vraiment. Parce que globalement le dossier calédonien n'a jamais attiré que les connards et les profiteurs :o: mais jamais les foules. En témoigne le referendum de 88. Je ne vais pas me décarcassé a remué de mauvais souvenir pour me heurter au mur de l'indifférence ou à des agressions de tout bord.
"Cuius testiculous habes, habeas cardia et cerebellum"
Quand vous avez leur pleine attention , le coeur et l'esprit suivent.
--------------------------------------------------------------------------------
L'été n'est pas qu'une époque de l'année. L'été est un être animé qui aime descendre passer l'hiver dans le Sud.
(et c'est bien fait pour vous. :p)

Avatar du membre
griffon
Empereur Intergalactique
Messages : 33947
Enregistré le : mer. août 18, 2004 5:26 pm
Localisation : Brest

Re: 84-88 De Canala à Gossanah

#2 Message par griffon » dim. avr. 08, 2018 9:42 am

j'ai ma propre idée , par l'intermédiaire des yeux et oreilles d'un gendarme en poste la bas à l'époque ,

mais je suis preneur de toutes autres "versions" ! ;)
SOL INVICTVS

Au printemps, je vais quelquefois m'asseoir à la lisière d'un champ fleuri.
Lorsqu'une belle jeune fille m'apporte une coupe de vin , je ne pense guère à mon salut.
Si j'avais cette préoccupation, je vaudrais moins qu'un chien


Avatar du membre
jagermeister
Grand Inquisiteur
Messages : 21119
Enregistré le : ven. janv. 28, 2005 9:54 pm
Localisation : Cosne sur Loire

Re: 84-88 De Canala à Gossanah

#3 Message par jagermeister » dim. avr. 08, 2018 12:14 pm

Je m'en fous. :o:
Internet ayant été popularisé par l'apparition du World Wide Web, les deux sont parfois confondus par le public non averti. Le World Wide Web n'est pourtant que l'une des applications d'Internet.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Internet
Le site ultime pour les managers virils et huilés.
Le site préféré des vieux loups de mer.

Antonius
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1095
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:15 am

Re: 84-88 De Canala à Gossanah

#4 Message par Antonius » mar. avr. 10, 2018 11:20 pm

I."On dirait le Sud": les prémices



1. Le boom.


Tout commence avec la guerre du Viêt Nam.
L'investissement de plus en plus conséquent depuis 1963 des Etats Unis dans le conflit Vietnamien et bien sur la consommation astronomique de munition qui en résulte provoque une envolée des prix du nickel.
En Nouvelle Calédonie, les conséquences sont immense: la masse salariale passe de 15 000 à 30 000. L'inflation atteint des sommets. Le budget de la Nouvelle Calédonie croit de plus de 1000% et 15 000 personnes à la recherche d'emploie (venant essentiellement de France et de Wallis-et-Futuna) s'installent en Nouvelle Calédonie. De nombreux canaques, cherchant à profiter de la manne qui s'abat sur le pays , quittent leur tribu pour Nouméa. Dans les abords de la ville, on campe dans des tentes, ou dans des constructions précaire en tôle en attendant que de nouveau quartier surgissent de terre.



2.La crise.

Toutes les bonnes choses ont une fin. La guerre se termine est avec elle, le boom laisse place au krach de 75. En Nouvelle Calédonie, on est pas jouasse. On licencie à tour de bras: 3000 personne repartent du pays après quelques années d'aventure. Néanmoins, les premières victimes sont les canaques. La plus part d'entre eux nouveaux arrivants dans le système capitaliste, et donc, pour ceux ci, peu à même des règles qui le régissent (notamment la régularité du travail), ils sont donc les plus fragiles. Suite à la crise donc, des milliers de canaques retournent dans leur tribu après avoir perdu leur travail.
De l'émigration, 12 000 personnes sont restées. De la nait la recomposition ethnique du pays. Les mélanésiens ne sont plus majoritaire et partage le statut de première ethnie avec les européens. Les polynésiens s'imposent, quant à eux, comme troisième ethnie de Nouvelle Calédonie.


3. Les kanaks

En 1975, concernant la Nouvelle Calédonie, il y a eut trois chose: le crack, la naissance du Pa.Li.Ka. et la chanson de Nino Ferrer (dont il est amusant de constater la pertinence immédiate et futur bien que, y compris la date, il ne s'agisse d'une vaste coïncidence, qui, néanmoins tombe assez comiquement, à pic :o: )
Fondé donc en juillet du groupement de deux partits d'obédience communiste, le partit de libération kanak annonce la couleur: l'indépendance pour le peuple kanak. Kanak... canaque? Le festival mélanésia 2000, organisé par des sympathisant du PALIKA (dont Tjibaou) popularisera le nouveau terme (tout en rachetant l'ancien à travers lui) bien plus efficacement que la négritude d'Aimée Césaire tout en promouvant et en revitalisant la culture, désormais, kanak.
Modifié en dernier par Antonius le mer. avr. 11, 2018 3:32 am, modifié 3 fois.
"Cuius testiculous habes, habeas cardia et cerebellum"
Quand vous avez leur pleine attention , le coeur et l'esprit suivent.
--------------------------------------------------------------------------------
L'été n'est pas qu'une époque de l'année. L'été est un être animé qui aime descendre passer l'hiver dans le Sud.
(et c'est bien fait pour vous. :p)

Antonius
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1095
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:15 am

Re: 84-88 De Canala à Gossanah

#5 Message par Antonius » mar. avr. 10, 2018 11:23 pm

II. La marche vers le conflit



1. Le Front indépendantiste

Suite a des différends avec le Palika (communiste), Tjibaou et ses compagnons de mélanésia 200 vont rejoindre un autre parti: l'Union des indigènes calédoniens amis de la liberté dans l'ordre, parti indépendantiste modéré, catholique et anticommuniste qui fait partie de l'UC. L'UC est le plus grand parti de la Nouvelle Calédonie mais depuis peu il a perdu le pouvoir. Composé principalement d'indépendantistes, d'autonomistes et d'anticommunistes, il traverse une grave crise concernant la ligne du partie. L'arrivé de Tjibaou fait penché la balance: pour le partie se sera priorité à l'indépendance. Les autonomistes, mécontent, quittent le parti. En vu des élections de 79, l'UC de Pierre Declercq va négocié une alliance avec les autres partis indépendantistes pourtant communistes et européanophobes créant le Front Indépendantiste. Cet élection voit finalement le succès des autonomistes, anciens membres de l'UC. :o:



2. L'indépendance des Nouvelles Hébrides.

Entre 1979 et 1981, un dénommé Giscard va laché sans aucune contrepartie ou négociation véritable la part française dans le condominium franco-britanique après une manifestation misérable des indépendantistes de Lini. Son partie remporte les éléctions suivantes malgrès des méthodes douteuses (qui ont de toute façon visiblement approuvé par les puissances tutélaires) et l'indépendance suit dans la foulé provoquant un début de guerre civile rapidement réprimé par des mercenaires papous. Les biens des colons sont pillés et saisie, les mercenaires papoue brulent de nombreux bâtiments administratifs, l'opposition emprisonné ou expulsé et le français banni et réprimé pendant les 20 ans que dureront le régne de Lini, appelé aussi la "dictature des pasteurs". Cet indépendance, gagné facilement, cédé sans concession et avec une telle vitesse ainsi que le pillage qui en a résulté on bien entendu eut un effet dévastateur en Nouvelle Calédonie.



3. L'échec démocratique et la radicalisation.

La victoire de Mitterrand en 1981 entraine l'envoie d'une délégation mené par Declercq en France, délégation qui échouera globalement a se faire entendre (j'en ignore les raisons: Mitterand trop occupé pour sa première année?, l'absence de légitimité du aux 30% de voix aux élections précédentes? Un Mitterand contre l'indépendance en 1981?). A son retour, Declercq est mystérieusement assassiné (comme tant d'autre politicien calédonien après lui :o: ). Que ce soit par les indépendantistes kanaks ou par les loyalistes ne change pas le fait que l'UC change dès lors radicalement de visage: Eloi Machoro, indépendantiste radical, communiste et européanophobe remplace le défunt. Avec lui, Tjibaou et ses compagnons tombent le masque, revendiquant eux aussi une ambition socialiste-communiste. Mais malgré quelques heurts avec le RPCR, la voie non-violente est toujours de mise. D'ailleurs, les autonomistes s'allient au FI suite à un différend avec le RPCR entrainant la création d'un gouvernement de coalition à très large majorité indépendantiste. Bien sur au FI on exulte. Mais une coalition ne veux pas dire véritable majorité intrinsèque et les indépendantistes sont restreint par leurs alliés autonomistes. Pire, le député RPCR Jacques Lafleur, voulant démontré l'inexistence de la base électorale de la coalition gouvernementale, démissionne et se représente à son poste. Il est réélu en 1982 avec un score humiliant de 92% des voix! (non, non, là il n'y a pas eut du tout de boycott pour justifié la déroute :roll: ). Suite à cela, Machoro et quelques uns de ses compagnons iront en voyage "d'étude" en Lybie à l'indifférence du gouvernement français pourtant averti. :o:
Modifié en dernier par Antonius le jeu. avr. 12, 2018 11:18 pm, modifié 2 fois.
"Cuius testiculous habes, habeas cardia et cerebellum"
Quand vous avez leur pleine attention , le coeur et l'esprit suivent.
--------------------------------------------------------------------------------
L'été n'est pas qu'une époque de l'année. L'été est un être animé qui aime descendre passer l'hiver dans le Sud.
(et c'est bien fait pour vous. :p)

Antonius
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1095
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:15 am

Re: 84-88 De Canala à Gossanah

#6 Message par Antonius » mar. avr. 10, 2018 11:24 pm

III. La "guerre" anachronique.


Image


1. Le "nettoyage" de la côte est

Pendant que Dick Ukeiwé, sénateur kanak RPCR fraichement élu, se plaignait à l'assemblé des agissements des indépendantistes et de l'insécurité latente sur le territoire ainsi que ceux, récents et anciens, du secrétaire d'Etat Lemoine. De 1983 à octobre 1984 il y a eut pas moins de 1800 action violente donnant lieu à 31 morts dans des affrontements (16 kanaks, 14 européens et 1 japonais), 257 incendie criminel et 950 vols de bien divers. Pendant ce temps le gouvernement du FI tente de racheter les terres tenu par des éleveur non-canaques sur la côte est a grand coup de billet de banque mais aussi de pression et de menace. Certains se laisse convaincre, prennent l'argent et s'en vont... sur la cote ouest, ou ils rachètent des terres à l'abandon ou sous-exploités et feront même d'ailleurs de bonnes affaires.



2. Le gouvernement provisoire et le siège de Thio

En novembre 1884, le tout nouveau FLNKS (remplaçant le FI suite au retour de Machoro), anticipant une probable nouvelle humiliation aux élections territoriale, appelle au boycott. Le 18 novembre, jours des élections, plusieurs groupes armés envahisse les mairies de brousse et y détruise les urnes. Eloi Machoro guidera le groupe pour sa commune de Canala (voir la photo). Les attaques contre les station (les fermes) de brousses se multiplie et les derniers broussards de la côte est évacue (par fois évacué de force par les gendarmes) sur Nouméa. Certains qui auront perdu la plupart de leur bien partiront pour l'Australie. Les kanaks loyalistes ou indiffèrent subieront aussi des exactions, elles, beaucoup moins médiatisés. Le sous-commissaire délégué aux îles loyauté est retenu chez lui, des gendarmerie (dont celle de Thio) sont occupée et les affrontements armés se multiplie (2 à 4 morts). Suite à la prise de sa gendarmerie le 20 novembre (et l'évacuation des gendarmes), Thio, localité emblématique de la côte Est comprenant de nombreux caldoches et polynésien, est occupé. Il faudra attendre le 12 décembre pour que l'armée intervienne pour évacuer la population blanche et polynésienne. Le 1er décembre, le gouvernement provisoire de Kanaky est proclamé à la Conception, au porte de Nouméa.
Le lendemain à lieu la plus grande victoire "militaire" des indépendantistes lors des évènements. 60 hommes du GIGN armé et équipé ainsi que leurs hélicoptères sont pris sans coup férir à Thio par Eloi Machoro et sa milice indépendantiste. Côté loyaliste, la confiance dans le gouvernement français et la gendarmerie s'effondre (les gendarmes sont accusé se rendre sciemment afin de livrer des armes aux indépendantistes).



3. L'arrivé de Pisani et la mort de Machoro.

Le 5 décembre, première nuit du nouveau Haut Commissaire, doté de pouvoir spéciaux, Pisani à Nouméa: un groupe de 7 métis, excédé par les violences du FLNKS et l'inaction de l'état, décide de prendre les choses en main et tend une embuscade au niveau de la tribu de Tiendanite à Hienghène. Ils pensaient probablement avoir Jean Marie Tjibaou, qui fait figure de chef politique (Machoro, chef militaire) des indépendantistes. A la place, ils auront deux de ses frères. Le bilan est de 10 morts. La veille, Pisani avait, d'un ton bonhomme, appelé à l'ordre et au calme la population :o: . ( Ce type... Tout le long de son séjour ce sera un vrai guignol. Ce serait drôle si le fond n'était pas si tragique.) Le lendemain Tjibaou lève les barrages en geste d'apaisement. Les loyalistes y voit la marque des évènement de la nuit et des milices se constituent au cours du mois. A partir de là, un certains nombre d'homme politique vont et viennent en Calédonie, mettent leur grain de sel, font des "commentaires". Les communistes enverront des "conseillers", le FN, des "rasés". On y installe des antennes permanentes de journaliste (qui allègeront leur cout en publiant leurs propre journaux locaux comme "L'œil en coin"). Malgré les 6000 gendarmes et militaires, l'ordre n'est plus qu'un mot en Nouvelle Calédonie. Chaque jours apporte son lot d'affrontement, de blessé, parfois de morts. Pisani se promène dans les média, affirmant que tout va bien. Le 7 janvier, Pisani, (qui habite probablement loin des tumultes du monde quelque part dans son cerveau), prononce devant les nouméens un discours stupéfiant dans lequel il affirme que la France n'abandonnera pas la Calédonie mais qu'elle doit être indépendante, sa fameuse indépendance association. Enervement des loyalistes: "on nous refait le coup de l'Algérie!" Aucun apaisement côté indépendantistes: le 11 janvier, le jeune Yves Tual, 17 ans, est tué lors de l'attaque de sa maison par les indépendantistes. A Nouméa c'est la goutte d'eau: dans la nuit, le Haut Commissariat est attaqué par les loyalistes (la Nouvelle Calédonie renouant là avec une vieille tradition ancestrale :o:). Le bilan est de 58 blessés. Plusieurs magasins seront pillés est incendiés car appartenant à des gens soupçonnés de collaborés ou de soutenir les indépendantistes. Le lendemain, Pisani, paniqué, ordonnera la mort d'Eloi Machoro (avec l'assentiment d'un Mitterrand qui joue comme toujours un jeu très trouble) craignant probablement un retour des caldoches la nuit prochaine, mais avec des fusils cette fois.


Conclusion de cette première partie du conflit.
Les indépendantistes sont partis la fleur au fusil (sic :o: ) en ayant une certaine idée du monde un peu daté mais parfaitement compréhensible, surtout pour des îliens.
Le temps de la décolonisation est finis depuis la fin du dernier empire coloniale: celui du Portugal en 1975, dix ans plus tôt. L'ONU se montrera toujours dubitative quand au statut de l'île (d'autant que les USA n'ont pas l'intention soutenir des communistes) jusqu'à récemment où les élucubrations des extrémistes ont finis par faire perdre toute crédibilité aux indépendantistes. De la même manière, la France ne réagira pas comme une puissance coloniale devant écrasé une révolte indigène mais comme l'état devant régler un problème d'ordre de sécurité intérieurs (d'où l'envoie des gendarmes).
La recherche du soutient du bloc communiste, imaginé encore puissant mais dont l'aide ne viendra jamais car en 1985, il est déjà en plein effondrement. Les agents instructeurs de Khadafi se sont bien garder de réveler cette vérités à leurs hotes kanaks. Au final, cette alliance leur a apporté plus d'inimitié que de soutient (D'autant que le colonel lybien semble avoir tenté d'utilisé Machoro pour détourner la France du Tchad. L'affaire tournera cours puisque la grande guerre d'indépendance de la Kanaky n'aura finalement pas lieu.).
Le FLNKS a probablement chercher à pousser la France au dérapage, à la faute qui permettra un grand soulèvement national mais celui ci n'arrivera pas, pas même de la part des caldoches. Au final les opérations les plus violentes ont eut lieu a l'encontre de personne ciblé, avec des résultats ciblés (les frères de Tjibaou et Eloi Machoro) et si la Calédonie s'est divisé, il n'y a jamais eut de rupture.


Image
Le statut Lemoine: retour à la paix?

Image
Le retour d'Eloi Machoro

Image
Capture des hélicos et du GIGN

Image
Pisani arrive en Nouvelle Calédonie

Image
Noël 1984

Image
Visite de Mitterrand

Image
Après la mort de Machoro, Tjibaou refuse de négocier avec Pisani

Image
S'étant fâché avec tout le monde, Pisani se retrouve seul à l'assemblé territoriale.
Modifié en dernier par Antonius le jeu. juin 21, 2018 3:31 am, modifié 14 fois.
"Cuius testiculous habes, habeas cardia et cerebellum"
Quand vous avez leur pleine attention , le coeur et l'esprit suivent.
--------------------------------------------------------------------------------
L'été n'est pas qu'une époque de l'année. L'été est un être animé qui aime descendre passer l'hiver dans le Sud.
(et c'est bien fait pour vous. :p)

Antonius
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1095
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:15 am

Re: 84-88 De Canala à Gossanah

#7 Message par Antonius » mar. avr. 10, 2018 11:24 pm

Reservé
"Cuius testiculous habes, habeas cardia et cerebellum"
Quand vous avez leur pleine attention , le coeur et l'esprit suivent.
--------------------------------------------------------------------------------
L'été n'est pas qu'une époque de l'année. L'été est un être animé qui aime descendre passer l'hiver dans le Sud.
(et c'est bien fait pour vous. :p)

Antonius
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1095
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:15 am

Re: 84-88 De Canala à Gossanah

#8 Message par Antonius » mar. avr. 10, 2018 11:26 pm

Réservé (oui je veux que toute les parties puissent être lu d'une traite, sans pollution, mais séparé par des posts différents)
"Cuius testiculous habes, habeas cardia et cerebellum"
Quand vous avez leur pleine attention , le coeur et l'esprit suivent.
--------------------------------------------------------------------------------
L'été n'est pas qu'une époque de l'année. L'été est un être animé qui aime descendre passer l'hiver dans le Sud.
(et c'est bien fait pour vous. :p)

Maurice Morisson

Re: 84-88 De Canala à Gossanah

#9 Message par Maurice Morisson » mer. avr. 11, 2018 2:02 am

.
Modifié en dernier par Maurice Morisson le mar. mai 15, 2018 1:03 am, modifié 1 fois.

Avatar du membre
stratcom
Serenissimus augustus a Deo coronatus magnus pacificus imperator
Messages : 10462
Enregistré le : lun. déc. 13, 2004 2:28 am
Localisation : Chez moi

Re: 84-88 De Canala à Gossanah

#10 Message par stratcom » mer. avr. 11, 2018 4:19 pm

Le crack, c'est plus tard (milieu des années 80).
l'excellent film "L'ordre et la morale" :o:
  • Le film est certes maladroit et partisan mais il a le mérite d'aborder un sujet qui fâche.

Maurice Morisson

Re: 84-88 De Canala à Gossanah

#11 Message par Maurice Morisson » mer. avr. 11, 2018 4:30 pm

.
Modifié en dernier par Maurice Morisson le mar. mai 15, 2018 1:03 am, modifié 1 fois.

Antonius
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1095
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:15 am

Re: 84-88 De Canala à Gossanah

#12 Message par Antonius » jeu. avr. 12, 2018 11:19 pm

Sujet mis à jour (2ème partie)
"Cuius testiculous habes, habeas cardia et cerebellum"
Quand vous avez leur pleine attention , le coeur et l'esprit suivent.
--------------------------------------------------------------------------------
L'été n'est pas qu'une époque de l'année. L'été est un être animé qui aime descendre passer l'hiver dans le Sud.
(et c'est bien fait pour vous. :p)

Antonius
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1095
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:15 am

Re: 84-88 De Canala à Gossanah

#13 Message par Antonius » lun. avr. 30, 2018 6:50 am

Sujet mis à jour
"Cuius testiculous habes, habeas cardia et cerebellum"
Quand vous avez leur pleine attention , le coeur et l'esprit suivent.
--------------------------------------------------------------------------------
L'été n'est pas qu'une époque de l'année. L'été est un être animé qui aime descendre passer l'hiver dans le Sud.
(et c'est bien fait pour vous. :p)

Antonius
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1095
Enregistré le : ven. mai 13, 2011 10:15 am

Re: 84-88 De Canala à Gossanah

#14 Message par Antonius » jeu. juin 21, 2018 3:36 am

Ajout de caricature d'époque
"Cuius testiculous habes, habeas cardia et cerebellum"
Quand vous avez leur pleine attention , le coeur et l'esprit suivent.
--------------------------------------------------------------------------------
L'été n'est pas qu'une époque de l'année. L'été est un être animé qui aime descendre passer l'hiver dans le Sud.
(et c'est bien fait pour vous. :p)

Répondre

Retourner vers « Histoire »