Une partie byzantine typique

Message
Auteur
necroproject
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1686
Enregistré le : mar. sept. 25, 2007 11:28 am

Re: Une partie byzantine typique

#61 Message par necroproject » mar. nov. 24, 2009 2:17 pm

Lol, joli necropost (tant qu'y a du necro, moi j'aime :lolmdr: ) effectivement. Pour répondre à quelques-unes de tes questions :

- la ruée sur la Corne de l'Afrique ne m'a rien coûté en War Exaustion : 20 000 hommes à peine y ont suffit, peut-être 40 000 au plus fort du conflit. En revanche, j'y ai bien pris 10 ou 15 points de badboy, ce qui est énorme. Pour un gain économique nul (hors la satisfaction de contrôler la Mer Rouge). l'Arabie offre un bilan similaire (guerres faciles mais beaucoup de badboy) mais plus intéressant, économiquement parlant.
- En Asie, je n'ai du coup pas poussé plus loin que la prise de Malaca et son centre de commerce avoisinnant. La région est propice dans la mesure où peu de voisins sont réellement aggressifs (contrairement à l'Inde) et je suis tout près de la Chine (cela n'a pas servi, mais sait-on jamais).
- Si l'Espagne ne s'est pas formée, j'ai tout de même eu la très très désagréable surprise de voir la Castille annexer toute l'Afrique du Nord, la région de Tunis Exceptée. De plus, l'Aragon était perpétuellement allié à l'une des grandes puissances européennes, dont la Castille. Le plus important, ce sont les réseaux d'alliance et garanties, qui ont empêché une vraie poussée en Occident, même en Italie, avant longtemps.

Le truc le plus "con", c'est d'avoir laissé filé l'alliance russe et les relations diplomatiques en conséquent. De sorte que, de pays ami, celle-ci est devenue l'une des plus graves menaces pour l'Empire : au lieu de ne nécessiter que 20 000 cavaliers pour maintenir l'ordre dans le Caucase, la Syrie, en Irak et en Arabie, c'est 80 000 hommes dont j'avais en permanence besoin, 60 000 de plus et des fortifications très onéreuses évidemment. D'où d'ailleurs la dernière poussée pour tenir les montagnes de Géorgie, riches et facilement défendables.

Et puis je n'ai pas voulu me fatiguer à construire et surtout mener une guerre dans les colonies. Aucune opération amphibie de grande ampleur excepté l'invasion de l'Angleterre pour lui décrocher la Bretagne. Aucune flotte Byzantine n'a jamais été à l'Ouest des îles Canaries.

rooom
Floodeur invétéré
Floodeur invétéré
Messages : 3568
Enregistré le : ven. juin 08, 2007 10:10 am

Re: Une partie byzantine typique

#62 Message par rooom » mar. nov. 24, 2009 2:32 pm

C'est en tout cas un beau succes car la situation de départ n'est pas facile.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde
Frédéric Bastiat

Bien des gens qui se considèrent très au-dessus des aberrations du nazisme et qui en haïssent très sincèrement toutes les manifestations, travaillent en même temps pour des idéaux dont la réalisation mènerait tout droit à cette tyrannie abhorrée
Friedrich Hayek

Avatar du membre
SeNTEnZa
Chasseur de Primes
Messages : 13435
Enregistré le : mer. août 18, 2004 2:25 pm
Localisation : Back from the fire pit, to the rain pit (Paris)

Re: Une partie byzantine typique

#63 Message par SeNTEnZa » mar. nov. 24, 2009 3:42 pm

c'est bizzare d'ailleurs que le Russe, orthodox ne soit pas quasi automatiquement en bonne relation avec une autre puissance voisine orthodoxe...
For hands of gold are always cold, but a woman’s hands are warm.

"J'espère que la routourne va tourner" - Franck Ribéry

necroproject
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1686
Enregistré le : mar. sept. 25, 2007 11:28 am

Re: Une partie byzantine typique

#64 Message par necroproject » mar. nov. 24, 2009 5:16 pm

Il l'est au départ et les relations se maintiennent mieux. Cependant, l'attaque de la Géorgie, autre puissance orthodoxe et d'une façon générale, l'inflation gargantuesque de mon badboy ont sans doute convaincu les autorités moscovites que Byzance était un danger pour la paix.

A partir d'un moment, le monde se divise en deux : d'un côté les pays à votre botte, de l'autre ceux qui vous haïssent. Faute d'avoir su conserver la Russie dans le premier lot, elle est tombée dans le 2nd et l'on sait combien il est difficile de compenser des relations à -199. C'est très long et coûteux.

Répondre

Retourner vers « AAR Europa Universalis et EU Rome »