A.E.I.O.U.

necroproject
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1686
Enregistré le : mar. sept. 25, 2007 11:28 am

Re: A.E.I.O.U.

Message par necroproject » lun. nov. 23, 2009 1:39 pm

On peut croiser les doigts : historiquement, ce n'est qu'à partir de Soliman que le turc s'avance au delà de la Serbie dans les Balkans, soit un peu après 1520. Jusqu'ici, le français a largement compensé.

Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 15742
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: A.E.I.O.U.

Message par von Aasen » lun. nov. 23, 2009 6:20 pm

Locke a écrit :Je parlais de la Lituanie et de la Moscovie :o: :chicos:
C'est encore un peu loin, et puis ces pays sont très calmes :)
SeNTEnZa a écrit :Pourquoi avoir annexé la suisse lors de la paix avec la france ? Tu aurais pu demander la libération de la nation suisse lors de la paix, cela t'aurais economisé du bad boy non ?
Sinon il est dommage que l'empire ottoman semble faiblard dans ta partie, car il constitue normalement un gros adversaire bien coriace...
Libérer un mineur aux frontières de la France n'aurait pas été une bonne idée. Je donnerais mon domestique à trancher que dans la décennie suivante, l'ogre franc aurait tenté d'annexer ce sympathique pays. :surrender:
En ce qui concerne l'ottoman c'est en effet bien dommage. Mais comme le précise necroproject, ce qui n'est pas encore peut encore l'être :wink:

Avatar du membre
SeNTEnZa
Chasseur de Primes
Messages : 13435
Enregistré le : mer. août 18, 2004 2:25 pm
Localisation : Back from the fire pit, to the rain pit (Paris)

Re: A.E.I.O.U.

Message par SeNTEnZa » mar. nov. 24, 2009 11:00 am

en fait ca depend de ce que tu veux faire : quand tu obliges dans une paix a relacher un pays, ca pays est automatiquement allié avec toi. C'est a faire si tu souhaites un nouveau conflit avec la france par exemple (si tu veux lui piquer des provinces)


Et puis cela t'evites un peu de badboy.

Pour le Sultan, j'espere qu'il va se reveiller ... il a pris constantinople ou pas encore ?

Sinon, tu n'as qu'a aller annexer la hongrie, ca va le reveiller.
For hands of gold are always cold, but a woman’s hands are warm.

"J'espère que la routourne va tourner" - Franck Ribéry

Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 15742
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: A.E.I.O.U.

Message par von Aasen » sam. nov. 28, 2009 9:41 pm

J'ai eu des retours peu glorieux de pays relâchés grâce à moi. Cologne par exemple a rompu son alliance une dizaine d'années après que j'aie forcé un pays à la libérer. Et puis ces provinces helvètes font partie du Saint-Empire et ne m'ont pas coûté bien cher en BB. C'était aussi une question d'ordre stratégique et esthétique: ce saillant rentrant dans l'Autriche ne me convenait guère (trop de provinces bordant la France à sécuriser, là c'est déjà beaucoup moins).

Faudrait que je vérifie pour Constantinople, mais je crois qu'entretemps oui, il l'a prise.

J'évite en général d'envahir des pays. Le Saint-Empire et ses éternels conflits internes me donnent bien assez à faire, et fournit suffisament d'occasions de m'étendre :)

Moradim
Empereur spammique
Empereur spammique
Messages : 2330
Enregistré le : mer. oct. 26, 2005 10:29 am
Localisation : Pau

Re: A.E.I.O.U.

Message par Moradim » dim. nov. 29, 2009 4:09 pm

GA_Thrawn a écrit :J'adore la barbe de mora-dim :lolmdr:
.

Quoi ma barbe ? Elle est trés bien ma barbe .C'est pas en la flattant que je te donnerai un sous , vil depensier . :cjaune:

( la je viens juste de faire une partie , l'empire ottoman reduis a 3 province dés 1450 , par contre l'empire bysantin ca va .et tous ca sans que j'intervienne , je joue la suede )
Dieu est tout puissant , il peut tout .
ET si dieu avait crée une dimension ou il ne peut rien et ou il n'est pas .

Avatar du membre
SeNTEnZa
Chasseur de Primes
Messages : 13435
Enregistré le : mer. août 18, 2004 2:25 pm
Localisation : Back from the fire pit, to the rain pit (Paris)

Re: A.E.I.O.U.

Message par SeNTEnZa » lun. nov. 30, 2009 10:55 am

DAns ma partie le Suédois squatte aussi le Nord du SERG : non seulement la Poméranie, mais aussi le Brandebourg et la bande cotière de Hambourg à la Frise... des que j'ai fini de m'occuper de la France, ca va barder... (et je vais tester sur lui l'Infanterie de Ligne, de ma nouvelle tech terrestre (25 ou 27) que je suis le seul a posseder! )

J'espere te voir calmer le Sultan, pour ma part j'ai meme recréé Byzance =)
For hands of gold are always cold, but a woman’s hands are warm.

"J'espère que la routourne va tourner" - Franck Ribéry

Avatar du membre
SeNTEnZa
Chasseur de Primes
Messages : 13435
Enregistré le : mer. août 18, 2004 2:25 pm
Localisation : Back from the fire pit, to the rain pit (Paris)

Re: A.E.I.O.U.

Message par SeNTEnZa » lun. nov. 30, 2009 5:18 pm

Au fait ... c'est quand la suite ? =)
For hands of gold are always cold, but a woman’s hands are warm.

"J'espère que la routourne va tourner" - Franck Ribéry

Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 15742
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: A.E.I.O.U.

Message par von Aasen » lun. nov. 30, 2009 5:56 pm

SeNTEnZa a écrit :Au fait ... c'est quand la suite ? =)
Bientôt, j'ai déjà écrit les 3/4 du prochain chapitre :wink:

Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 15742
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: A.E.I.O.U.

Message par von Aasen » jeu. déc. 03, 2009 3:43 pm

Chapitre XIV: 1530-1540

Le Royaume d'Autriche avait connu une expansion frénétique au cours de ce siècle. L'impératif des Habsbourgs, la défense du Saint Empire Romain Germanique, avait rendu nécessaire l'intégration de nombreuses principautés et la création du Royaume. Peu de puissances européennes avaient approuvé cette évolution. La défaite tonitruante de la France avait été appréciée et mise au crédit de l'Autriche, mais sa propre force inspirait maintenant la crainte et la méfiance. En conséquence, Franz II Stefan estima qu'il serait sage d'éviter au possible tout nouveau conflit, le temps que l'agitation des rois voisins s'apaise.

Il y avait par ailleurs fort à faire dans le domaine du commerce. Un duché de Croatie indépendant du Royaume de Hongrie s'était formé aux portes des terres du comte de Throax et défiait l'élite des marchands européens partout où celà était possible. Les bourgeois d'Autriche eurent beaucoup de mal à maintenir leur monopole dans les ports hanséatiques de Poméranie, et la concurrence était grande en Andalousie aussi, où l'on se vendait les marchandises venues du mystérieux Nouveau Monde.
Image
La lutte contre les hérétiques demandait également beaucoup d'énergie et d'or. La croix et le fer parvinrent à repousser en grande partie les mécréants hors des frontières du Saint Empire. Le comté de Württemberg, la principauté d'Aquileia, le duché d'Ansbach et la ville libre de Lüneburg en étaient les derniers partisans, si l'on omet les dérives flamandes et hollandaises. Le Royaume d'Autriche en était pratiquement libre aussi. Seuls quelques irréductibles résistaient encore à la véritable Foi à Nassau.

La France et la Suède étaient elles violemment atteintes de la gangrène protestante. Il fallait parfois marcher plusieurs centaines de lieues avant de trouver un village commis à la religion catholique! C'était un miracle qu'aucun de ces princes n'ait encore renié ses promesses et embrassé les croyances traitresses insufflées par le diable.
Image
Image
Le Royaume-Uni nouvellement formé tentait lui d'affermir sa présence encore minime en Méditerranée. Les quelques régiments britanniques qui avaient été envoyés guerroyer contre l'Empire Ottoman eurent un succès inouï. Les cités grecques s'en remirent aux chrétiens qui étaient venus les soulager du joug musulman, pendant que le Sultan désespérait de rassembler une troupe assez importante pour chasser ces envahisseurs malvenus. Son armée était bloquée en Anatolie, où les successeurs du légendaire Timur Lang lui causaient bien des misères.
Image
Dans la nuit 13 décembre 1531, Franz II Stefan rejoignit ses ancêtres au paradis. Il fut trouvé le matin, le visage calme et serein, emporté durant son sommeil. Son fils aîné Leopold fut couronné la semaine suivante, s'ensuivirent les banquets habituels et le faste de la cour. Les électeurs impériaux lui remirent les insignes d'Empereur, il avait été élu à une large majorité.

Beau parleur et chasseur de renom, Leopold VIII était bien préparé pour diriger l'Autriche. Durant les années de formation que son père avait surveillées de près, il brilla particulièrement lors de la campagne de Suède, où il dirigea un régiment de Reiter. Les longues discussions avec les gouverneurs et clercs n'avaient par contre pas été à son goût. Il préféra laisser ses adjoints décider des détails de l'administration royale, et ne changea rien au système instauré par son père. Ne sachant trop que privilégier, il répartit de manière égale les investitions dans les divers artisanats, comblant par là involontairement le retard important de connaissances et techniques en ingéniérie navale.
ImageImage
Il mit beaucoup d'ardeur à enfin obtenir le duché de Savoie, depuis des décennies vassal de l'Autriche. Après maints échanges de cadeaux, de lettres, de compliments et d'ultimata, le duc Aheccio céda et reconnut l'autorité suprême du Roi et Empereur. Milan était désormais presque encerclée, la France encore plus isolée.

Le duché milanais en était fort inquiet et refusa de voler au secours de son allié croate, qui s'était attaqué à la république de Raguse, garantie dans ses frontières par l'Autriche. Une guerre lombarde avait été évitée de peu! La Croatie était seule face à nos armées! Le duc de Croatie tenta un assaut insensé envers les forteresses protégeant les riches mines d'or de Carinthie. Son entreprise dura autant de semaines qu'il fallut à l'armée du Rhin pour marcher vers les terres héréditaires. La poignée de téméraires croates fut littéralement laminée par les masses d'infanterie autrichiennes, tandis que l'armée impériale prenait à partie avec ses canons de fer forgé les quelques places fortes de Slavonie.
Image
Cinq mois plus tard, tout le pays était occupé. Le comte de Throax poussait à l'annexion pure et simple, mais son Empereur cria gare. Une expansion inconsidérée aurait des conséquences imprévisibles, l'Autriche se devait de rester calme et soucieuse de la paix. Leopold VIII demanda donc au duc de Croatie de le reconnaître comme suzerain, ce qu'il fit prestement.

Ce geste sage soulagea bien des esprits craintifs en Europe. Le Saint Empire Romain Germanique pouvait espérer une nouvelle ère de prospérité et de paix. Les grands ennemis de l'autorité impériale étaient faibles ou occupés ailleurs. Le Royaume-Uni et la Castille se battaient pour des colonies au-delà des mers de l'Atlantique, aux confins de la Terre.
Image
Des colonies ... Leopold en rêvait aussi. Les histoires exotiques qui lui parvenaient de Castille avaient excité son imagination au plus haut point. Rien ne pouvait l'arrêter, il voulait lui aussi que l'Autriche aille convertir les peuples qui n'avaient pas encore été éclairés par le catholicisme! Hélas, bien peu de navires battaient pavillon autrichien. Quelques caraques patrouillaient autour du port d'Anvers, quelques galères pouvaient être rencontrées ci et là. Voguer jusqu'au Brésil, c'était chose impossible. Ainsi, la seule destination plausible, c'était le Nord. Les Anglais avaient parlé de terres glacées aux confins de l'océan, et il fut possible d'en obtenir des cartes approximatives contre une forte somme d'argent.

Une expédition fut préparée à grands frais, Austriae est imperare orbi universo ...
Image
Les indigènes rencontrés s'avérèrent très réceptifs. Ils étaient peu nombreux et mal armés, mais la moindre attaque aurait eu un effet désastreux sur la minuscule colonie construite par une centaine des notres. De la patience était nécessaire pour acheminer les colons, qui se portaient volontaires au compte-goutte. Peu à peu, un semblant d'activité économique s'installa, la pêche prédominant. Les échanges commerciaux avec les indigènes furent infructueux, car ils n'avaient pas grand chose à échanger.

Dans l'Empire, Leopold VIII s'attelait à l'éternelle tâche des Habsbourgs: gagner la faveur des électeurs. Des vagues de conversions au protestantisme secouaient régulièrement les régions périphériques. Leopold suspectait les dignitaires locaux de saboter le travail des religieux catholiques, et s'accapara une partie de leurs droits. Les révoltes qui s'ensuivirent ne mirent pas longtemps à être réprimées avec la sévérité adéquate.
Image
La marine autrichienne s'entraîna dans les eaux côtières d'Anvers, s'efforcant de chasser les nombreux pirates qui en voulaient aux navires de commerce. Plusieurs galères ennemies furent ainsi détruites. La liaison avec la colonie du Grünland put être maintenant tant bien que mal, et souvent plus mal que bien. Ce ne fut qu'en 1539 qu'un gouverneur fut nommé. Le baron de Franche-Comté John de Bykool, tombé en disgrâce, fut envoyé superviser les difficiles travaux sur place.
Image

Avatar du membre
GA_Thrawn
Calimero
Calimero
Messages : 16520
Enregistré le : mar. août 09, 2005 7:49 pm
Localisation : De retour dans le sud

Re: A.E.I.O.U.

Message par GA_Thrawn » jeu. déc. 03, 2009 3:47 pm

L'impératif des Habsbourgs, la défense du Saint Empire Romain Germanique, avait rendu nécessaire l'intégration de nombreuses principautés et la création du Royaume
:lolmdr:
Quelle belle justification... :chicos:
« Il est deux catégories de Français qui ne comprendront jamais l’histoire de France : ceux qui refusent de vibrer au souvenir du sacre de Reims ; ceux qui lisent sans émotion le récit de la fête de la Fédération. »
Marc Bloch

Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 15742
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: A.E.I.O.U.

Message par von Aasen » jeu. déc. 03, 2009 3:48 pm

GA_Thrawn a écrit :
L'impératif des Habsbourgs, la défense du Saint Empire Romain Germanique, avait rendu nécessaire l'intégration de nombreuses principautés et la création du Royaume
:lolmdr:
Quelle belle justification... :chicos:
Tout un programme :chicos:

Avatar du membre
griffon
Empereur Intergalactique
Messages : 35097
Enregistré le : mer. août 18, 2004 5:26 pm
Localisation : Brest

Re: A.E.I.O.U.

Message par griffon » jeu. déc. 03, 2009 9:18 pm

il va peut etre falloir s'occuper des Balkans

maintenant !
SOL INVICTVS

Au printemps, je vais quelquefois m'asseoir à la lisière d'un champ fleuri.
Lorsqu'une belle jeune fille m'apporte une coupe de vin , je ne pense guère à mon salut.
Si j'avais cette préoccupation, je vaudrais moins qu'un chien


Avatar du membre
SeNTEnZa
Chasseur de Primes
Messages : 13435
Enregistré le : mer. août 18, 2004 2:25 pm
Localisation : Back from the fire pit, to the rain pit (Paris)

Re: A.E.I.O.U.

Message par SeNTEnZa » jeu. déc. 10, 2009 2:54 pm

attention quand meme : moins il y a de membres dans le SERG, moins les bonus apportés par le titre d'Empereur sont importants.

on dirait que von sa demotive un peu pour cet aar ... :sad:
For hands of gold are always cold, but a woman’s hands are warm.

"J'espère que la routourne va tourner" - Franck Ribéry

Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 15742
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: A.E.I.O.U.

Message par von Aasen » jeu. déc. 10, 2009 3:00 pm

SeNTEnZa a écrit :attention quand meme : moins il y a de membres dans le SERG, moins les bonus apportés par le titre d'Empereur sont importants.

on dirait que von sa demotive un peu pour cet aar ... :sad:
En effet, mais j'ai atteint un niveau de puissance qui me permettrait de m'en sortir sans le titre impérial aussi.

Sinon je reste motivé (la dernière mise à jour date d'il y a une semaine :wink: ), mais j'ai du boulot ces derniers temps :?

Avatar du membre
SeNTEnZa
Chasseur de Primes
Messages : 13435
Enregistré le : mer. août 18, 2004 2:25 pm
Localisation : Back from the fire pit, to the rain pit (Paris)

Re: A.E.I.O.U.

Message par SeNTEnZa » jeu. déc. 10, 2009 3:02 pm

von Aasen a écrit :mais j'ai du boulot ces derniers temps :?
bah oui moi aussi, alors du coup j'ai plus de temps libre ... paradoxal, mais vrai ... je suis le chat de Shroedinger a moi tout seul (et sans le poison svp). Le sentenza qui travaille et celui qui ne travaille pas cohabitent au meme instant dans un espace probabilisé fermé (egalement appelé bureau)
For hands of gold are always cold, but a woman’s hands are warm.

"J'espère que la routourne va tourner" - Franck Ribéry

Répondre

Retourner vers « AAR Europa Universalis et EU Rome »