GPO 13 N° 6 - AARs & Diplomatie

Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
vince
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1264
Enregistré le : ven. août 20, 2004 10:13 am
Localisation : Bisounoursland

#121 Message par vince » mer. avr. 26, 2006 11:38 am

Extrait des archives royales espagnoles, sous le règne de sa majesté l’empereur Charles Quint (1520-1556)

[align=center]Image[/align]

Les objectifs coloniaux assignés par l’empereur mirent l’Espagne en position délicate. La marine était saignée à blanc, obligée de voguer tous azimuts, avec des moyens non adaptés à la tâche. Les navires de transport étant encore au stade de « projet », nos rares navires de haute-mer durent s’employer à la tâche. Quel gâchis. Mais telle était la volonté de l’empereur. Il fallait asservir les tribus incas, avant son 30e anniversaire. Caprice d’un monarque orgueilleux, ou ambition démesurée ? Toujours est-il que les capitaines espagnols obtempérèrent sans broncher. Mais la missive de Nuñez « Rocky » de Balboa fit l’effet d’un douche froide. C’était un échec. Et le gâchis était immense.

Mais l’empereur n’était pas décidé à laisser l’Espagne souffler. En réponse, il ordonna l’application du traité de Tordesillas, promulgué par le pape avant son exil. Côté ouest, l’Espagne se devait donc de s’emparer des implantations françaises. Invoquant le droit papal, ce fut chose faite à l’exception de l’ile de la jamaïque. Mais le roy de France, ivre de colère, nous déclara la guerre aussitôt. Une guerre qui dura sept ans, et qui connut deux phases.

1538- 1543
La déliquescence de la flotte espagnole permit à la France d’occuper bon nombre de nos colonies antillaises. Il y avait urgence. Tout notre domaine était menacée. Il n’y avait aucun recours, sauf à prendre des risques énormes. Ce fut chose faîte. Nos vieilles galères reçurent l’ordre de gagner la mer des caraïbes, en faisant le maximum d’escales (Senegal, brésil, guyane). Environ un tiers sombrèrent dans les tempêtes équatoriales de l’atlantique. Mais il fallait tenter le tout pour le tout. La tactique fut payante, et le gros de nos troupes bloquées par la flotte françaises furent libérées. Une à une, nos colonies furent reprises. A partir de cet instant, le status quo prévalut outre-mer, et la guerre se concentra sur le continent.
En europe justement, la France passa à l’offensive, épaulée par les troupes Genoises et Brabançonnes. L’armement espagnol avait cependant une longueur d’avance, et bon nombre d’assaillants ennemis furent repoussés par nos garnisons équipés d’arquebuses. De plus une terrible bataille en plaine opposa 60 000 hommes de chaque côté, dans la plaine de Valence, et la cavalerie espagnole tailla des coupes sombres dans les rangs français. Le duc de guise fut contrait à la retraite. Cette bataille marqua la fin de la première phase.

1543-1545
L’ennemi, voyant ses assauts ionéxorablement repoussés, avait fait un gros effort de recherche, et avait fini par équiper ses effectifs avec de l’armement aussi moderne que le nôtre. Celui lui permit de conquérir Seville, son contrôle maritime lui autorisant de débarquer où bon lui semblait. Extrêmement bien entrâinés, les armées Françaises gagnèrent soudain plus de batailles que les Espagnols, et ses alliés voyaient leurs long sièges dans les montagnes du nord, finir par payer. Les ennemis se trouvaient rapidement partout en Espagne, et nos armées, petit à petit, trop peu nombreuses pour les repousser toutes, d’autant qu’elles avaient perdu l’avantage de l’équipement. Après moults échecs, les armées Françaises finirent par entrer dans Madrid, et l’Espagne capitula : elle rétrocéda ses colonies à la France, avec deux autres en dédommagement. Le traité de Tordesillas est « inactif » pendant 20 ans, entre France et Espagne, soit jusqu’en 1565.
Depuis 40 ans, le modèle économique de la France consiste à acheter de la paix sociale en distribuant de l’argent emprunté sur les marchés financiers.
Egalité Taxes Bisous

Avatar du membre
Marco Rale
Seigneur du Spam
Seigneur du Spam
Messages : 433
Enregistré le : jeu. août 25, 2005 9:23 am
Localisation : Grenoble
Contact :

#122 Message par Marco Rale » mer. avr. 26, 2006 10:36 pm

[align=center]Image

Suède, 1555 - 1567: pacification de la Baltique[/align]

Mon nouveau Roi, Erik XIV, se satisfait peu de la politique menée par son père, qu'il qualifie de construction d'une "nation de paysans mercenaires repliée". Il souhaite que la Suède soit crainte et soit à la hauteur de son destin, celui du peuple libre.

Par bonheur pour lui et par malheur pour bien d'autres, l'agitation dans notre région lui a donné l'occasion de s'occuper, lui et ses généraux. La Norvège et nos alliés, Mecklemburg, Pommern, se sont rapidement trouvé en guerre contre le Danemark, entrainant dans son sillage l'Ecosse qui n'avait certainement rien demandé. Cerné par les ennemis, le Danemark fur si vite défait qu'une paix rapide et sonnante et trébuchante s'imposa en sa defaveur, par l'entremise de l'Ecosse. Nous n'avons même pas eu le temps de mettre à profit une rocambolesque aventure en Islande (particulièrement le coup des navires affrétes sans retour au port après 5 ans passés en patrouille en mer, l'intendance aura de mes nouvelles)

Puis la Hollande nouvellement crée, à qui nous allions adresser nos hommages, nous declara la guerre au nom d'une ambition aussi débordante que suicidaire, et obliga l'empereur, autorité tutélaire, à se déplacer en catastrophe pour leur imposer de signer une paix blanche qui nous acceptâmes eu égard à notre respect et notre amitié pour l'empereur.

Enfin vint "l'affaire". La Courlande s'attaqua à la Prusse pour ensuite l'annexer sans aucun égard pour cette glorieuse dynastie protestante.
C'est était trop. Il fallait calmer tous ces excités. Nous déclarions la guerre à la Courlande. Elle fut longue et difficile. Bien que Klas.E.Flemming et Bo Grid se furent rapidement rendus maître du terrain grâce à leur talent et à leurs hommes superbement équipés et au moral d'acier, et soutenus par la flotte, les forteresse germaniques était très solides et les sièges furent interminables, alors que nous manquions de cannons. Pendant ce temps, Magnus, le géneral de courlande, levait des hommes partout où il pouvait et lancait des contre-attaques, menait une guerre de harcelement meurtriere. Au bout de 3 ans, les forteresses de Riga et de Konigsberg finirent par tomber. Nous imposâmes la restitution de la Prusse et reinstallâmes le Roi, et raflâmes bien sûr ce qui restait dans les coffres.
Nos géneraux rentrèrent de cette dure campagne couverts de gloire.

Nous sommes heureux d'annoncer que nos durs efforts nous ont permis de rattraper entièrement notre retard en matière de technologie navale. L'arsenal de Gothenborg est une réalité.
Nous avons également recommancé la mise en valeur des provinces du Nord et deux d'entre elles, Finland et Osterboten sont devenus des provinces à part entière.

Nous surveillerons attentivement l'agressivité de la Hollande et soutiendront sans coup férir notre nouveau vassal le Hanovre.

[align=center]Image
La guerre de Courlande[/align]

Markus Rallssön, chancelier de Suède, au nom du Roi.
Modifié en dernier par Marco Rale le mer. avr. 26, 2006 11:21 pm, modifié 1 fois.
Tout est dynamique

Dueño_de_las_Mariposas
Humble Posteur
Humble Posteur
Messages : 9
Enregistré le : mer. mars 22, 2006 3:05 pm
Localisation : Madriz

#123 Message par Dueño_de_las_Mariposas » mer. avr. 26, 2006 10:49 pm

Seigneur Mariposhka, Duc de Dantzig et Président de la Diète et du Conseil d'Etat de la Très Sainte et Très Chrétienne Pologne


1556 - 1566 : La décénie du CPE

Après la grande réforme territoriale du début des années 50, les temps nouveaux sont à la réforme économique. En ce sens, et avec le respect de nos déclarations à l'étranger, notre expansion économique ne peut passer que par le commerce. Encore une fois des nouvelles mesures sont mises en discution à la Diète afin de favoriser notre commerce extérieur. Cette controverse commerciale va déstabiliser assez durement notre pays ( - 2 de stabilité ) et ira même jusqu'a provoquer le soulèvement à l'Est du pays. En effet, nos secrétaires d'Etat au commerce extérieur soulignent très clairement dans leurs comptes rendus que nos sujets Protestants font preuve d'un meilleur sens de l'initiative commercial, et encourage le gouvernement à favoriser leurs entreprises. Les conservateurs catholiques de la Diète, n'accèptèrent evidemment aucunement un tel traitement de faveur envers les Protestants :gne: et se révoltèrent. N'ayant pas la majorité à la Diète, les nobles Catholique de l'Est encouragèrent leurs campagnes à se soulever et la réforme du Commerce Protestant Extérieur :mrgreen: dûe etre repoussée jusqu'à l'année 1560. Un accord fut trouvé entre Catholiques et Protestants : Le monopole du commerce intérieur fut confié au Catholiques tandis que le commerce extérieur fut principalement confié aux Protestants, mais aussi aux trop rares Catholiques prêts à s'établir à l'étranger.

En 1562 débute La Grande Guerre d'Italie qui oppose les couronnes des Habsbourgs à la France et aux grècs :bazooka: :mitraille: . Les enjeux concernes les villes de Venise, Gênes et Rome, conquises par les Français et les Grècs et non libérés malgré les tentatives de pourparlers :gerbe: . La couronne Polonaise ne prie finalement pas part au conflit, le pays n'y était pas encore prêt et notre retard technologique aurait pu entraver d'avantage l'Autriche que l'appuyer. Cepdendant un apport économique de 260 000 ducat fut apporté à Vienne afin de soutenir l'effort de guerre :hug: . Pour l'instant, aucune autre demande de soutient économique ne nous est parvenue de Madriz ou de Vienne. La guerre semble toujours à l'avantage des Habsbourgs, qui occupent actuellement en partie le Sud Est de la France :clap: , et les Autrichiens ont fait subir plusieurs lourdes défaites aux Grècs dans les Balkans :vtff2: . Cependant, le sort de la guerre ne semble pas encore scellée :ko: aux jours d'aujourd'hui.

Au même moment éclate la La Crise Baltique . Alors même que notre Alliance avec les différents Princes d'Allemagne et de la baltique vient à expirer, nos deux Vassaux, La Prusse et la Courlande rentrent en guerre l'un contre l'autre, alors même que le mois précédent ils étaient encore alliés. La guerre tourne court et malgré nos menaces, la Courlande décide d'annexer la Prusse :pasglop: . La Pologne mobilise immédiatement une armée mais notre voisin Suédois, outré par l'audace de la Courlande, s'engage immédiatement dans une guerre vengeresse contre cette dernière :tranchepalpat: . Bien mal lui en prend, car le petit pays de la mer baltique se battra bec et ongles et le coût de la guerre pour la Suède fut exhorbitant, tant en vies humaines qu'en ducats :guillo: . Cependant, il convient de saluer une nouvelle fois la noblesse et la sagesse de la couronne Suédoise qui finira par obtenir de sa tenace ennemie, la restitution de la Prusse qu'elle restaurera immédiatement dans son indépendance :clap: . Il convient de souligner aux yeux de tous que cette guerre désintéréssée menée par la Suède a grandement rapprochée la diplomatie de nos deux pays :2love: .


Enfin le dernier point à souligner dans cette dernière décénie sont les premiers bénéfices du CPE qui nous a permis de quadrupler nos recettes commerciales et ainsi pour la première fois dans l'histoire Polonaise, nos revenus commerciaux ont surpassés nos revenus de production. Nous atteignons presque les 40 000 ducats de revenus mensuels :10/10: ( nous prions nos voisins de na pas :mdr: ) et cela n'est qu'u début puisque de nombreux investissements s'offrent encore à nous. Cependant, il convient de relativiser ce succès, il est sans doute en grande partie dû à une baisse d'activité commerciale de nos voisins actuellement en guerre. :manif:
Malo, malo, malo eres
No se daña a quien se quiere no
Tonto, tonto, tonto eres
No te pienses mejor que las mujeres

Avatar du membre
Leaz
Empereur intergalactique
Messages : 8202
Enregistré le : mer. août 18, 2004 11:51 am
Meilleur jeu 2008 : EUIII
Meilleur jeu 2009 : Company of Heroes 1
Meilleur jeu 2010 : Dawn of war 2
Meilleur jeu 2011 : Civilization V
Localisation : Tu veux pas une puce GPS pour me suivre non plus ?

#124 Message par Leaz » ven. mai 05, 2006 1:03 pm

Déclaration du roi du portugal a l'ensemble des cours d'europe et du monde :


L'empire portugais s'étend du brésil a la chine, notre puissance commerciale n'a d'égale que l'excellence des marchands anglais et notre alliance avec notre trés estimé cousin nous garantissais jusqu'alors un dissuasion et un rôle d'arbitre dans les affaire Asiatique. Le pape nous a ordonné de controler ces terres, et c'est notre mission divine que de le faire.

Ainsi, nous, Felipe I, roi du portugal, sommons l'alliance franco-anglaise de conclure rapidement une paix avec le bengale, sans qu'aucune perte où gains territorial ne soit prononcé.
De même, cette alliance contre-nature nous apparait comme trés hostible aux affaires ibériques, et nul doute que ce loup affamé ce jetera un jour où l'autre contre nous, où nos enfants. Et nous ne pouvons pas accepter celà !

Si nous devions essuyer un refus nous vous avertissons clairement que la marine de guerre portugaise, ainsi que la grande armée d'europe et d'outre-mer sont parfaitement prêts a agir et a défendre nos interêts.

Nous appelons les souverains d'europe qui désaprouvent cette main mise des franco-anglais sur l'équilibre européen et coloniale a s'unir a nous par des déclarations équivalente.

Sa majestée Felipe I du portugal.

Image
La Vérité sur les crimes de Staline..

"La table est l'autel des Français. L'élément sacré de Noël en France, c'est la gastronomie et pas la religion. "

Avatar du membre
vince
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1264
Enregistré le : ven. août 20, 2004 10:13 am
Localisation : Bisounoursland

#125 Message par vince » ven. mai 05, 2006 1:38 pm

[align=center]Missive diplomatique de sa majesté el reï Felipe II [/align]
Image

Sa majesté Philippe II, roi d'espagne, s'interroge publiquement sur les motivations qui ont conduit les souverains d'Angleterre et de France, à conclure un traité d'alliance militaire. Y'aurait-il une menace qui planerait sur ces deux nobles royaumes ?
En ce qui concerne l'Espagne, nous n'avons jamais caché notre sympathie pour la glorieuse Angleterre. Nos relations avec la France ont été tendues par le passé, mais l'Espagne se veut apaisante après le dernier conflit, et à même été initiatrice d'une réconciliation dans les colonies américaines, allant jusqu'à vendre la louisianne à la France.

A ceci prêt que nous ne connaissons pas les intentions des autres nations européenes, le climat général nous parait plutot calme pour la France et l'Angleterre. Aussi cette alliance, si elle survit à la guerre contre le bengale, nous parait étrange.

Nous saurions gré à ces deux nobles souverain et souveraines de bien vouloir nous en donner les justifications.

Nous ajoutons, que, si nous avons infléchi notre position, dans un but d'apaisement, concernant la répartition coloniale à l'ouest, nous comprenons tout à fait notre estimé cousin Portugais qui ne l'entend pas de la même oreille concernant ses droits en Asie. Nous lui assurons notre totale solidarité et éventuellement notre total soutien.


fait à madrid en l'an de grâce 1485, par Philippe II, reï de españa
Depuis 40 ans, le modèle économique de la France consiste à acheter de la paix sociale en distribuant de l’argent emprunté sur les marchés financiers.
Egalité Taxes Bisous

Dueño_de_las_Mariposas
Humble Posteur
Humble Posteur
Messages : 9
Enregistré le : mer. mars 22, 2006 3:05 pm
Localisation : Madriz

#126 Message par Dueño_de_las_Mariposas » ven. mai 05, 2006 6:12 pm

Seigneur Mariposhka, Duc de Dantzig et Président de la Diète et du Conseil d'Etat de la Très Sainte et Très Chrétienne Pologne


1565 - 1585 : L'Union à l'Est


En Mars - Avril 1567, suite à une union dysnatique, la Lithuanie rejoind notre très Chrétien Royaume de Pologne. Officieusement, il s'agit aussi pour la noblesse Lithuanienne d'échapper au joug Russe, et de trouver la protection dans l'union. La Diète comptent dorénavant de nouveaux membres, et les Lithuaniens sont pleinement représentés. Cependant, la perte de son Vassal n'est pas pour plaire à la Russie, qui entend bien tirer un dédommagement de cette affaire. Les accords de kursk sont signés, nous cédons Smolensk et Kursk en échange d'un rennoncement de la Russie sur les territoires Polonais. Malheureusement, quelques années plus tard, différentes missives diplomatiques nous feront très clairement comprendre que la parole d'un russe ne vaut rien et nous savons dors et déjà que nous devrons un jour faire face aux hordes sauvages russes.

Parallèlement, nos investissement commerciaux s'effondrent. En effet la Grande Guerre d'Italie s'acheve, et la France et les autres pays recouvrent leur coutumière activité commerciale. Force est de constater que la concurence est rude et nous perdons 50 % de nos recettes commerciales. Pire, la Prusse, que nous avons pourtant soutenu dans sa lutte pour l'indépendance, ne cesse de harceler nos marchands à Dantzig même, aux moyens de pratiques odieuses et nous fait souvent perdre notre monopole. Enfin, comble de malheur, le centre de commerce de Londre, dans lequel nous avions grandement investi et duquel provenait l'essentiel de nos recettes est brutalement dévalué dans les années 70. Nous ne savons actuellement pas comment concurencer ces pays à forte compétences commerciales. De grandes réformes commerciales et d'importants investissement ont été entrepris, mais leur effet tarderont à se faire sentir. En attendant, le pays rentre dans une crise économique....
Malo, malo, malo eres
No se daña a quien se quiere no
Tonto, tonto, tonto eres
No te pienses mejor que las mujeres

Danton
Empereur spammique
Empereur spammique
Messages : 2789
Enregistré le : lun. nov. 01, 2004 5:47 pm

#127 Message par Danton » dim. mai 07, 2006 4:20 pm

Déclaration de la Glorieuse Angleterre


Au Roi d’Espagne, Pilippe II. En réponse à vos légitimes interrogations, nous vous disons ceci : nos rapports ont toujours été cordiaux et nous ne voyons nulle raison pour que cela change, mais nous sommes inquiet :? : le bloc Ibérique fait actuellement main basse sur tous les centres de commerce du monde, c’est dangereux pour l’équilibre du monde, notion qui, nous le savons, vous est très chère et que vous comprenez parfaitement :D .

L’alliance franco-anglaise n’est ainsi que la réponse à notre inquiétude née de votre annexion du cot de Malacca : l’Espagne n’a aucune présence ni en Afrique ni en Asie… à l’exception de deux provinces, deux cots justement. Pourquoi cette main-mise sur ces centres de commerce :?: ? Acceptez de nous vendre le centre de commerce de Malacca, ou rendez son indépendance à la Malaisie, comme l’a fait le très grand Empereur d’Autriche, votre cousin bien aimé, pour Gênes, et notre inquiétude cessera aussitôt… l’alliance franco-anglaise n’aura alors plus de raison d’être et nous pourrons recommencer à deviser paisiblement comme nous le faisons depuis des décennies :) .


Au Roi du Portugal, Felipe I. Pour l’affaire du Bengale, voyez cela avec Paris, nous n’y sommes pour rien et n’avons même pas été mis au courant avant la déclaration de guerre :evil: . Tout indique cependant que notre allié de France a réagi au plus vite, pressé par les événements qui sont l’annexion du cot de Malacca. Nous ne comprenons pas bien que cette annexion ne vous ait pas fait réagir : dénierez-vous le droit à la France de faire ce que votre cousin d’Espagne fait :?: ? Serait-ce que, après le cot de Ivoria et Zanzibar de votre côté, Zacatecas, Kutch et Malacca pour votre cousin, vous aviez l’intention d’y ajouter le cot du Bengale ? Est-ce cela ? Les grands souverains d’europe sauront voir dans ce cas qui bouleverse l’équilibre colonial dont vous avez parlé ;) .

Anglais et Portugais vivent pacifiquement et côté à côté en Asie depuis des décennies et nous ne voyons aucune raison de changer cela. Londres cependant ne vous reconnaît aucun rôle d’arbitre dans les affaires Asiatiques, titre que vous vous êtes récemment et orgueilleusement accordé : l’Empire Britannique d’Asie est au moins aussi étendu et puissant que l’Empire Portugais d’Asie, ne l’oubliez pas :tongue: .

En conclusion, l’alliance franco-anglaise n’est que paix et amour, voilà les grands monarques de ce monde dûment rassurés. Nous attendons maintenant des réponses concrètes à nos inquiétudes concernant la main-mise Ibérique sur tous les centres de commerce du monde, cause de l’alliance franco-anglaise.

Avatar du membre
Leaz
Empereur intergalactique
Messages : 8202
Enregistré le : mer. août 18, 2004 11:51 am
Meilleur jeu 2008 : EUIII
Meilleur jeu 2009 : Company of Heroes 1
Meilleur jeu 2010 : Dawn of war 2
Meilleur jeu 2011 : Civilization V
Localisation : Tu veux pas une puce GPS pour me suivre non plus ?

#128 Message par Leaz » dim. mai 07, 2006 9:31 pm

Missive de réponse du Roi du portugal, Felipe I a la reine d'angleterre Elizabeth I.

Bien évidemment nous aurions dû nous douter que ce coup fourré était signé de la main de Paris, nous saurons donc prendre les mesures nécessaire devant cet état de fait. Quant a ce que mon "cousin" d'éspagne fait, vous semblez ne pas être au courant que ma grande perssone, Felipe I du portugal, n'est autre que Felipe II d'espagne.. cependant la cour portugaise est forte influente, et le souvenir de la mise a l'écart de Sebastien Ier, pour folie, reste fort présent ici a Lisbonne. ( Oui bon, j'ai choisis de ne pas devenir vassal de l'espagne mais j'ai quand même le meme roi que l'espagne.. allez expliquer ça, Felipe est sûrrement schyzophrène :mrgreen: )

Ainsi, lorsque l'espagne prend pocession du centre de commerce de malàca c'est avec notre soutiens bien entendus, aprés tout nous avons ouvert la route des indes et vos navigateur n'ont eu qu'a suivre la trace laissée par nos diverses implantations le long de cette dangereuse route. Même si nous saluons le courage de vos marins, pour avoir traverser l'océan indiens jusqu'a cette fameuse "Australie" nous comptions effectivement tirer profit de notre implantation en inde, aprés tout si les centre de commerce sont aussi florissant dans ce merveilleux pays c'est bien parceque nous, portugais, avons dépensés d'énormes sommes pour mettre en valeur ces terres autrefois vierge.
C'est donc tout naturellement que nous comptions récolter le fruit de notre sueur. Quant a nos autres centres de commerce le long de la route des indes et bien, le centre de commerce de l'ivoire fut acquis de haute lutte, aprés de dur combats innesperés dans les marais du delta du niger, alors que nous ne conaissions pas encore les mousquet ! C'est a l'épée, dans de lourdes armures que nous avons dû nous battre contre des milliers de sauvage !
L'île de Zanzibar fut conquise par nos soldats aprés moultes provocations des marchands arabe d'Oman, d'ailleurs vous feriez bien de nous remerciez, sans nous ils seraient encore a faire de la piraterie le long de la route des épices ! Et puis, ce centre de commerce est tellement attractif que nous sommes les seuls européens a nous y être implantés !

Ainsi, comme vous le soulignez, nous vivons pacifiquement, chacun dans notre aire d'influence. Vous avez choisis de faire du nord de l'amérique votre terre ? Trés bien ! Nous aurions tout de même aimez profiter du commerce que vos colonie génère, mais nous comprenons parfaitement que vous ne vouliez pas. Mais ne venez donc pas parlez de "main mise" ibérique sur les centres de commerce d'Asie ! Alors que vous faite de même chez vous.
Et encore nous avons la bonté de laisser nos centres de commerce ouvert a tout les marchands du monde, nous.
Quant a votre empire coloniale d'asie, nous vous reconaissons les droits sur cette terre lointaine dont n'avons eu que quelques vagues échos.. faites-y du commerce, mais ne venez pas vous melez de nos affaires en inde !

Ah et dernier point, apparement ce n'est pas la "main mise ibérique sur tout les centres de commerce du monde" qui a empechez votre fabuleux succés commerciale.. Vous ête le pays le plus riche au monde et vous nous contester le droit a l'enrichissement ? Allons, ne vous faites pas passer pour l'agneau que vous n'ête pas, si vous voulez prendre pocessions de divers centre de commerce par delà le monde, vous ou votre alliés français, qu'importe, c'est bien évidemment que vous craignez un éventuels embargo de nos royaumes sur les marchands anglais. Ce qui signifierais, peut-être pas votre perte, mais en tout cas une perte d'influence assurée..
Et c'est ce qu'il risque d'arriver si vous persistez a perturber nos affaires Asiatique !

fait a Lisbonne, en l'an de grâce 1485, par Felipe I, rey de Portugal.
La Vérité sur les crimes de Staline..

"La table est l'autel des Français. L'élément sacré de Noël en France, c'est la gastronomie et pas la religion. "

Avatar du membre
vince
Foudre de Guerre
Foudre de Guerre
Messages : 1264
Enregistré le : ven. août 20, 2004 10:13 am
Localisation : Bisounoursland

#129 Message par vince » mer. mai 17, 2006 11:06 am

Le Roi de Suède, devant l'Etat lamentable des routes en Europe, tente une communication avec ses pairs par pigeons voyageurs.
La Suède annonce qu'elle est extrêmement déçue par la conversion du roi Henri IV, en qui nous fondions de grands espoirs, au catholicisme. La vraie foi est plus que jamais un ilôt menacé. Le protestantisme ne peux se payer le luxe de la division.

Dans ce contexte, la Suède annonce qu'elle soutiendra l'Angleterre dans les crises éventuelles à venir.



Cette missive étant largement diffusée en europe, nous nous permettons de la rendre publique (en profitant que le forum fonctionne)

Réponse espagnole

Sa majesté est quelque peu circonspecte, quant à la véracité du différent anglo-français. Nous nous tenons sur nos gardes, car nous n'excluons pas la possibilité d'une mise en scène diplomatique.

Si cette crise s'avérait réelle, le royaume d'espagne ne prendra pas position pour l'un ou pour l'autre. Toutefois, des services temporaires(embargos) peuvent être envisagés moyennant contre-partie à définir le moment venu.
Depuis 40 ans, le modèle économique de la France consiste à acheter de la paix sociale en distribuant de l’argent emprunté sur les marchés financiers.
Egalité Taxes Bisous

Répondre

Retourner vers « AAR Europa Universalis et EU Rome »