Le Quartier Général

Benzo.net 'canal historique'
Nous sommes actuellement le Sam Juil 21, 2018 8:51 am

Heures au format UTC + 1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Italia !
MessagePublié: Jeu Sep 30, 2004 11:39 am 
Hors-ligne
Terreur du Forum
Terreur du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 17, 2004 8:34 pm
Messages: 699
PREMIER CYCLE DE : ITALIA!

PREMIERE PARTIE

Notre histoire se déroule dans l'Italie du Sud,un peu en dessous de Naples et elle commence par une belle matinée de printemps,lors du lever du comte à 11h45,réveillé (sans faire exprès) par le cavalier di Chazamo qui lui apporte son vin de Parme du petit déjeuner qu'il prend avec une pidza (c'est une espèce de pain plat et rond avec des champignons,du jambon et du parmesan de Parme).Le Cavalier di Chazamo fronce alors les sourcils et fait les gros yeux à son seigneur en lui faisant son traditionnel reproche du matin :
-"Ma que si Monsignor,io vous dis qué vou dévez vous mariez!"
-"Pfff ! Porqué io m'embèterais d'una signora? io souis bien comme io souis!"
-"io vous dis qué si,vous devez avoir di bambino ! vous avez 37 annos et nos voisinos sont pouissants et avide de s'aggrandouir ! Monsignor ne peut laisser ses possessiones sans héritier clairs ou çou sera la guerre!"
Voici d'ailleur la carte qui illustre les dires du Chambellan Chazamo :
Image
Mais aujourd'hui,le comte est d'humeur bégnine et la pidza est très très bonne alors il décide de faire plaisir à son Chazamo (que certains jaloux appellent en enlevant la syllabe "za" de son nom) :
-"Bené,bené,fais comme tou veux... ma débrouille toi,io ne lèverez pas lou poti doigt pour ça !"

C'est ainsi que quelques jours plus tard,une lettre i-mailo(portée par un courrier indépendant et vertueux) part du Chateau :

De : Gisulf di Salerno,Comte de Salerno
à : Evèque di Farnese.
Sujet : mariage !
Monsignor,io vous salue bien ....gnagnagnagnagnagna................... c'est pourké ié l'honnor dé vous demandé la main de votre si jolie nièce Ippolita Farnese (18 ans,toutes ses dents, 4-7-8-6 et encore en train de faire son éducation à la cour,pas précoce la petiote) .......... gnagnagnagnagnagnagna ..................................
Gisulf,comte de Salerno.

Quelques jours après,la réponse (toujours i-mailo) de l'évèque parvient :
De : Evèque di Farnese
à : Comte Gisulf di Salerno
Sujet : re-mariage
"Banco"

Et donc le 29 janvier 1067,nous assisstons aux épousailles de Gisulf et d'Ipolita ... Epousailles toutes simples,1600 invités,14 plats,rien de trop fastueux ni trop chére,le tout organisé par ce bon Chazamo,qui,malgré son surnom,n'avait pas pleuré sur la quantité de vinasse.Mais il y en avait un qui ralait dure,c'était l'intendant du comté,le signor Citronz qui gueulait qu'on venait de claquer 6 mois de revenu pour faire plaisir à une donzelle de 18 ans et à une tripotée de courtisans inutiles ; il venait d'ailleurs d faire une scene terrible au comte :
-"Monsignor,io souis révolté,io souis bien content qu'on soit catholique et qué vous ne vous rémarierez pas oune seconde fois! nous ne gagnons qué 1870 écus (1.87) par mois et le trésor est à sec après çou mariage exagéré,çou Chamo ...euh ... Chazamo a le goût dou faste mais c'et pas loui qui paie !! Et poui avec ces revenus,nous né pouvons lever que 900 soldats,io souis pas soldaté ma io trouve qué c'est pas beaucoup.
-"Va bené ,qué vos-tu faire pour gagner plous de sous ?"
-"Monsignor,laissez-moi m'occouper des sous tout seul et io vais vous enrichir tout ça moi!"
-"Banco!"
C'est ainsi que Citronz (dont on ne donnera pas le surnom tellement il est évident,d'autant plus qu'avec ses origines Anglaises et son tein marqué par la jaunisse de son enfance,c'était presque une invitation à la moquerie ce pauvre Signor Citronz)
D'ailleurs,ce dernier ce mit immédiatement au boulot et il faut avouer qu'il fit du bon boulot pour le comté (et un peu pour lui aussi). En 12 ans,(en 1079 donc) les revenus étaient passés de 1870 à 4453 écus (4.53) et on pouvait désormais lever une armées 1075 hommes.Pour cela,Citronz avait construit un palais de justice,une lice,une exploitation forestière et un port de pêche.Sous son égide,le comté était passé des statuts de normal à prospère et il était riche depuis 1078.
Pendant cette période,di Chazamo n'avait pas eu grand chose à faire si ve n'est organiser les grandes fêtes que le Comte avait donné pour les naissances et les anniversaires de ces 3 enfants :
- février 1069 : Amalia di Salerno (4 - 4 - 5 - 7 ) education à la cour (4 - 5 - 6 - 7)
- février 1071 : Luchino di Salerno (6 - 4 - 8 - 4) education à la cour (6 - 5 - 9 - 5)
- Aout 1075 : Cassio di Salerno (7 - 5 - 7 - 3) education à l'armée(9 - 6 - 7 - 3)
Et quelques autres petites fêtes ...euh....privées (avec des courtisanes)
En 1079,Luchino,l'héritier du comté,pris un étrange bonhomme comme mentor... (caractéristique de Luchino : confiant(6 - 7 - 7 - 5)) . Cette étrange bonhomme avait même un nom bizarre : Snippy Schnicky (Snippy à cause du bruit qu'il fisait en maniant ces couteaux,qu'il maniait de main de maitre).On ne savait pas trop d'où il venait mais c'était un bon diplomate et un intriguant redoutable... et Luchino lui était très attaché. C'est d'ailleurs lui qui devint l'espion favori du comte et il fut à l'origine de "l'affaire des années 80" .... mais ceci est une autres histoire...

_________________



Image


Dernière édition par athax le Mer Oct 06, 2004 3:02 pm, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Sep 30, 2004 12:31 pm 
Hors-ligne
Rhetor
Rhetor
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Août 30, 2004 12:42 pm
Messages: 808
Localisation: Toulouse en général...
:lol: clap clap clap

ouééééééééé!!! Hip hip... HOURRAAAAAAAA!!

(ah que d'émotion de retrouver les formidables aventures d'un lointain ancêtre :oops: )

PS : cette façon de faire, ce ne serait pas un Coelisme par hasard? :lol: super, vive l'immortalisation :lol:

_________________
ex-Coucougnou Ier Attrape-Mouche : Captare-Musca Coucougnus 09/10/04 - 14/11/04
La mémoire doit être confrontée à ce qu'elle contient pour perdurer - Chazam
Image Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Sep 30, 2004 1:25 pm 
Hors-ligne
Terreur du Forum
Terreur du Forum

Inscrit le: Mar Août 17, 2004 7:50 pm
Messages: 672
Localisation: Nice
Salerne :shock: Il y en a qui aime la difficulté :lolmdr: .

Sinon bonne continuation pour cet AAR :ok:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Sep 30, 2004 4:47 pm 
Hors-ligne
Empereur de la Lune Noire
Empereur de la Lune Noire
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Août 18, 2004 8:50 am
Messages: 1787
Localisation: A gauche de ma souris
:10/10:

_________________
"L'homme n'a jamais été aussi grand que lorsqu'il est à genoux pour s'occuper d'un enfant" [Pythagore]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Sep 30, 2004 7:03 pm 
Hors-ligne
Terreur du Forum
Terreur du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 17, 2004 8:34 pm
Messages: 699
DEUXIEME PARTIE

Après ces quelques années de douceur du foyer et de reproduction modérée,l'ennui commençait à gagner le comte Gisulf di Salerno,et puis la vieillesse aussi en plus(ce qui n'arrangeait rien).
C'est pourquoi quand,le 1ier Janvier 1080,lorsque le Pape lance un appel à la croisade,le comte en bondit d'enthousiame en gueulant "DEUS VULT!"

-"ien ai assez,io vo partir a la guerre!"
-"Ma Monsignor,nous n'avons qué 1075 spadassini,nous né pouvons pas faire la guerre!Tous les émirat musulmans à notre portée sont bien trop puissants!"
-"Si!io vo aller à la guerre"
En entendant ces mots,l'évèque Akmari Nibelungo,medium à ses heures (et membre de la famille des nostradamis) marmonna avec sa bouche :
-"doubeule you" et se tu.... Tout le monde regarda l'évèque bizarrement mais personne n'osa se foutre de sa piole.
C'est à ce moment là que survint l'inquiétant Snippy Schnicky di Nenni (il avait été annobli par le comte pour ...euh ... avoir montrer comment on se servait d'un couteau à un troubadour trop entreprenant auprès d'une certaine Dame...passons..on le surnommait d'ailleurs maintenant Snippy triple i). Ce dernier pris alors la parole et révéla devant la cour qu'il avait passé les années 76 à 79 à se ballader innocement au sud,chez les musulmans et que l'émirat de Cyrenaica était sur le point d'imploser : tous les cheiks se détestaient entre eux et pas un ne lèverais le petit doigt pour aider l'autre.
Le comte,finissant sa bouteille,se leva alors et gueula :
"Io part à la guerre !! Qui vo vénir avec moi?"
emporté par l'enthousiasme de leur seigneur,tous les courtisans (sauf 2) se levèrent et gueulèrent : "DEUS VULT". Les deux courtisans,c'était di Chazamo,qui péférait organiser les fètes aux guerres et Akmari Nibelungo qui ne croyait pas en dieu (ce pourquoi le comte l'avait fait évèque,parce qu'à la base,Akmari était cartomancien et astrologue). Et puis il y avait aussi le signor Citronz qui partirait pas à la guerre mais il était pas là au moment des faits ... Le comte alait trop avoir besoin de lui pour financer sa guerre,le trésor étant alors à 45 000 écus (45 or).


La première croisade (janvier1080 à janvier 1083)
Sur les judicieux conseils de Snippy Schnicky di Nenni,le comte déclara la guerre au cheik de Djerba (en des termes peux élogieux,la plus gentilles phrases étant "io vais te couper la tête").Immédiatemment,l'Emir de Cyrenaica nous déclara la guerre mais comme promis par Snippy triple i,aucun de ses autres vassaux ne releva le défi. Nos deux ennemis pouvaient lever 491 hommes seulement,mais ceux-ci étaient mieux équipés et entrainés que les notres : il fallait donc éviter aux troupes ennemis de se regrouper.
Tous se passa très vite,les 1070 hommes de l'armée furent embarqués et diriger vers la province de Benghazi,capitale de L'émir et lieu ou se trouvait le gros de ses troupes : 310 hommes. La victoire fut petite (en mars)puisque nous partîmes à 1070,nous arrivâmes à 1050,et nous restâmes 905 pour assiéger Benghazi .L'émir,vaincu,s'enfuyait avec une centaine de survivants,il allait d'ailleurs essayer d'assiéger Salerno avec sa centaine d'hommes ce qui faisait beaucoup rire les soldats qui disaient que cet émir là n'arriverait même pas à prendre un chameau(le commandement de Salerno ayant été laissé à di Chamazo comme vous l'aviez compris).
Voici la situation à ce moment là :
Image
Le 16 Janvier 1081,Benghazi tombe, Gisulf di Salerno donne aussitôt le titre de Comte de Benghazi à son ainé : Luchino di Salerno et fonce assiéger Djerba avec les 750 hommes qu'il lui reste. En février,le Comte bat l'armée de Djerba (158 hommes) et commence le siège de sa citadelle avec 577 soldats. Son second fils,Cassio di Salerno étant avec l'armée,et ayant atteint ses 6 ans commencent aussitôt une éducation militire (Cassio 9-6-7-3).Ce n'est qu'en Janvier 1083,après 20 mois de siège que la province de Djerba tombe entre nos mains. La chute de Djerba est immédiatement suivie d'une paix blance avec l'émir de Cyrenaica car il ne nous reste que 325 soldats capables de porter les armes et la prise de la dernière possession directe de l'émir,la province de Canaria est impossible avant de longues années. Mais qu'importe,à la fin de cette première croisade,deux provinces sont sous notre controle directe et une autre est tenue par l'héritier. Tout va pour le mieux malgré le pessimisme notoire de l'évèque Akmari Nibelungo.
Voyez plutôt :
Image
Au retour des soldats vainqueurs,di Chazamo organisa une grande fiesta, Snippy triple i reçu la promesse d'avoir la main de Amalia,la fille du comte dès qu'elle aura l'age pour...euh...pour vous savez quoi. Le comte tira la langue à l'évèque Akamari en lui disant après :
-"tu vois qué ié bien fit do faire la guerre,tou aurait dou venir,on a beéné rigoulé." Et le Signor Citronz se lamentais parce que cette petite croisade avait couté 4 ans de revenus aux finances et qu'en plus,des grandes faites très couteuses (on pouvait faire confiance à di Chazamo pour ça) étaient prévues dans un avenir proche.
Malheureusement,dès la fin de l'année 1983,le Comte,miné par l'age (53 ans) devint subitement trop stressé et fatigué pour se réjouir de sa victoire.

_________________



Image


Dernière édition par athax le Ven Oct 01, 2004 7:30 am, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Sep 30, 2004 9:10 pm 
Hors-ligne
Rhetor
Rhetor
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Août 30, 2004 12:42 pm
Messages: 808
Localisation: Toulouse en général...
LOOOOOOOOOL

Excellent!

Bravissssssima!

moi yé vé bien qué tou continoues, yé vé té préparé uné fiesta qué tou vas adoré et té donné dou coeur au ventré! :lol:

_________________
ex-Coucougnou Ier Attrape-Mouche : Captare-Musca Coucougnus 09/10/04 - 14/11/04
La mémoire doit être confrontée à ce qu'elle contient pour perdurer - Chazam
Image Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: Jeu Sep 30, 2004 9:40 pm 
Hors-ligne
Prince aux sandales d'argent
Prince aux sandales d'argent
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 17, 2004 7:50 pm
Messages: 9064
Localisation: République bananière
sympa mais je sent que tu vas te prendre un djiad dans les dents et il sera pas stressé pour rien le brave conte ! :lolmdr:

_________________
Reste à avoir bon cœur et ne s'étonner de rien (Henri II)

AAR Décisive battles :Fall Gelb 1940


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Oct 01, 2004 8:48 am 
Hors-ligne
L'Abbé voyeur
L'Abbé voyeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 17, 2004 7:47 pm
Messages: 5402
Localisation: Une abbaye bien entendu. Paris, sinon.
Très bon ,très bon...

Par contre meme si c'est un AAR coelien ( chazam a raison ) jen'y figurepas :cry:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Oct 01, 2004 8:52 am 
Hors-ligne
Terreur du Forum
Terreur du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 17, 2004 8:34 pm
Messages: 699
TROISIEME PARTIE

Les années qui suivirent cette première croisade furent des années de repos et de redressement économique. (on en avait bien besoin d'ailleurs tellement c'était la dèche). De 1083 à 1087, Le Cavalier di Cazamo présida à une croissance non négligeable en contruisant une exploitation forestière et une lice en Djerba.(et en planquant un maximum de sous lors de la préparation du mariage de Amalia di salerno et de Snippy triple i en 1085).
-"Monsignor,io souis désolé mais io no peux pas organiser ouna grandissmo mariage,nous n'avons plous de sous."
Les grandes colères et les grands appétits du comte Gisulf étaient bien passées depuis son stress et le pauvre Chazamo entendit cette triste réponse du comte :
-"Ma ce n'est pas grave ! io conduirais jouste ma fille à l'église et basta !"
Et oui,la vie n'était plus très gaie depuis que le comte ne l'était plus,plus de grandes fêtes,plus d'excès ni d'apéro... di Chazamo,n'ayant plus le soutien du comte,n'arrivait plus à soutirer un radis au Signor Citronz et l'ordinnaire du chateau s'était nettement déterioré. Luchino di Salerno était dans son comté de Benghazi (occupé à faire ses premières armes sur de petites lybiennes du désert flexibles et peu farouches), Cassio di Salerno était un bambino de 10 ans braillard et très batailleurs ... Le salut vint pourtant par une femme,en effet,peu après son mariage, Amalia di Salerno termina son éducation à la cour et devint une brillante entrepreneuse (4 - 5 - 7 - 11)et pleine de l'autorité de son statut de femme mariée(et encore en colère de son mariage sans faste),elle "botta les fesses" du tyranique Signor Citronz et s'adjuga le budget chateau (laissant les finances du comté au Citronz). Après trois ans de tristesse,la vie reprenait dans le vase chateau,en coopération avec Chazamo,qui frolait alors la déprime,elle organisa fête sur fête,tournoi sur tournoi ce qui permit d'ailleurs à Cassio di Salerno de faire la connaissance d'u terrible vieux chevalier qui devint son mentor (Cassio 10 - 7 - 5 - 3).
Le glas de cette vie paisible et insouciante,organisé par Amalia et Chazamo (certaines mauvaises langues disait d'ailleurs que Chazamo plantait des cornes à Snippy Schnicky di Nenni) (mais c'était faux,Chazamo aimait beaucoup trop la vie pour ça) sonna le 11 mai 1087 : à 57 ans,Gisulf di Salerno s'était éteint paisiblement en cuvant son vin au cours d'une fête (et oui,il avait recommencé à s'amuser un peu malgré son stress,ce qui avait considérablement réduit sa vie certainement). Luchino di Salerno,depuis peu devenu éminence grise (6 - 12 - 8 - 5) devenait comte de Salerno,de Derba et de Benghazi.

Les débuts d'un règne : mai 1087 à janvier 1092

-"Ma qué monsignor ! io vous croyais oun bon diplomaté !"
-"Qué cé qui sé passa,Chazamo ?"
-"Ma Monsignor,vous né pouvez pas demnder la main de sa bambina au comte de Lusignan en disant qu'elle esta conne ma bellissima,même si c'est vrai!"
-"Béné,béné,tou a raison,fait au mieux,io vais à la chasse."
Et oui,dès qu'il s'aggissait d'une jolie fille,notre bon Luchino qui avait le sange échauffé par les ardeurs du désert perdait toute finesse et chargeait impétueusement. Heureusement,ça ne se produisait que quand la fille était très jolie.
-"Monsignor,nos revenus sont de 7380 écus per moi ce qui est correct ma l'armée né pas bien préparée et lé recrutement laisse à désirer.Et surtout,nous n'avons pas dé commandenté.Mais io peux bien donner un po do sous à Chazamo pour la fiesta dé votre mariage.
-"Béné,béné,Citronz,sert moi biené et tou ne lo regrettoras pas".
C'est ainsi qu'eu lieu en 1088 le mariage de Luchino di Salerno (que des jaloux appelé triple con) avec Clorinda de Lusignan (4 - 5 - 6 - 3) qui avait la réputation d'etre la plus belle pucelle d'Ocitanie et la plus sotte aussi... mais Luchino voulait justement ce genre de femme : jeune,belle,fertile et pas chiante.
Et ça marche,trois enfant naissent rapidement :
deux fils : octobre 1088 - Ambrogio (5 - 4 - 8 - 10)
décembre 1089 - Napoleone (4 - 7 - 5 - 4)
une fille : janvier 1091 - une fille : Ambrosia ( 4 - 5 - 10 - 4)
Pendant cette période,une école en Salerno,un posteroyal à Benghazi et une cours de justice à Djerba sont construits. La vie coule paisiblement sur nos terres.Il est à noter que qu'Amalia di Salerno et Snippy Schnicky di Nenni ont eu deux fils : Patrizio di Nenni et Cornelio di Nenni. C'est notable pour une bonne raison : Luchino à changer la loi de succession en consanguinité semi-salique,Patrizio et Cornelio étant des neveux de Luchino par une femme,ils sont désormais héritiers potentiels (en cas de décès de Ambrogio et Napoleone).
En mai 1091,un grand évènement se produit : Cassio di Salerno,le frère du comte revient de nos possssion Africaine. Il a grandit et terminé son éducation,c'est d'ailleurs un brillant tacticien (12 - 7 - 6 - 3).Ses hommes lui sont dévoués jusqu'à la mort et lui on donné un drôle de surnom : Caelio (qui veut dire colique en argot ; parce qu'un jour,alors qu'il souffrait de violentes coliques,et le camp étant attaqué par des pillards,il avait terassé 5 hommes en deux coups tout en se faisant dessus ce qui avait rempli d'admiration ses hommes comme ses advrsaires car il était à poil au moment des faits).Bref,Cassio-Caelio di Salerno était déjà un dur à 16 ans,c'est pourquoi Luchino le nomme immédiatement commandant et songe dans sa tête que trois comté,c'est trop pour un Comte et trop peu pour etre Duc.... et que maintenant,il a un bon commandant...

_________________



Image


Dernière édition par athax le Ven Oct 01, 2004 12:03 pm, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Oct 01, 2004 12:01 pm 
Hors-ligne
Terreur du Forum
Terreur du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 17, 2004 8:34 pm
Messages: 699
QUATRIEME PARTIE


Cassio-Caelio pris en main l'armée et accéléra le recrutement et l'entrainemement des soldats.Le 01 Janvier 1092,les revenus étaients de 7030 écus par mois et nous pouvions lever 1325 hommes. Nous n'attendion plus que snippy-Schnicky di Nenni (parti espionner en frique du nord). C'est le premier février que celui-ci revint et le jour-même, le comte Luchino prenait le commandement des troupesde Slerno et partait pour Djerba,pour etre plus près du théatre d'opération et Cassio-Caelio partait pour Benghazi... Comme la dernière fois,Le Cavalier di Chazamo recevait le gouvernement du comté de Salerno,ayant le Signor di Citronz (annobli récemment par Luchino) comme adjoint.

La deuxième croisade des Salerno

Avant même l'arrivée du corps principal à Djerba,une misive fut écrite sur le navire amiral par Le comte Luchino,aidé en cela par le rusé snippy triple i.
"Au Cheik de Leptis Magna.
io vieno au nom dé dieu pour te bouter hors de tes Terres. Fouis hérétique car io serais sans pitié.
Comte Luchino di Salerno"
On était bien loin des missives insultantes de Gisulf,cette déclaration de guerre du Comte,au lieu de provoquer la colère comme lors de la première croisade menée par son père,jeta l'effroi dans le coeur du cheik,même si le lointain émir,son suzerain de Canaria lui promit une aide rapide.

Rapport reçu par le Cavalier di Chazamo de l'avancement des opérations :
- "Lé 10 mars,après avoir gagné la bataille (à 10 contre 1 c'était du tout cuit mon Chazamo),nous commençons leé siège de Leptis Magna.
- "Ca y est,lé 25 jouin,la province de Leptis Magna est tombé,nous fonçons sour la province dé Syrte avec les 965 soldatés dès que nous auront déclaré la guerre au cheik de syrte".
Il est à noter que c'est lors de la bataille de Syrte que le sors de la guerre se joue puisque l'armée de l'émir de Cyrenaica,cheik de Canaria forte de 498 hommes et l'armée du cheik de syrte,forte de 208 hommes se trouvent sur cette province : 960 contre 706 mais les musulmans sont mieux équipés que nos troupes.Snippy est d'ailleurs contre cette bataille qui peut voir s'écrouler nos prétentions conquérantes en Afrique. Mais Luchino passe outre et part à l'assault. Dès le début de la bataille,le moral de nos hommes faiblit devant le flot de flèches tombant sur eux et en voyant la cavalerie musulmanes nous charger (nous avons deux fois moins d'archers et de cavaliers que les musulmans). Heureusement,le choc arrive bientôt et nos fantassins affirment leur supériorité. Malheureusement,les cavaliers musulmans se battent bien et mettent en fuite les notres.Voyant cela,nos fantassins perdent pieds et commencent à refluer quand soudain,une grande sonnerie de cors retentit et une petite centaine de cavalier portant la bannière de Salerno et de Benghazi surgit et fond sur les arrières des troupes musulmnes et renversent,massacrents les archers,les fantassins musulmans avant de se ruer sur la cavalerie ennemies qui commencent déjà à fuir. La victoire est totale malgré la perte de plus de 200 soldats et c'est un Cassio-Caelio rayonnant et magnifique qui avec la cavalerie de Benghazi s'approche de son frère qui le sert dans ses bras en prononçant ce mots historiqures :
"mi pétité frère,avec toi,io conquèrerais l'Afrique et io mettrais à genoux ces hérétiquo!"
Avec 905 hommes,le Siège de Syrte débuta tranquillement,les armées adverses étant en déroute totale.

Mais un malheur survint de Salerno en même temps que ces moments épiques :
-"Monsignor,io vous félicite pour les souccés dé la croisade ma qué ma charge m'oblige à vous apprendre une doure nouvelle : votre fils cadet viens dé tomber malade et les médecins disent que c'est une maladie dé poumons (Napoleone 0 - 0 - 2 - 0)"
Malgré cette dure nouvelle,Luchino poursuivit le siège de Syrte qui tomba le 25 novembre.Puis,contre toute attente,au lieu de rentrer et en suivant les conseils de son frère et de son beau-frère (Snippy tripl i et Cassio-Caelio) il embarqua les 870 hommes de son armée et partit pour assiéger les lointaines iles des canaries. Ce n'est qu'en décembre 1093 que l'armée revint à Salerno,oréolée de gloire.Dès le printemps,le comte luchino prit son unique fils avec lui (ambrogio) et rapartit vers sa récente conquète de Leptis Magna que l'émir de Cyrenaica essayait de reprendre. Ambrogio : éducation à l'armée (7 - 5 - 8 - 10).
Voici la carte des conquètes du Comte Luchino di Salerno en avril 1094 (ainsi que l'avancement de son prestige,de sa piété et de ses finances): (auquelles se rajoutent les iles des canaries tombées entre nos mains)
Image
Pendant plus d'un an,les escarmouches vont se succéder mais la mort dans l'ame,le comte Luchino du accepter en juin 1095 une paix blanche avec l'émir : il n'avait plus assez d'hommes pour commencer un siège et les finances étaient au plus bas : 110 000 écus (-110). C'était la fin de la seconde croisade.

_________________



Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Oct 01, 2004 1:01 pm 
Hors-ligne
Prince aux sandales d'argent
Prince aux sandales d'argent
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 17, 2004 7:50 pm
Messages: 9064
Localisation: République bananière
Je srai di Salerno je jetterai un coup d'oeil aux Baléares...

_________________
Reste à avoir bon cœur et ne s'étonner de rien (Henri II)

AAR Décisive battles :Fall Gelb 1940


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: Ven Oct 01, 2004 7:34 pm 
Hors-ligne
L'Abbé voyeur
L'Abbé voyeur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 17, 2004 7:47 pm
Messages: 5402
Localisation: Une abbaye bien entendu. Paris, sinon.
Voila c'est parfait maintenant :rires:

Beau boulot :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: Sam Oct 02, 2004 5:48 pm 
Hors-ligne
Terreur du Forum
Terreur du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 17, 2004 8:34 pm
Messages: 699
CINQUIEME PARTIE: Le temps de la paix.

Peut de temps après la paix avec l'émir de Cyrenaica, en février 1096,le Comte Luchino di Salerno reçoit de la part du Pape la distinction de Chef des croisés de méditerranée. (Luchino : croisé ; +100 piété mais malus de piété important quand il n'est pas en croisade)
-"Ma,io né paux pas répartir en croisade maintenant,mes soldatès sont fatigués et io souis endetté iousqu'au coup!"
-"Monsignor,io me charge dé rédresser notre sitouationne financière avèc votre soeur et io souis sur qué Caca (petit nom familié de Cassio-Caelio à la cour) sé féra oun point d'honneur dé réconstitouer l'armée."
-"Béné,béné Signor di Citronz,io né doute pas qué vous férez dé votre mieux et io compte sour toi di Chazamo pour qué tous sé passe biené dans cé qué nous allons bientôt faire politiquementé.é
-"Io préparado tous les papelitos monsignor,dé qué nous auront les sous,tous sera fait."
C'est ainsi que le 17 mars 1096,après avoir réunis tous les ambassadeurs du comté de Salerno dans la cathédrale de Salerno,en présence de la cour et en grand apparat,le Chevalier de Chazamo pris la parole et déclara le célèbre texte bien connu dont voici la fin :
-"....... .C'est pourqué,en l'an dé grace 1096,et au nom dé notre seigneur, io déclare Luchino di Salerno Douc di Leptis Magna.En tant qué Douc régnant,luchino di Salerno dévient oune Altesse et entend etre réconnou comme tel par touté la chrétienté."
Sur ces fortes paroles,Luchino di Salerno s'agenouilla devant l'autel et l'évèque Akmari Nibelungo lui posa la couronne ducale sur la tête. Tous les ambassadeurs présent participèrent au vivas et reconnurent Luchino comme Duc régnant (ils étaient bien content de voir se faire de lance chrétien planté dans le monde musulman).
Mais un problème restait : le duché possédait trop de terres,la corruption et les détournement faisait perdre 36% des revenus (efficacité 64%) et la charge devenait trop importante pour le duc et ses conseillers (di Chazamo, Schnicky di Nenni,Cassio-Caelio et di Citronz).
Un première mesure fut prise par le duc,il nomma Akmari Nibelungo Evèque di Canaria. (ça lui permettait d'alléger son administration de la gestion d'une trop lointaine province et de se débarasser d'un personnage dont il ne doutait pas de la fidélité mais qui devenait pénible avec ses conseils modérateurs :wink: ).
Image
En avril de cette belle année 1096,Ambrogio di Salerno pris un chevalier comme mentor (ambrogio : confiant (8 - 6 - 6 - 10).Toujours en cette année fastueuse,un troisième fils naquit (en Aout) : Conone di Salerno (6 - 6 - 6 - 3). De plus,les états généraux du duché furent réunis pour la première fois et versèrent une somme de 43 000 écus au Duc.
Pendant les années qui suivirent,rien de notable n'arriva,à part peut etre le mariage (en 1098)de Cassio-Caelio avec une jeune et belle Suédoise (16ans) nommée Alfhild of Ostergotland et la construction d'une cour de justice en Leptis Magna(en 1099).
-"Ma votre Altesse,porqué vous né nommé pas des vassaux sour vos terres pauvres d'Afriques?"
-"Io les réserves à mes fils quand ils seront plous grands."
-"Ma vous né vous rendez pas compte dé tous les sous qué nous perdons".
En effet,en 1100,les revenus sont de 8 840 écus par mois (8.84) et l'armée atteint à peine les 1700 hommes. (on avaiti construit une bibliothèque en Benghazi + une poste royale à Leptis Magna en 1101 et une lice en 1102 à Syrte.)
-"1700 hommes" râlait Cassio-Caelio,"qué 1700 soldatès,io né pé rien faire dou tout avec ça,io neé pourrait même pas défandre nos terres d'Afrique si l'émir de Cyrenaica décide de récoupérer ces terres... Il peut lever 4500 hommes mieux équiper qué les notres !!Si lé douc nommait deux ou trois comtes,io souis surs qué nous pourrion léver 1000 hommes dé plous,cé sérait mieux!"
Mais le comte restait inflexible,et il ne s'inquiétait pas...et il avait raison parce qu'il avait envoyé plusieurs fois Snippy Schnicky en ambassade auprès de l'émir de Cyrenica et celui-ci ne songeait absolument pas à récupérer ses terres,il songeait surtout à garder celles qu'il avait ,menacé qu'il était par le roi de Zirid.
Situation politique dans notre sphère d'infleunce en 1102 :
Image

En 1102 eu lieu un grand évènement : Le Duc déplacait toute sa cour dans le comté de Leptis Magna.
-"Io doit affirmer ainsi ma légitimité sour mes terres d'Afrique." furent ces mots de justification. Mais le climat ne dut pas convenir à la Duchesse Clorinda,car elle devint stressée dès son arrivée en Afrique puis elle eu les pieds qui noirçires (c'était une lusignan) et elle devint folle en 1103. Le duc n'est pas un himme cruel mais quand il vit sa folle de femme jouait à faire monter leurs enfants sur les créneaux du donjon,il ne fit ni une ni deux,il convoqua immédiatemmen son fidèle beau-frère Snippy Schnicky di Nenni et lui tint ce discours :
-"Mi ami,io n'irais pas par quattro voies,Clorinda est oune danger por mes bambino,elle doit mourir,io te demande ça comme oune raison d'état."
C'est ainsi que qualques jours plus tard,la duchesse tomba du haut du donjon,rendant veuf le duc qui se remaria l'année même avec une autre Française (plus jeune : 17 ans) : Agnès de Macon.
1104 fut une année tranquille au cour de laquelle rien ne se passa.
En 1105,un fait divers suivit d'une dispute entre les deux plus puissants seigneurs d'Italie donna une idée au Duc pour fire avancer ses affaires....

_________________



Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: Sam Oct 02, 2004 7:07 pm 
Hors-ligne
Terreur du Forum
Terreur du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mar Août 17, 2004 8:34 pm
Messages: 699
SIXIEME PARTIE: La guerre d'Italie (juin 1105-janvier 1106)

La guerre d'Italie ne dura que 8 mois pour notre duché de Leptis Magna,elle fut très courte car le Duc ne convoitait qu'un territoire et que celui-ci conquit,notre adversaire fut obliger de conclure la paix.
Tout avait commencé par un fait divers politique entre le Pape et Roger Borsa,Duc d'appulie et cousin directe de Luchino di Salerno,duc de Leptis Magna (c'est le vieux à barbe grise sur l'omage plus haut,il est en 6eme ou 7eme place de succession,c'est le fils de la soeur de Gisulf,le père du Duc). donc,le Pape voulait nommer l'évèque d'un évéché vassal de Roger Borsa mais ce dernier l'avait promis au frere de sa maitresse dont il était raffolé (pas du frère,de la maitresse). La dispute dégénéra rapidement et en vinrent à la guerre en mars 1105. Les forces des deux étaient sensiblement égales et la victoire semblait ne sourir à aucun. C'est alors que subitement,notre duc revendiqua le titre de Comte de Messina et déclara la guerre à son cousin le duc d'Appulie.(en prétextant vouloir "défendre le Pape") Il envoya aussitôt les régiments de Salerno et de Banghazi assiéger Messina ( 1695 hommes) (ambrogio fut de la partie et termina son éducation en devant un brillant tacticien (10 - 6 - 7 - 10))
La forteresse de Messina tomba en octobre et la province fut annexé. Puis l'armée fut dirigée sous les mur du chateau de Lecce ou se trouver toute la cour et la famille de Roger Borsa,occupé lui-même au nord avec son armée et celle de ses vassaux à combattre le Pape (voir carte ci-dessous).
Image
C'est pour cela qu'il accepta avec joie une paix blanche avec notre duc dès janvier 1106.

une nouvelle période de paix : janvier 1106-mai1111
Dès Février 1106,Le duc maria son fils Ambrogio di Salerno avec une noble de grand famille : Eugénia di Parma et donna à ce dernier le titre de Comte de Djerba. Il donna également à son troisième fils Conone di Salerno le titre de Comte de Syrte En 1107,la fille du Duc : Ambrosia di Salerno devint sage et juste au cours de son éducation religieuse qu'elle termina en septembre de cette même année en devanant théologienne (Ambrosia : (5 - 7 - 13 - 9). Elle fut immédiatemment mariée avec son cousin : Cornelio di Nenni (le fils de Schnicky di Nenni dit snippy triple i :P ) ce qui fait gagner 97 000 écus au Duc pour avoir marié sa filla ainée.. En cette même année,un port de pêche fut construit en Leptis Magna : tout allait bien dans le Duché.

-"Ma qué,votre Altesse,io pense qué vous dévez vous réprendre,io souis d'accord,il est triste dé voir mourir oune de ses enfants mais vous en avez d'autres et votre femme est enfin enceinte après 5 ans de mariage."
-"Io sait bien mi Chazamo ma comme tout lé monde,i'aimais beaucoup mi pétit Napoleone." Napoleone di Salerno,malade (un truc au poumon), schysophrénique (les anges lui parle),clément,juste,sage et maitre ès théologie vient de s'éteindre en cette année 1108 au jeune age de 19 ans. Il a été immédiatement été béatifié par la saint père et sa douce et harmonieuse présence manque à tout le monde à la cour. Heureusement,deux mois après,la duchesse Agnès donne un nouveau fils au Duc : Nestor di Salerno (4 - 7 - 7 - 8 ) .... on apprends aussi la naissance de deux petits-fils coup sur coup : Berardo et Pio di Salerno (fils de l'héritier du Duc : Ambrogio).

En 1109,l'essor économique se poursuit par la construction d'une bibliothèque à Messina et d'une scierie à benghazi,suivit en 1110 par la construction d'une tuilerie en Salerno.En cette année 1110,les revenus sont de 13 530 écus par mois (presque deux fois plus qu'en 1105) et Cassio-Caelio di Salerno dirige et entraine 2730 soldats dans nos provinces. C'est en juillet 1110 qu'un nouvelle arrive au chateau de Leptis Magna qui provoque une réunion immédiate du Haut-Conseil du Duc composé des personnes suivantes :
- Le Commandant-Baron Cassio-Caelio di Salerno
- Le Chancellier-Chevalier di Chazamo
- Le maitre-espion-écuyer Schnicky di Nenni
- Le régisseur-écuyer di Citronz
- L'évèque Patrizio di Nenni (fils de Schnicky,récemment nommé)
Ils prirent la parole chacun leur tour,celon leur rang,le duc parlant évidemment en premier :
-"io vous ai réounis en oune cessionne extraordinnaire pour la raison souivante : lé roi dé Zirid (et l'émir dé Cyrenaica qui est son allié) viennent dé déclarer la guerre au douché dé Pise :
Image
lé roi dé Zirid veut prendre les iles dé corsiqua et dé Sardaigna.Nous sommes les souivants sour la liste puisqué nous ténons oune pétit bout de la Sicile(comté dé Messina).D'après nos renseignement,lé Douché dé Pise peut léver environ 2500 soldatès,et courieusement,il n'a pour allier qu'un pétit comte dé roumania qui né peut lever loui qué 750 soldatès. Lé roi dé Zirid peut léver entre 6 000 et 10 000 soldatès,et l'émirat dé Cyrénaica peut loui en lever entre 3000 et 3500... Lé Douc dé Pise n'a aucoune chance,nous né pouvons pas l'aider seul.Mais nous dévons agir !!!!"

_________________



Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: Sam Oct 02, 2004 8:42 pm 
Hors-ligne
Rhetor
Rhetor
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Août 30, 2004 12:42 pm
Messages: 808
Localisation: Toulouse en général...
hmmmh hm...

Yé po faire ouné sougestionne?

yo pense qu'il fo se renseigner lé plous possiblé sur lé forces dé l'émir dé cyrénai¨que pendant sa campagné, et, si elles diminouent souite à des combats, loui déclarer la guerre!
Pour souivre lé combats, pot-être est-il indispensablé dé s'allier avec lé douc dé Pisé... Déclarer la guerre à l'émiré dé CyrénaÏqué n'entrainera peut-êtré pas l'interventionne dé son allié Zirid ni celle dé ses vassaux...sourtout qué nous avons lé vrai dieu avequé nous...

[suivent dé tas dé courbette pour cé faire pardonner cette interuptionne]

_________________
ex-Coucougnou Ier Attrape-Mouche : Captare-Musca Coucougnus 09/10/04 - 14/11/04
La mémoire doit être confrontée à ce qu'elle contient pour perdurer - Chazam
Image Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Sauter vers:  
POWERED_BY
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr