EU IV: choix de pays

Discussion Générale
Avatar du membre
jmlo
Prince aux sandales d'argent
Prince aux sandales d'argent
Messages : 9795
Enregistré le : mar. août 17, 2004 7:50 pm
Localisation : République bananière
Contact :

Re: EU IV: choix de pays

Message par jmlo » ven. avr. 12, 2019 4:35 pm

Et au passage, je me suis acheté un gros bouquin sur le processus de colonisation de l'Angleterre/Royaume-Uni et de l'Espagne
Quel bouquin ? j'ai déjà lu qq chose sur les conquistadors juristes ou accompagnés de juristes ...
Reste à avoir bon cœur et ne s'étonner de rien (Henri II)

AAR Décisive battles :Fall Gelb 1940

Si, à 50 ans, t'as pas vu Fargo t'as raté ta vie :o: :o:

Avatar du membre
DarthMath
Académicien du topic
Académicien du topic
Messages : 6430
Enregistré le : jeu. mars 18, 2010 4:48 pm
Localisation : St-Pierre-du-Mont

Re: EU IV: choix de pays

Message par DarthMath » ven. avr. 12, 2019 5:07 pm

jmlo a écrit :
ven. avr. 12, 2019 4:35 pm
les conquistadors juristes
Les juristadors ? :yho: :froid: :chicos:
"You know, in this world, there's two kinds of people, my friend. Those who have a loaded gun, and those who dig in. You dig in ..."

Liste des AARs

Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 16258
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: EU IV: choix de pays

Message par von Aasen » ven. avr. 12, 2019 6:20 pm

Elliott, John H. Empires of the Atlantic World. Britain and Spain in America 1492-1830 , datant de 2007. Il a un style entrainant (pour un historien, s'entend) et combine les grandes lignes avec des anecdotes. Autre aspect intéressant de ce début de lecture, il recoupe des processus similaires entre la reconquista et la "colonisation" de l'Irlande. Selon lui, les forces actives pour ces pays sur le continent américain ont tout simplement continué ce qu'elles faisaient à la maison, dans ces territoires nouvellement conquis.

Je peux élaborer sur le sujet des juristes si ça va intéresse :lol:

(aux lecteurs n'ayant pas lu la page précédente, j'y ai fait le résumé d'une campagne avec l'Angleterre/Royaume-Uni).

Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 16258
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: EU IV: choix de pays

Message par von Aasen » dim. avr. 14, 2019 10:45 am

Et comme j'avais du temps, j'ai rempilé avec la Bohême, qui me faisait de l'oeil depuis un moment, surtout que je touche rarement à la politique interne du SERG dans mes parties. Je conseille beaucoup le wiki (https://eu4.paradoxwikis.com/Holy_Roman_Empire), qui m'a énormément aidé pour comprendre quand l'empereur défend qui, et comment il peut réformer les institutions impériales. Mon but: gagner les défis impériaux qui me restaient, plus celui unique à la Bohême.

Image

Il s'agit donc de parvenir à la tête du SERG, le gonfler et le réarranger en même temps, pour qu'à la fin il ait 75 princes, dont 7 villes libres de culture non-germanique, le tout avant de passer la dernière réforme, qui transforme la Bohême en un SERG centralisé et pays jouable, ce qui annule également la possibilité d'obtenir le défi bohémien.

Sacré programme donc. J'opte pour la voie protestante, les guerres de religion freinent mon ascension impériale jusqu'à la fin de l'équivalent de la guerre de 30 ans. En tant que protestant, je ne pouvais devenir empereur avant. J'ai bien cru perdre la guerre entre ligue catholique et protestante. L'Empire Ottoman soutenait le camp catholique, tout comme la France et l'Espagne. En "gros", je n'avais que la Bourgogne (gangrenée par les indépendantistes néerlandais) et la Russie qui compensaient un peu. Les Russes ont mis du temps à réagir, captivés par une guerre avec le Danemark sur leur frontière septentrionale.

Au bord de la défaite, j'ai pu dans un ultime effort faire sortir la France de la guerre, la Russie a commencé à prendre les chocs ottomans à ma place ... de fil en aiguille, l'Espagne, dirigeante de la ligue catholique, a capitulé. Le SERG devient un empire protestant.

Image

Victoire relative cependant, car le SERG est divisé entre princes catholiques, réformés et protestants. Je passe empereur rapidement, et j'ai l'impression d'être le seul adulte menant une bande de gamins mals élevés. Pour asseoir mon autorité impériale, je dois (mécanismes du jeu) avoir un minimum de princes "hérétiques", donc désormais non-protestants, ainsi que peu de territoires du SERG sous suzeraineté d'un monarque en-dehors du SERG. Dans mon cas, cela ne s'applique qu'à la Bourgogne. Bien sûr, j'essaye aussi de maintenir un max de princes au sein du SERG, ayant le défi "cauchemar de Voltaire" en vue.

Donc, guerres de conversion religieuse à tout-va, et en permanence des guerres d'intervention impériale, quand le Bade se trouve pour la cinquième fois de suite la bonne idée d'annexer le Ravensburg (monoprovince) par exemple ... Une liasse de problèmes sans fin. À noter que je m'étais étendu aux frais de la Pologne, n'ayant pas envie de m'attirer l'ire des princes du SERG.

Image

Image

Je consolide, convertis, force à relacher des territoires pendant un bon siècle ... les réformes tombent vite maintenant, ce qui augmente mes revenus et mon autorité impériale. Je décide de tenter mon assaut sur le Royaume-Uni, pour cela je me suis concentré sur des doctrines navales, un contresens important, car ma puissance est surtout terrestre. Pour faire bien, je m'allie à l'Espagne, amadouée par ducats sur plusieurs décennies. Bon et bien cette campagne de conquête d'Irlande aura été très facile, je n'ai pas vu la flotte principale britannique, probablement à l'autre bout du monde. En quelques mois, 100 000 bohémiens mettent le feu à l'Angleterre, au Pays de Galle, à l'Écosse ... capitulation totale, l'Irlande passe bohémienne!

Image

Grâce à la technologie diplomatique niveau 23, je peux créer mes vassaux de manière individualisée (via l'interface de province). Je relâche des républiques dans les territoires du Balkan que j'ai pris à l'Ottoman. Se sentant menacées, elles acceptent vite mon offre de devenir villes impériales libres. Le prochain défi est gagné. Avoir 75 princes dans le SERG n'est plus qu'une formalité :clap:

Image

Je finis ma campagne avec quelques défis pas trop durs.

Image

Ce que je trouve sympa, c'est que les provinces changent de nom selon la nation qui en a la souveraineté. Mayence devient Mohuc.

Image

On remarquera que la Bretagne existe encore, mais se limite à un petit territoire en Namibie :lolmdr:

Image

Curiosité de fin de partie, une Espagne ravagée par une coalition franco-chinoise ...

Image

C'est gagné! Une fin un peu maussade sur les 20 dernières années, car je n'avais plus rien à faire, et que l'annexion ad infinitum ne me tentait pas.

Image

En résumé, la Bohême est intéressante à jouer, surtout du fait de sa position sur les franges du SERG. Puissance de poids dans le SERG, avec des possibilités d'expansion larges en-dehors (Europe de l'Est, Scandinavie, Balkans, l'Italie n'est pas loin non plus). Les idées nationales sont faiblardes, on notera aussi que le SERG comme pays jouable n'en a pas qui les remplaceront.

C'était la minute du newbie, épisode 3 :yho:

Avatar du membre
griffon
Empereur Intergalactique
Messages : 37731
Enregistré le : mer. août 18, 2004 5:26 pm
Localisation : Brest

Re: EU IV: choix de pays

Message par griffon » dim. avr. 14, 2019 11:53 am

La minute du bourrin ? non ? :shock: :ko:

Bravo pour avoir ramené le Saint Empire sur ses frontières naturelles

(La Saône et le Rhône :siffle: )
SOL INVICTVS

Au printemps, je vais quelquefois m'asseoir à la lisière d'un champ fleuri.
Lorsqu'une belle jeune fille m'apporte une coupe de vin , je ne pense guère à mon salut.
Si j'avais cette préoccupation, je vaudrais moins qu'un chien


Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 16258
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: EU IV: choix de pays

Message par von Aasen » dim. avr. 14, 2019 12:19 pm

C'était nécessaire pour réformer le SERG :o:

Je n'ai pas trop bourriné quand même, j'ai gratouillé sur la Pologne et l'Ordre Teutonique pour atteindre une certaine masse critique. Puis, pour m'ouvrir un accès vers l'Italie et éliminer mon plus grand concurrent, je me suis fait l'Autriche. Le reste a été plus ou moins fortuit: de la masse territoriale dans les Balkans pour affaiblir l'Ottoman et faire de la place pour de nouveaux princes. L'annexion de la Bourgogne, qui tenait des territoires du SERG tout en ayant sa capitale à Dijon.

Forcément, le dernier niveau des réformes impériales aide, tu annexes 74 membres du SERG d'un coup :lolmdr:


Avatar du membre
Reborn
Sith en devenir
Messages : 6179
Enregistré le : jeu. mars 17, 2005 6:12 pm
Meilleur jeu 2008 : Call of Duty 5
Meilleur jeu 2009 : Call of Duty : Modern Warfare 2
Meilleur jeu 2010 : Call of Duty : Black Ops
Meilleur jeu 2011 : Call of Duty : Modern Warfare 3
Localisation : Breizh
Contact :

Re: EU IV: choix de pays

Message par Reborn » dim. avr. 14, 2019 3:35 pm

On débute tous un jour. :chicos:
"Le bon général a gagné la bataille avant de l'engager."
Sun Tzu, L'art de la guerre
Image

Avatar du membre
GA_Thrawn
Calimero
Calimero
Messages : 16657
Enregistré le : mar. août 09, 2005 7:49 pm
Localisation : De retour dans le sud

Re: EU IV: choix de pays

Message par GA_Thrawn » jeu. avr. 25, 2019 2:43 pm

la carte de 1619 serait presque historiquement cohérente dis donc!
Bon celle un siècle plus tard est complètement jagoulesque :lolmdr:
« Il est deux catégories de Français qui ne comprendront jamais l’histoire de France : ceux qui refusent de vibrer au souvenir du sacre de Reims ; ceux qui lisent sans émotion le récit de la fête de la Fédération. »
Marc Bloch

Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 16258
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: EU IV: choix de pays

Message par von Aasen » ven. avr. 26, 2019 9:58 am

Faut le dire vite mais oui, il y a à quelques exceptions près de la ressemblance :) L'évolution historique étant elle aussi très brouillonne et souvent jagoulesque, on ne peut pas leur faire de reproches sur ce point :lol:

Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 16258
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: EU IV: choix de pays

Message par von Aasen » sam. avr. 27, 2019 10:48 pm

J'ai quand même fini par retenter la Hollande. Je suis probablement devenu plus patient (et fait plus attention aux modificateurs diplomatiques, qui est le rival de qui, etc.), c'était pas trop dur de se libérer de la Bourgogne. Pas eu besoin de guerroyer, ils m'ont gentiment remis les clés quand la France et la Castille ont soutenu officiellement mon indépendance :lolmdr:

Durant ma partie avec le SERG, j'ai fait largement usage du menu diplomatique, négligé auparavant. Il facilite beaucoup les choses, une petite merveille d'interface et l'une des raisons pour lesquelles j'adore ce jeu :ok:

Image

Rassembler les provinces de culture néerlandaise a pris un moment, je suis tombé dans le dos des princes néerlandais dans le SERG lors des guerres de religion, alors que l'Empereur avait d'autres chats à fouetter. Comme souvent, j'ai été trop gourmand et me suis pris une coalition dans la gueule ("ils n'oseront pas la former, ils sont trop peu, la France me protège et ils sont dévastés par la guerre des ligues!"), merci encore à la France de m'avoir trahi au moment décisif :o: Au final cela ne m'aura pas vraiment ralenti, car mon problème principal résidait en une colonisation rampante. En effet, je prévois de laver mon affront britanique et conquérir l'Inde en entier, cette fois pour de bon et avec nettement plus d'avance.

Il faut donc se frayer un passage vers les Indes, en colonisant la côte d'Afrique de l'Ouest, et en Afrique du Sud, histoire d'avoir un tremplin. Les Pays-Bas sont une brute sans nom niveau tech, mais cela prend quand même du temps. Entretemps, j'apprécie les mécanismes du gouvernement propre à ce pays, la "république néerlandaise". Mort aux orangistes :o:

Image

1633, je prends pied sur Ceylon ... et profite allègrement des events néerlandais. Nous sommes le centre du monde humaniste et cela se ressent, que d'events de personnes célèbres :clap: :clap:

Image

En Europe, le pouvoir est divisé entre de nombreux royaumes de taille moyenne. Grande-Bretagne, Espagne et Portugal s'étendent surtout Outre-Atlantique.

Image

Les principautés indiennes ne sont heureusement pas très puissantes militairement parlant, et se haïssent entre elles. Les coalitions permanentes que j'avais contre moi dans ma partie britannique sont absentes ici. Mieux: le manque de colonies européennes sur place fait que personne en Europe ne s'intéresse à ces conquêtes, alors que je m'étend de manière éhontée (-702 d'agression pour cause d'expansion pour les pays indiens ... -2 en Europe :ko: ).

Image

De fil en aiguille ...

Image

J'avais un peu peur pour le Nord-Est de l'Inde, où résident des tributaires Ming. Comme j'avais de l'avance, j'ai pu attendre un moment propice (guerre sino-russe). Le temps que les troupes Ming arrivent à mes frontières, j'avais déjà un warscore considérable. Je me suis même payé le luxe d'une province Ming, car j'en avais besoin pour le défi "Sinnaasappel" (pomme chinoise? Google me dit que cela signifie "orange" en néerlandais).

Image

Les orangistes auront essayé de nombreuses fois de perpétuer une sorte de monarchie héréditaire, ce que j'ai toujours strictement refusé. Pour le défi "Sinnaasappel", il faut avoir une province chinoise en core, une tradition républicaine à 100 et les orangistes au pouvoir. C'est la seule fois où je les ai tolérés, sachant que je choisis le gagnant aux élections, et qu'il faut trois orangistes de suite pour les avoir vraiment au pouvoir.

On notera que j'ai conduit une politique d'intégration culturelle pour profiter à fond du manpower indien. Comme j'avais beaucoup de points diplomatiques en surplus, j'ai pu passer toutes mes provinces européennes en culture néerlandaise (désolé les Flamands et Wallons) et assimiler au passage quelques cultures indiennes.

Image

Niveau développement, les provinces néerlandaises resplendissent, elles font partie de ce qui se fait de mieux en Europe, je les ai surtout gonflées en début de partie.

Image

Acheter les DLC "El Dorado" et "Cradle of Civilization" en cours de route m'aurait presque ruiné la partie. Je pensais qu'ils seraient désactivés sur la campagne en cours, et bien non, ils s'activent en plein milieu. Bon, cela m'a fait quelques défis de gagnés facilement.

Image

À la fin, baroud d'honneur contre l'Espagne et la Russie pour arrondir mes possessions en Europe. Le Benelux sera mien, grâce à mes 500 000 soldats indiens :o:

Image

La carte en fin de partie.

Image

Une campagne très agréable :clap:

Image

Avatar du membre
griffon
Empereur Intergalactique
Messages : 37731
Enregistré le : mer. août 18, 2004 5:26 pm
Localisation : Brest

Re: EU IV: choix de pays

Message par griffon » dim. avr. 28, 2019 9:20 am

von Aasen a écrit :
sam. avr. 27, 2019 10:48 pm

Durant ma partie avec le SERG, j'ai fait largement usage du menu diplomatique, négligé auparavant. Il facilite beaucoup les choses, une petite merveille d'interface et l'une des raisons pour lesquelles j'adore ce jeu :ok:

Je "plussoie" fortement !

PS: Tu devrais essayer le mod imperium qui vaut largement le coup , ça te changerait de tes paysans poméraniens et de tes mercantis hollandais !

Suffète à Carthage c'est quand même autre chose ! ;)
SOL INVICTVS

Au printemps, je vais quelquefois m'asseoir à la lisière d'un champ fleuri.
Lorsqu'une belle jeune fille m'apporte une coupe de vin , je ne pense guère à mon salut.
Si j'avais cette préoccupation, je vaudrais moins qu'un chien


Avatar du membre
von Aasen
Margrave de Brandebourg
Messages : 16258
Enregistré le : mar. août 17, 2004 8:29 pm
Localisation : Berlin

Re: EU IV: choix de pays

Message par von Aasen » dim. avr. 28, 2019 12:08 pm

Pffft, parle pour toi vil orangiste :o:

Les Pays-Bas c'est l'humanisme, les bouquins interdits dans le reste de l'Europe, les correspondances de philosophes en latin, les sessions interminables des conseils, le combat éternel contre l'hydre française, le regard moquant vers les prairies incultes de Westphalie, le pognon sans fin, la spéculation sur les graines de tulipes, les allées prestigieuses de riches commerçants, les lignes de vaisseaux sans fin qui rapportent des produits du monde entier dans les ports de Hollande :clap: :clap:

...

Bon pis les négoces plus que douteux et l'exploitation impitoyable des populations locales dans les comptoirs outre-mer aussi :o:

Répondre

Retourner vers « Europa Universalis I à IV et Rome »